Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2018

Revivez : jour d'ouverture de la Coupe du monde

Ça faisait quatre ans qu'on attendait ça, et ça y est, la Coupe du monde en Russie commence aujourd'hui. Vous êtes chauds ou quoi ?

Modififié


16h43 : Comme devant Roland Garros sur France Télé, voici venu le moment de zapper. Le live Russie-Arabie saoudite va démarrer ! Bon match à vous les sportifs ! Et aussi à ce bon vieux Sam, qui s'est mué en fan de la Russie.




16h40 : Ronaldo (le vrai) est présent, mais vu la taille de son costume, il devrait peut-être demander des conseils de régime à Mido.




16h37 : Les étendards de toutes les nations qualifiées apparaissent petit à petit au centre du show, avec des portes drapeaux en costume traditionnel.


16h34 : La star de la pop a passé le micro à Aida Garifullina pour mieux revenir avec son classique Feel. Et y a des cœurs et du vert partout. C'est z'oli, mais on est là pour voir du football.

Vidéo


16h31 : Costume rouge léopard pour le natif de Stoke, Robbie Williams.


16h29 : TIME ! C'est l'heure de la cérémonie d'ouverture et on a droit, en guise d'introduction, à un sport de com' où un petit footballeur russe réussit la prouesse de jouer sur l'eau. Talentueux.


16h22 : Voilà à quoi ressemble stade Loujniki de l'intérieur, théâtre du match d'ouverture. Là où vont s'affronter les deux équipes les moins bien classées au ranking Fifa sur les 32 engagées. Mais, on s'en fout, c'est la Coupe du monde !




16h18 : La fan zone de Moscou vous présente le fumoir en plein air.




16h14 : Les joueurs foulent la pelouse, dans quinze minutes débutera la cérémonie d'ouverture.




16h09 : La surprise, c'est de voir la pépite, Fahad Al-Muwallad, sur le banc.


16h05 : Bah quoi ? Vous avez pas reconnu Osama Hawsawi, 35 ans, le pilier de la défense, qui évolue à côté de son frère Omar ?

Voici l'équipe de Juan Antonio Pizzi : Al-Maiouf - Alburayk, Os. Hawsawi, Om. Hawsawi, Al-Shahrani - Otayf, Al-Dawsari, Al-Faraj, Al-Jassam - Al-Shehri, Al-Sahlawi.



16h03 : Et, voici la composition officielle du XI de l'Arabie saoudite avec l'immense أسامة هوساوي en défense.



16h00 : H-6 avant « La decisión » . Pardon, H-1 avant le COUP D'ENVOI DE LA COUPE DU MONDE 2018 !!!



15h54 : Les Russes débarquent sur la pelouse de Loujniki pour débuter leur entraînement. Grosse ovation pour un certain Igor Akinfeev. Sûrement un petit nouveau qui gagne à être connu !


15h51 : c'est bon, Iker Casillas n'a pas fait tomber la Coupe du Monde. Désignés par la FIFA pour apporter le trophée sur la pelouse en compagnie du mannequin Natalia Vodianova, le public de connaisseurs du Stade Loujniki a retenu son souffle, sûrement au courant que le gardien du FC Porto n'a plus les mains aussi sûres qu'il y a quelques années. C'est bon, vous pouvez aller voir sur Google Images qui est Natalia Vodianova.


15h49 : C'est l'heure de la grande procession à travers les bois qui entourent l'université de Moscou, où a été posée une fan zone pouvant accueillir 25 000 personnes. Cette fois-ci, les Russes montrent qu'ils vont vraiment soutenir leur équipe. Les drapeaux et les peintures de guerre sont de sortie. Ils sont accompagnés de Mexicains qui enfreignent l'interdiction de boire de l'alcool en achetant des bières sorties d'un sac plastique discret. Et aussi d'un bon paquet de... Péruviens, qui ont décidément vidé leur pays pour rallier la Russie.


15h45 : La cérémonie d'ouverture va démarrer à 16h30 et le stade est déjà bien rempli.


15h38 : BAM ! Voici la composition officielle du XI de la Sbornaya : Akinfeev - Mario Fernandes, Kutepov, Ignashevich, Zhirkov - Gazinskiy, Zobnin, Dzagoev, Samedov, Golovin - Smolov.




15h36 : La pression monte à Moscou avec la sympathique délégation saoudienne. Un point commun avec leurs homologues russes : ils portent la moustache.





15h30 : Attendez à voir du Robbie Williams lors de la cérémonie d'ouverture dans une heure. @im Herzen von Europa, promis, on oublie cette saloperie de mercato maintenant qu'on sait enfin la destination d'Adrien Thomasson.


15h25 : Au pied du stade Krestovski de Saint-Pétersbourg, où Carlos Queiroz vient d'arracher les sourires de la salle de presse, on cavale afin que tout soit prêt pour le Maroc-Iran de vendredi (17h). Oustina confirme : « Il faut que tout soit nickel, de la taille des brins d'herbe à la propreté des bancs. C'est une question d'image, oh ! » Derrière elle, les volontaires enchaînent les selfies. Elle a une sale tronche l'entraide.




15h17 : Au coeur d'un media center du stade Loujniki qui sent la sueur d'homme, Mikaël Silvestre reçoit une petite tape dans le dos. Qui c'est ? Ryan Giggs, bien sûr ! Les deux plus belles pattes gauches de l'histoire de Manchester United refont le monde quelques minutes, puis se séparent. Giggs couvre le Mondial pour Sky Sports. Silvestre, lui, fait une pige pour Optus, une chaîne de télé australienne.


15h11 : OH PUTAIN ! OH PUTAIN ! Neymar ? Nan. CR7 ? Non plus. Adrien Thomasson a signé trois ans à Strasbourg.


15h07 : Au Parc Gorki, cet immense espace vert moscovite en bord de rivière, le soleil brille, les filles sont belles, les enfants jouent, on se promène en vélo et on fait la sieste dans l'herbe. Et si on oubliait toute cette histoire de Coupe du monde, finalement ? Ça semble être déjà le cas pour les promeneurs du Parc Gorki, où aucune référence à l'événement ne se présente à l'horizon.


15h04 : Selon l'émission espagnole El Chiringuito TV, Gérard Piqué a dû intervenir pour calmer le jeu entre Sergio Ramos et le président de la fédé Luis Rubiales. « Ensemble, nous sommes invincibles » , qu'ils gazouillaient...


14h59 : Ce bon vieux Samwell Tarly a quitté la citadelle de Villevieille pour venir kiffer le Mondial à Moscou.




14h55 : Mohamed Salah est rétabli ! Le sélectionneur de l'Égypte, Héctor Cúper, est « presque sûr à 100% qu'il pourra jouer contre l'Uruguay. Sa récupération a été incroyable, il peut rêver de faire une grande compétition » .


14h48 : À Moscou, sur le pont Bolchoï Kamenny, complètement paralysé par les embouteillages, les vendeurs à la sauvette zigzaguent entre les voitures en proposant des drapeaux russes et des peluches de la mascotte du Mondial. Les affaires ne marchent pas très fort mais au moins les automobilistes, à défaut de rentrer chez eux, rentrent dans leur Coupe du monde.


14h40 : Rencontre au sommet à Moscou-Picchu.




14h33 : La scène suivante se déroule devant le centre spirituel et culturel orthodoxe russe, situé au 1 rue du quai Branly, à Paris.
« - Bonjour, je suis journaliste pour le magazine So Foot et je souhaiterais discuter avec le prêtre de cette Église.
- Avec Le Père George ? Mais, pourquoi faire ?
- Oui, voilà, le père George. Je voudrais lui parler à propos de la Coupe du Monde, en Russie, qui débute aujourd’hui.
- Donc, si j’ai bien compris, vous voulez parler de football avec le Père George ?
- Oui, c’est exact.
- Monsieur, j’ai une question : vous allez bien ?
 »


14h29 : Le Mexique a besoin de prendre des forces avant d'affronter l'Allemagne, dimanche (17h). Sans surprise, comme le confie leur chef, les joueurs mexicains raffolent des enchiladas et autres tacos... Et, pas celui de gare du Nord.



14h22 : Personne n'a prévenu Jesse Lingard que s'il voulait imiter Jul, il fallait aligner les majeurs à côté des indexs ?



14h15 : Le Maroc est ce genre de type qui ne lâche rien même après avoir pris cinq râteaux (1994, 1998, 2006, 2010 et 2026). Le ministre des sports Rachid Talbi Alami a annoncé une nouvelle candidature pour 2030. Sûrement face à la Chine, donc.




14h09 : Pour Benjam' Pavard, Ousmane Dembélé est le joueur le plus technique du groupe France. Juste devant Blaise Matuidi, alors.




14h01 : Exceptionnel ! Un vendeur de thé indien a repeint son échoppe aux couleurs de l'Argentine, tout ça en l'honneur de Lionel Messi.

Vidéo


13h55 : À Moscou, on pose avec des drapeaux du Sénégal, de la France et du Maroc. Black-blanc-beur c'est très bien, mais était-on obligé de rajouter du blond ?




13h46 : En Moselle, près de la frontière franco-allemande, on se rappelle à des souvenirs vieux de 32 ans. Car comme le nuage de Tchernobyl, la ferveur du Mondial qui aurait dû venir de l'Est n'a pas encore traversé la frontière. C'est dingue cette histoire d'anticyclone des Açores.

Vidéo


13h43 : Il paraîtrait que ça s'accorde parfaitement avec le café, donc profitez des derniers instants de répit pour écouter le nouvel épisode du podcast « Football Recall » . Le tout premier dans son enrobage Coupe du monde, puisque l'émission passe en quotidienne pendant un mois. Il va falloir s'accrocher !



13h35 : « Ensemble, nous sommes invincibles. » Les Espagnols sont arrivés à Sotchi, mais ce n'est pas vraiment la forme olympique.




13h29 : C’est dans l’enceinte de l’église Notre-Dame du Signe, dans le 16e arrondissement, que le père Joseph reçoit. Ça tombe bien, il revient tout juste de la cueillette aux champignons. Depuis 19 ans, il est prêtre dans cette église polonaise qui fait, aussi, office d’école. À quelques heures de l’ouverture de ce Mondial, il confesse ne pas apprécier plus que ça le football. « Je n’aime pas le football, mais je vois les enfants être des fans absolus. Ils portent des tee-shirts avec les noms de leurs héros préférés » . Pour lui, le fait que la Russie organise la compétition est uniquement une affaire politique. « Le nouveau Tsar, monsieur Poutine, veut montrer au monde comment la Russie est grande et riche, mais ce n’est pas vrai » . Alors, pour détendre un peu le septuagénaire, une véritable question se pose : la Pologne peut-elle aller loin dans cette Coupe du monde ? « Ils peuvent, peut être, aller en demi-finale. Mais vous savez, la balle est ronde, donc ça tourne. On ne peut pas prévoir ce qui va se passer » . Amen.


13h19 : « Les médecins disaient que si je continuais avec cette hygiène de vie, je mourrais à 40 ans. » Mido et la fast life dans les colonnes du Guardian. On parle d'un homme qui est quand même monté jusqu'à 150kg ! Affuté aujourd'hui à 37 ans, l'ancien Marseillais, qui passe actuellement ses diplômes d'entraîneur avec la fédé gallois, sera le premier supporter des Pharaons.




13h15 : Une petite sucrerie de Grizi pour le dessert...



13h10 : Le staff de Gareth Southgate a installé des caméras sur le toit du centre d'entraînement. Les séances vidéo tactique, c'est bien, mais n'oubliez pas non plus de travailler les tirs au but, hein. À noter que Marcus Rashford n'a pas participé à la séance à cause d'une douleur au genou.



13h00 : C'est l'heure de la pause dej'. Ce moment où vous pouvez enfin dérouler ce live tranquillement sans risque de vous faire juger par vos collègues. L'occasion, aussi, d'analyser le programme de tous les matchs, même si vous referez la même chose demain, et encore pareil le lendemain, parce que c'est que du plaisir. Alors, le voici :



12h52 : Successeur de Paul le Poulpe - légende s'il en est -, Achilles est formel : la Russie va battre l'Arabie saoudite. Le chat fait donc pipi sur les affirmations du sélectionneur adjoint de l'Arabie saoudite, Manuel Suárez (dont l'interview est ici).




12h45 : Triplette péruvienne sur l'île Krestovski, à Saint-Pétersbourg. Adam, le père, prend la parole : « On est arrivés hier de Washington pour supporter notre pays... La France ? Vous ne faîtes peur à personne, on va aller en demi-finale, j'en suis certain. De toute façon, avec toutes les heures de train qu'on va se payer, j'espère qu'on sera récompensés. Oui, c'est une constante : les supporters du Pérou détestent l'avion.




12h37 : Les yeux dans leur pinte de Kwak, attablés au Burgermeister (ou Burgomistr en VO), un bar à bières du centre de Moscou, deux supporters français se sentent un peu seuls entre deux séances photo avec des Péruviens. « On n'a presque pas vu de Français pour l'instant, mais il n'y a pas beaucoup d'Européens en général » , constatent-ils. La cause de cette absence, selon eux : « Ceux qui viennent de plus loin arrivent plus tôt. » Mais aussi le budget, et la difficulté pour prendre de longues vacances. Ils citent quand même ces membres des Irréductibles Français qu'ils ont croisés dans les rues de Moscou, « un de Picardie et un qui vit en Belgique » , qui se sont tapés 53 heures de bus pour venir. « Ils nous ont dit que tant que la France serait qualifiée, ils la suivraient. Ils repartiront en France, mais ils reprendront des vols match par match. Il faut vraiment être motivé... » Ou s'attendre à une élimination précoce.


12h28 : Apparement, ils s'en tamponnent royalement du match d'ouverture (17h) au Real Madrid. Il font une contre soirée à 18h pour présenter leur nouvel entraîneur : Julen Lopetegui, qui arrive avec son sac à dos et son flambeau éteint.


12h20 : Lui, c'est Semyon Slepakov, vous ne le connaissez pas mais c'est un comédien qui cartonne en Russie. Et, il a fait un son pour se moquer de l'équipe de Russie. En même temps, même Poutine se fout de la gueule de la Sbornaya...

Vidéo


12h17 : Direction Saint-Pétersbourg avec Craig, débarqué de Johannesburg en compagnie de sa femme Nita. Maillot de l'Afrique du Sud sur le dos, il est paumé : « On s'est plantés en réservant nos billets d'avion. On devait aller à Sotchi pour commencer notre voyage, mais en arrivant à l'aéroport mardi, on s'est rendus compte de notre erreur. Du coup, on ira là-bas que dimanche, et nous voilà à Saint-Pétersbourg » . Les Bafana Bafana ne sont pas qualifiés ? Pas grave, « on vient supporter toutes les équipes africaines. On ne se qualifie à rien de toute façon, donc on s'est habitués à supporter par substitution d'autres nations. » Pas très sympa pour Caster Semenya.




12h12 : La Coupe du monde peut être l'occasion de jolies rencontres et des plaisirs charnels. Mais, attention, la présidente du Comité des affaires de la famille, des femmes et des enfants, Tamara Pletneva conseille à ses compatriotes femmes russes « ne pas coucher avec des hommes d'une autre race » ... pour éviter que le fruit de leur relation ne subisse de discrimination. Comment lui dire...

12h00 : Qui va chercher le 100% ?... Bon, le 80%... Les 60%, en fait... Peut-être les 40%, finalement.



11h51 : Retour près de la place Rouge, où après les Péruviens, ce sont les Colombiens qui colorent la capitale russe.




11h44 : Loin de l'agitation moscovite, dans le square Alexandre 1er de Yougoslavie, à Paris, Victor est tranquillement en train d’arroser la pelouse. Ça fait 15 ans qui travaille pour la municipalité, et autant vous le dire tout de suite, il s’en tamponne du Mondial. Le sport, il préfère « le pratiquer » . Victor est un homme qui a d'autres priorités que de regarder France-Australie... « C’est samedi à 12h ? Je serai en train de dormir, et après le déjeuner, j’ai du bricolage. Avec les beaux jours, madame veut une jolie terrasse. » Chacun sa Coupe du monde, en somme.



11h37 : Pour ceux qui l'auraient manqué, voici la sympathique vidéo envoyée par la Blanquirroja aux Bleus :





11h35 : Les Russes sont costauds : ils ont inventé le compte à rebours depuis l'espace !


11h27 : « Cher Pérou... » Voilà une vidéo qui devrait te rendre nostalgique de tes correspondances avec cette sympathique Andalouse, à l'époque où tu étais en cours d'espagnol en 4e7 au collège Jean Moulin.



11h20 : Deuxième fournée de Noël Le Graët, sur Antoine Griezmann : « C'est le chouchou de beaucoup de femmes. C'est un garçon espiègle, intelligent. » Le président de la 3F a oublié de préciser « un tout petit peu mégalo » ...


11h15 : Croisée dans le métro à Saint-Pétersbourg, Maria, sorte de Jessica Chastain locale, l'affirme : « Ici, tout le monde s'en cogne de ce match d'ouverture. Les gens attendent les stars, pas l'équipe de Russie. » Oui, mais qui ? Son pote, Mirko, répond à sa place : « Le petit français... Kyrian » ... Bon, y a encore du boulot.


11h08 : On est ensemble jusqu'au match. Merci pour toutes ces statistiques, au fait, @DominiqueArmand. Tu dois te sentir à l'aise sans Pierrot à côté, pour une fois.


11h04 : Lui non plus n'est pas trop à la fête... Le représentant du Brésil, qui avait passé un deal avec la candidature nord-américaine avant le vote de l'attribution du Mondial 2026, a finalement mis un bulletin Maroc dans l'urne... en pensant que le vote allait rester secret.




11h00 : La place Rouge porte bien son nom – où plutôt ses abords, car le cœur de la place est fermé au public –, elle est remplie de supporters péruviens. Les Russes sont plus que discrets, on n'a pas du tout l'impression que leur équipe entre dans sa Coupe du monde aujourd'hui. À peu près l'inverse du Brésil 2014 en matière d'ambiance.


10h51 : Joyeux Noël nous a rassurés en conférence de presse. Djibril Sidibé est « en bonne santé » et Samuel Umtiti « va très bien » . Anne-Sophie Lapix s'en fout, elle préfère regarder des millionnaires sur le court Philippe-Chatrier plutôt qu'en Russie.


10h42 : Un an après l'effondrement de la tour Grenfell, les joueurs anglais ont respecté une minute de silence avant de commencer leur entraînement, en hommage aux 72 victimes décédées.



10h37 : « Tu veux visa ou pas ? Si tu veux pas visa, c’est tour de bâtiment, gauche-gauche. » Le français est approximatif, mais l’itinéraire, lui, est précis. Une fois arrivée dans la bonne zone de l’ambassade de Russie, située sur le boulevard Lannes dans le 16e arrondissement de Paris, un moustachu nous prend par le bras en demandant de « patienter dehors. Spasiba ! » , avec l’accent de Boris Le Hachoir. Les questions sur d’éventuelles festivités à l’ambassade tombent à l’eau quand la secrétaire sort du bâtiment, post-it en main, avec les coordonnées de l’attachée de presse. Heureusement que Ludmilla et Victoria, deux jeunes Russes de 16 ans, baladent leur pitbull sur l’avenue du Maréchal-Fayolle. Arrivées il y a trois ans à Paris, les deux lycéennes ne sont pas très foot, mais sont toutes les deux d’accord sur une chose : « C’est impossible que la Russie gagne la Coupe du monde. Même avec Akinfeev ! » Pour ces demoiselles, l’ultime favori sera la France. Oui, mon bon monsieur, celle d’Antoine Griezmann.




10h29 : ... Et les Uruguayens ont décollé, direction Iekaterinbourg. Ce vendredi (14h), ils seront face à l'Égypte dans le deuxième match du groupe A.



10h25 : Les Portugais sont arrivés à Sotchi, où ils affronteront l'Espagne ce vendredi (20h)...



10h22 : Et, sinon, qu'est-ce que ça donne chez les bookmakers ? Le Brésil est donné grand favori de la Coupe du monde, avec une cote de 4, contre environ 6 ou 7 pour les Bleus. A contrario, le sacre de l'Arabie saoudite ou du Panama présente une cote à 2000. Mais, c'est toujours moins que Leicester champion à l'aube de la saison 2015-2016...


10h15 : Il a l'air costaud le gardien des Socceroos. Mais on verra samedi s'il est toujours à la parade face aux frapasses de Mbappé.




10h10 : « Ils disent que le Mondial, c’est une fête pour les gens, mais pour nous, c’est une tragédie. » Des habitants de trois villages russes dénoncent, sur le site de Libé, l'envers du décor à côté du chantier de l’aéroport Cheremetievo, toujours en cours. Vivre à 20 mètres d'une piste d'atterrissage, ça ne semble en effet pas idéal...


10h03 : Si vous êtes branché sur une « coiffure Cristiano Ronaldo » , vous pouvez aller voir le Serbe Mario Hvala. Il fait aussi la « coiffure Poutine » , d'ailleurs.




9h55 : Affronter le pays organisateur, ça ne fait pas peur à Juan Antonio Pizzi. « We are not afraid » , dégaine le sélectionneur hispano-argentin de l'Arabie saoudite. Et si la première surprise de la Coupe du monde arrivait dès aujourd'hui ?!

Vidéo


9h47 : Pour Julen Lopetegui, la fête n'a pas commencé qu'elle est déjà finie. L'ex-sélectionneur de l'Espagne devrait être présenté dans la journée par le Real Madrid, où il a signé trois saisons.




9h40 : Au centre de presse de l'équipe de France, qui est installé au monastère de la Nouvelle Jérusalem à Istra, Noël Le Graët va s'exprimer dans 20 minutes. Et pour l'instant, on ne peut pas dire que les médias soient venus en masse pour écouter Mister Président.




9h25 : Le Marriott Novy Arbat de Moscou diffuse la demi-finale du Mondial 2014. Le Brésil est mené 5 à 0 par l'Allemagne, mais il reste une heure à jouer. Rien n'est fini pour la Seleção !


9h15 : À 2800 kilomètres de Moscou et beaucoup de correspondances, Adeline, 53 ans, est déjà dans son match. Agent d’accueil pour la RATP, Adeline est levée depuis 4h30 du matin pour mettre sur le droit chemin les voyageurs perdus. Niveau foot, elle aimerait voir l’équipe de France aller le plus loin possible. « J’espère qu’on va la gagner, mais, franchement, ça me passe au-dessus de la tête, toutes ces conneries ! » Alors, quand on lui demande l’itinéraire pour rejoindre le stade Loujniki, la réponse est donnée du tac au tac. « Si vous voulez suivre le début du mondial, ça peut se passer Place de l’Étoile. Moi, perso, je serai devant ma téloche. » Comme ça, au moins, c’est dit.


9h05 : Puisqu’il faut toujours qu’il se fasse remarquer, Zlatan Ibrahimović a décidé de prendre tout le monde de vitesse en ouvrant le Mondial un peu moins de dix heures avant le coup d’envoi du match d’ouverture. Ça s’est passé au Marriott Novy Arbat de Moscou, dont le hall était ce matin entièrement redécoré aux couleurs de Visa, sponsor officiel de la Coupe du monde et du karatéka suédois.


En attendant ce dernier, café, thé et eau de concombre sont offerts à la foule entassée dans le lobby. Mais pas seulement : un garçon un peu triste propose à qui veut d’utiliser sa machine high-tech qui sert des « pintes parfaites » de Hoegaarden. À 9h du matin, l’attraction a peu de succès. Pas moins, cependant, que le stand permettant de jouer au foot en réalité virtuelle, pas encore en état de marche. Heureusement, Ekaterina Petelina, la boss de Visa en Russie, prend le micro pour mettre un peu d’animation. Après le blabla habituel sur la Coupe du monde en Russie, « expérience-unique-dans-une-vie » , elle montre sa main : à ses doigts, une alliance, mais aussi une bague permettant d’effectuer ses paiements sans contact, parce que claquer son fric est désormais « tellement fascinant et fun » . Ekaterina finit par offrir ce petit bijou à Zlatan lorsqu'il débarque enfin sur la scène.



Comme à son habitude désormais, le Z s’auto-caricature : « Je pense que le numéro un du football doit travailler avec le numéro un du paiement. » Beurk. Il en place une également pour l’Allemagne, la « Deutsch Machine » , et ses « 22 super joueurs » (apparemment, il y en a un qu’il n’aime pas), ainsi que pour le Brésil, qu’il voit bien faire quelque chose. Attention les parieurs, grosse cote. Interrogé par un journaliste suédois sur le vent qu’il s’est pris de la part du sélectionneur lorsqu'il a évoqué son envie de sortir de sa retraite internationale pour disputer le Mondial, Zlatan muscle son jeu : « Au moins, ils n’auront pas de pression, quand je suis là, ils savent qu’ils sont obligés de gagner. D’après les médias, ils n’ont pas besoin de moi, donc je suis venu avec ma propre équipe, l’équipe Visa, et nous allons défier les autres équipes pendant toute la compétition. » On souhaite bonne chance à Zlatan pour le gros match qui l’attend contre Mastercard.

Le nouveau featuring d'Eddy de Pretto va vous surprendre


9h: La Russie va-t-elle se ramasser au premier tour ? « Nous sommes prêts » , assure l'international russe Aleksandr Samedov. « Le match d'ouverture de la Coupe du monde à la maison sera le match de notre vie » , balance le milieu poivre et sel du Spartak Moscou.


8h40: Au programme : 64 matchs, 32 équipes, 11 villes, 1 trophée à soulever le 15 juillet à Moscou. Et ça démarre ce jeudi à 17h par un Russie-Arabie saoudite. Feu !


8h30: Ça commence très fort pour Antoine Griezmann. La star des Bleus annoncera ce jeudi dans quel club il évoluera la saison prochaine. Et, voici le teaser – à fond les basses :



8h: Prenons tout de suite les bonnes habitudes. En russe, bonjour se dit Приве́т. Vous ne savez pas lire le cyrillique ? Ça, c'est votre problème.

Par la rédaction de Sofoot.com, en France et en Russie
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

VIDEOS

I récup ze ball !

Vidéo

Dans cet article


Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall
À lire ensuite
Super Miranchuk Bros.