Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. // Éliminatoires CDM 2018
  2. // Barrages
  3. // Suède-Italie

Éder, la Suède sur son chemin

Avec la blessure de Simone Zaza, Éder sera en ballottage avec Andrea Belotti pour venir épauler Ciro Immobile sur le front de l'attaque de la Nazionale. Or, le joueur de l'Inter possède un avantage psychologique de poids avant d’affronter la Suède. Unique buteur de la rencontre lors de l’Euro 2016, il doit cependant retrouver un niveau digne de la Nazionale.

Modififié
C’était il y a bientôt un an et demi, et l’Italie se frottait les mains à l’idée de sortir du groupe de la mort après seulement deux journées. Déjà vainqueur de la Belgique avec la manière pour sa première à l’Euro 2016 (0-2), la Squadra Azzurra rencontre la Suède dans un match où elle peut acquérir son ticket pour les huitièmes de finale de la compétition en cas de nouvelle victoire. La rencontre est fermée, jusqu’à ce qu’un dégagement de la défense transalpine atterrisse sur la tête de Simone Zaza. En remise, le buteur de la Juve sert Éder, lancé dans une course folle afin de se mettre en position idéale sur son pied droit pour enrouler le ballon et battre Andreas Isaksson. Le buteur de l'Inter crucifie les Vikings à la... 88e minute. À cet instant, Éder est avant tout un héros italien.

Vidéo

La Suède, et puis plus rien


Aujourd’hui, le nom d’Éder prend immanquablement une connotation plus portugaise. La faute à un but en finale de cet Euro français, et qui n’est pas du tout inscrit par le même homme. Car depuis cette fameuse qualification acquise contre la Suède, Éder Citadin Martins ne possède plus le sceau du buteur décisif, bien au contraire. Mis au repos par Antonio Conte lors d’un match pour du beurre contre l’Irlande, Éder est titulaire pour le choc face à l’Espagne à Saint-Denis. Auteur du coup franc qui amène l’ouverture du score de Giorgio Chiellini face à la Roja, le buteur de l’Inter manque une énorme occasion pour tuer le match en face à face avec David de Gea.


Transparent lors du quart de finale contre l’Allemagne, il revient dans la Botte avec, comme tous ses camarades, des regrets plein la tête. L’Italo-Brésilien prend des vacances méritées, mais, au sein de l'Inter, ne parvient pas à retrouver le niveau de jeu qu’il possédait à la Sampdoria. En tant qu’ailier chez les Nerazzurri, ses statistiques lors de la saison 2016-2017 sont peu reluisantes : 10 buts et 6 passes décisives en 40 matchs toutes compétitions confondues. Des chiffres qui vont de pair avec la saison décevante des Lombards, éliminés en phase de poules de la C3, battus par la Lazio en quarts de finale de Coupe d’Italie et classés seulement septièmes de Serie A en fin d’exercice.

Remplaçant à l’Inter


Logiquement insatisfaite de sa saison, la direction milanaise s’est mise dans l’idée de changer de visage à l’intersaison. Un changement matérialisé par l’arrivée de Luciano Spalletti, beaucoup plus friand des débordements et des frappes du gauche d’Ivan Perišić que du flair perdu d’Éder. Résultat : Éder est placé sur le banc de touche en début de championnat. Pire encore, puisque l’attaquant cumule actuellement... 118 minutes de jeu en 9 apparitions en championnat, pour un but et une passe décisive. Des statistiques faméliques, qui n’empêchent pas Giampiero Ventura de faire confiance à un homme qui garde de bons souvenirs scandinaves. Jeudi, les médias italiens informaient de l’indisponibilité de Simone Zaza à la suite d'une blessure au genou gauche. Ce n’est pas encore une passe décisive, car Andrea Belotti est dans les starting blocks, mais le signe astral d’Éder vient peut-être de se réveiller pour lui offrir un rôle de choix face à cette Suède qu’il adore faire souffrir.

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Le Kiosque SO PRESS

Hier à 15:01 Fournier, Lacombe et Franck Thivilier vont former des entraîneurs brésiliens 11 Hier à 14:41 Mexique : Maradona déjà en demi-finale du championnat 23
À lire ensuite
Chucky sort de sa boîte