Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Disparition d'Elza Soares

Elza Soares, pour l’amour de Garrincha

L’immense chanteuse brésilienne Elza Soares est morte paisiblement le 20 janvier à 91 ans. Avec Garrincha, son amant devenu son époux, ils avaient formé un couple volcanique, le plus scandaleux du Brésil dictatorial des années 1960 et 1970.

Modififié
Éloignez les enfants car il va être question ici de sexe, d’alcool et de violences conjugales. La passion fusionnelle entre Elza Soares, mix d’Édith Piaf et de Tina Turner, et de Garrincha, un Ronaldinho queutard puissance 10, a débuté dans les vestiaires de la Seleção pendant la Coupe du monde 1962 au Chili. Elza, pourtant immense chanteuse de samba passée soul-jazz-bossa et « ambassadrice artistique » du Brésil lors de ce Mundial, joue la groupie en abordant d’abord Pelé, sorti de la douche. Le niais en serviette esquive la croqueuse d'hommes qui tourne la tête de Garrincha, arrivé de façon impromptue. « Elle est simplement merveilleuse. Waouh ! Quelle nana !, balance-t-il à Edson, une fois la chanteuse partie. Dommage que je sois déjà marié. »

Sur un air de Billie Holiday


Mais le brincar (fêtard en portugais) et idole du Botafogo qui collectionne les chanteuses et danseuses de cabaret oublie bien sûr ses vœux maritaux de fidélité. Mané (le surnom du dribbleur priapique) emballe Elza en lui offrant un disque de Billie Holiday, Lady in Satin, avec ce compliment : « Ta voix est vraiment plus belle. Elle laisse Billie loin derrière. » Elza cède d’abord à ses mots ( « Je n’ai jamais aimé quelqu’un, mais toi je t’aime. Pour l’amour de Dieu, ne me dis pas non ! » ), puis à sa fougue légendaire au plumard... Et comme l’amour donne des ailes, un Garrincha ailé survole la compétition en offrant littéralement à la Seleção son deuxième titre mondial ! Elza racontera le retour au pays : « Après la Coupe du monde 1962, nous sommes restés enfermés plusieurs jours chez moi. » La légende tenace parle plutôt de plusieurs semaines. Mais avec le putsch des militaires en 1964, une chape de puritanisme s’abat sur le Brésil, et le couple le plus scandaleux du pays, Elza et Mané, subit les foudres de la bien-pensance et les assauts des médias charognards.



La télé brésilienne fait témoigner Naïr, l’épouse en pleurs abandonnée par le footballeur indigne et père de leurs six filles. Mais le pouvoir a encore besoin de Garrincha pour la Coupe du monde 1966, alors on le ménage. Elza, elle, se consume d’amour et de dévouement sincères pour son Mané, accro à la cachaça. Déesse de résilience, elle a été mariée à 12 ans, mère à 13, veuve à 21 et a eu trois bébés morts de faim... La « negrinha » (l'un de ses surnoms à l'époque) qui chante rauque avait aussi connu les tournées infamantes et les hôtels interdits à cause de sa couleur café. Mais elle est devenue la grande Elza. Elle se livre corps et âme à sa mission rédemptrice dans sa relation avec Mané qui vire tôt au masochisme : « J’ai passé mon temps à vivre en fonction de Garrincha, que j’ai rencontré un vendredi 13... Je n’ai jamais été superstitieuse, mais je me suis mise à penser que le karma négatif existe et que le mien était de m’en prendre plein la tête, alors que je travaillais pour la santé et pour la gloire de l’idole brésilienne que tout le pays adorait, mais que personne n’aidait à le faire décrocher de l’alcool. » Dès 1963, en artiste avertie des entourloupes du show business, elle lui avait fait comprendre qu’il se faisait exploiter par le Botafogo. Il gagnait des salaires minables alors que c’était sa seule présence qui faisait monter la cote des matchs amicaux négociés par le club de l’Étoile solitaire.

Édith et Marcel au país tropical


Quand il décroche enfin un contrat plus favorable, l’arthrose assassine se réveille ! Après une opération de la jambe, elle le veille à l’hôpital. En 1965, Botafogo licencie l’infirme qui échoue chez les losers des Corinthians. Elza et ses amis ont recours à un mage des rites macumba qui leur suggère d’enterrer un crapaud cornu sous la pelouse du stade des Corinthians. Miracle ! Les Corinthians remportent le Tournoi Rio-São Paulo. Mais Garrincha a fait de la figuration (4 matchs disputés en 1966). Le Mondial 1966 désastreux de la Seleção acte le déclin sportif dramatique de Garrincha.

Il échoue au Portuguesa Carioca (1967), puis à l’Atlético Junior (1968). Son retour de flamme au grand Flamengo n’est qu’un leurre (quatre matchs joués en 1968-1969). Au même moment, la « Voix du Brésil » (surnom d’Elza) est au summum de sa carrière avec trois albums mythiques O Máximo em Samba (1967), Elza Soares & Wilson das Neves et Elza, Miltinho e Samba (1968). Mais elle a commis l’imprudence de chanter « Opinião » , hymne politique des opposants à la dictature militaire. La junte va alors se déchaîner contre Mané-le-divorcé et la voleuse-de-maris, tous deux noirs, nés pauvres et mariés clandestinement. Début 1970, l’acharnement des militaires les pousse à l’exil en Italie : « Mané est venu me chercher après un concert, et notre voiture a été encerclée par des hommes armés. Quand nous sommes rentrés à la maison, les vitres ont commencé à éclater... Notre garde du corps a perdu un bout de son bras. Nous avons dû quitter le Brésil. »




Une vague piste à l’AC Milan a sans doute décidé Mané à suivre Elza en Italie, où elle doit également entamer une tournée à succès. Mais le club rossonero zappera le loser alcoolique aux jambes détruites. À Rome, il déprime sévère et se contente de jouer dans un petit club amateur de tournois de quartiers, alors que la Seleção étincelle au Mexique. « Nous avons vu la finale de la Coupe du monde 1970 dans une chambre, à Rome, et Mané pleurait » , racontera Elza. La Voix du Brésil et l’Ange aux jambes tordues (O anjo das pernas tortas) rentrent au pays en 1971. Garrincha retrouve un club de seconde zone, Olaria. Elza honore alors sa promesse de se tondre la chevelure si Mané trouvait un club ! Fin 1972, à presque 40 ans, il raccroche, et en 1973, la Fédé brésilienne lui organise un jubilé au Maracaña devant 135 000 Cariocas. Elza est toujours là ! « Je lui ai donné ma vie, je suis tombée enceinte pour lui donner un fils. » Garrinchinha naît en 1976, mais elle le quitte l’année suivante. Tout le Brésil sait qu’il la bat... Mané Garrincha mourra détruit par l’alcool en 1983, à 49 ans. Elza, elle, rebondira à nouveau en grande Dame de la chanson. En 2003, le cinéma immortalisera l’idylle la plus dingue du Brésil moderne, façon Édith et Marcel de Lelouch, dans le film Garrincha – Estrela solitaria.

Par Chérif Ghemmour
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom
Hier à 15:00 Une association féministe demande à ce que les joueurs de Ligue 1 soient formés au consentement 219
Partenaires
Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
À lire ensuite
Les notes de Lyon-ASSE