Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 22 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Paris Saint-Germain

El Chadaille Bitshiabu, un géant à Paris

Après des matchs amicaux convaincants, El Chadaille Bitshiabu (16 ans) a signé son premier contrat professionnel avec le Paris Saint-Germain jusqu'en 2024. Une manière pour le PSG de verrouiller son défenseur central de 1,96 mètres, qui attire déjà le regard de tous les clubs européens. Sauf que Bitshiabu pourrait bien se faire une place dans l'effectif de Mauricio Pochettino a très court terme.

Une carrière ne se joue souvent pas à grand chose. Chaque année, ils sont des milliers d’enfants en France à passer des détections dans les clubs les plus huppés de leur région pour espérer un jour intégrer le centre de formation d’un club professionnel. Pour cela, il ne faut pas tomber sur un jour sans. C'est ce qui s'est passé pour El Chadaille Bitshiabu quand il a traversé l’Île de France avec son père depuis Saint-Denis, en 2016, pour faire un essai chez l’AC Boulogne-Billancourt, où sont passés des noms comme Hatem Ben Arfa, Allan Saint-Maximin ou encore Marcus Thuram pour ne citer qu'eux. Problème, le gamin de 10 ans est malade ce jour-là. Ce qu’il montre au stade Marcel Bec est loin de son niveau réel. Au point que les entraîneurs présents n'hésitent pas à le rayer de la liste.

Heureusement pour Bitshiabu, Bertrand Rebours, responsable technique de l’ACBB, a vu quelques chose de spécial chez le garçon : « J’avais assisté à la détection et j’avais vu le potentiel. J’ai parlé avec son papa dans le couloir du stade pour le rassurer, lui dire que j’ai vu ce que je voulais voir, sa maturité. Même si les coachs n’étaient pas forcément convaincus, moi je l’étais. Donc on l’a quand même intégré et derrière c’était un phénomène. » Sans l’œil de Bertrand Rebours, El Chadaille aurait-il pu signer son premier contrat professionnel avec le Paris Saint-Germain cinq ans plus tard ? Probablement pas. Pourtant, le club de la capitale n’a pas hésité une seconde avant de lui faire signer le papier ce jeudi. Le défenseur central a impressionné lors des matchs de préparation où il semblait, malgré ses 16 ans, être le plus âgé des jeunes pousses du centre de formation parisien. Il faut dire que lorsque l’on mesure 1,96 mètres, on ne passe pas inaperçu.

1,80 mètres à 11 ans


El Chadaille Bitshiabu est habitué à être plus grand que ses coéquipiers. C’est le cas au Paris Saint-Germain, c’était déjà le cas à l’US Saint-Denis et à l’ACBB où il mesurait 1,80 mètres en U12. De quoi impressionner les joueurs adverses, mais aussi les dirigeants, qui demandaient chaque week-end à vérifier la licence du gamin. À la Gif Cup - tournoi international U12 - ceux de l’Inter ont même porté une réclamation. « Ils disaient que c’était inadmissible. Et les années suivantes ils sont toujours venus avec un profil similaire au sien, se marre Bertrand Rebours, qui avait vécu la même chose quelques années plus tôt avec Akram Tsagué, aujourd'hui au FC Nantes. On gagne la Ligue nationale en battant le FC Metz en finale et on est sifflé car on a un gamin qui est physiquement en avance. Mais moi je disais aux autres clubs : "Est-ce que vous trouvez qu’il s’est imposé physiquement ou vous avez-vu autre chose ?" Il était incroyablement technique, mais ils ne retenaient que le physique, c’est frustrant. C’était pareil avec El Chadaille. »



Car oui, El Chadaille Bitshiabu n’est pas qu’un physique. C’est aussi un joueur technique, pas embêté avec le ballon comme il l’a prouvé lors des amicaux du PSG en cassant quelques lignes avec des passes ou une pénétration : « Il était techniquement à l’aise par rapport à sa taille. Souvent, chez les gamins précoces comme cela, il y a souvent un problème de coordination, mais pas chez lui. Il avait déjà cette aisance technique. Ce n’était pas un garçon qui imposait son physique, cela lui servait mais ce n’était pas son atout majeur. C’était un joueur très intelligent, très mature, il fonctionnait déjà comme un éducateur. » Avec un potentiel aussi grand que le sien, celui qui devait encore bosser sa vivacité ( « Il avait des plus grands compas que les autres donc il allait déjà assez vite mais il manquait de puissance au niveau des appuis » ) à forcément attiré le regard du voisin, le Paris Saint-Germain, venu se renseigner dès la Toussaint, soit quelques semaines après son arrivée à l’ACBB. Avant de partir faire des tournois avec le club de la capitale à la fin de son année U12. C’est là qu’il tape dans l’œil de toute l’Europe, qui s’étonne dans les journaux et sur les réseaux de ce grand gaillard qui dépasse de trois têtes tous ses coéquipiers.

L'exemple Xavi Simons


Sans cesse surclassé chez les catégories de jeunes au PSG, El Chadaille Bitshiabu a profité de la période post compétitions internationales, et d'un effectif restreint, comme chaque été, pour être intégré au groupe professionnel. Résultat, il a disputé l’ensemble des matchs de préparation, dont la plupart comme titulaire. Et si toutes les rencontres n’ont pas été parfaites, le bilan est positif au bout du compte, malgré « le stress sur les premières minutes » , comme il l’a confié sur le site du PSG. « Je voyais de grands joueurs et parce que le club me faisait confiance en m'offrant l'opportunité de monter avec l’équipe professionnelle, explique-t-il. Mais après, je me suis dit que c'était le moment de me lâcher. » Cela a fonctionné puisque Mauricio Pochettino compte bien l’intégrer au groupe pro dès cette saison 2021-2022.




De là à le voir prendre part à une dizaine de rencontres cette saison ? Rien est moins sûr, même si le principal intéressé « espère jouer le plus de matchs possibles » . Pour son ancien mentor Bertrand Rebours, la meilleure option n'est certainement pas un prêt : « À l’âge qu’il a, aller se frotter en Ligue 2 cela n’a pas d’intérêt. Il va apprendre auprès de joueurs cadres qui vont le conseiller. Il faut qu’il continue un ou deux ans comme cela. Même s’il est déjà très grand, il n’a pas encore fini sa croissance. Il faut qu’il se muscle encore. » Le PSG pourrait alors s’inspirer du cas Xavi Simons, qui s’est entraîné longtemps avec les pros, faisant quelques apparitions dans le groupe tout en disputant des rencontres avec les U19. À la différence près que El Chadaille Bitshiabu fait déjà 30 centimètres de plus que le Néerlandais.

Par Steven Oliveira Propos de Bertrand Rebours recueillis par SO.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.



Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE
il y a 1 heure Salle OM, salle PSG: viens mater le Classico lors d'une projo So Foot inédite 4
il y a 2 heures Un gardien de MLS se prend pour un catcheur, The Rock applaudit 13
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 15:01 Passe une tête ce dimanche à notre brocante "So Foot Nostalgie" ! 1