Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2014
  2. // Quart de finale
  3. // France/Allemagne

Écran géant à Paris : « Pour le quart de finale, on garde le même dispositif »

"Oublié" au premier tour, l'écran géant de l'hôtel de ville était attendu par les Parisiens comme le Messie. Malgré quelques déceptions, l'organisation de l'événement estime avoir réussi son pari.

Modififié
Ils étaient des milliers lundi, à 18h, sur le parvis de l'hôtel de ville et dans les rues annexes, pour vivre le huitième de finale de Coupe du monde entre la France et le Nigeria sous l'écran « géant » installé par la mairie de Paris pour la première fois depuis le début de la compétition. Si l'ambiance était plutôt bonne, notamment dans le dernier quart d'heure, ils ont été nombreux à repartir déçus, la faute à un dispositif qualifié de « minimal » (écran trop petit, interruptions intempestives…). Pourtant, satisfaite, la mairie remettra la même chose en place vendredi contre l'Allemagne pour le quart de finale. Sans rien changer donc, malgré les limites évidentes rencontrées lundi soir. Bilan et perspectives avec Jean-François Martins, adjoint au maire de Paris, chargé de toutes les questions relatives au sport et au tourisme.

Quel avait été le dispositif mis en place lundi soir ?
L'ensemble du parvis de l'hôtel de ville a été cerné avec des barrières, on a placé des contrôles sur les entrées avec des fouilles des sacs pour éviter que les gens amènent des objets dangereux, des bouteilles en verre… Un dispositif qui se rapproche de celui d'un stade finalement.

Quel bilan tirez-vous de cette soirée ?
Eh bien, un bilan extrêmement positif. Il y avait sur ce parvis de l'ambiance, une bonne humeur, un résultat très positif sportivement parlant... Nous n'avons déploré aucun incident, des Marseillaises ont été lancées et reprises par tout le monde. Une ambiance que l'on pouvait espérer finalement.

Vous attendiez 10 000 personnes a priori, combien sont venues ?
Le double. Le parvis peut tenir 10 000 personnes, mais avec les rues annexes remplies, on était à 20 000 personnes environ. C'était vraiment impressionnant.

Vous ne vous attendiez pas à un si gros succès ?
On s'attendait à un succès, si, mais pas à ce que ça soit aussi rempli, en effet. Mais c'est une bonne nouvelle, au-delà de nos attentes.

On a pu noter quelques protestations par rapport à la taille de l'écran et aux interruptions intempestives… Vous allez prendre des mesures à ce propos ?
Sur la taille de l'écran, ce sont celles que l'on a, qui sont disponibles. Donc malheureusement, on n'en changera pas. En termes de qualité du signal, on a eu un échange à ce sujet avec le prestataire, d'ailleurs la 2e mi-temps s'est déroulée sans souci. Les problèmes ont été réglés et les consignes ont été données pour que les coupures de la première mi-temps n'aient pas lieu vendredi.

À propos de vendredi, comment ça va se passer ? Vous allez mettre un autre écran ou on en reste à ce qu'on a pu voir hier ?

On garde le même dispositif. On élargira si, et je l'espère, la France atteint les demi-finales.

Vous n'avez donc pas peur de devoir accueillir encore plus de monde pour un quart de finale un vendredi, avec finalement un écran relativement petit, et que bon nombre de personnes repartent déçues ?
On essaye de faire au mieux pour satisfaire le plus grand nombre. On espère que tous ceux qui voudront faire la fête à Paris vendredi avec des amis, des supporters, sur le parvis de l'hôtel de ville comme ailleurs, trouveront ce dont ils ont besoin. Nous, on adaptera pour les demies.

Donc si écran il y a à Charlety par exemple, ça ne sera pas avant les demies…
Voilà.


Propos recueillis par Paul Arrivé et Eddy « Abou » Serres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:30 La Corse veut adhérer à la FIFA pour jouer la Coupe du monde 112
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible