Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options

Dzeko, citoyen élu

Voici donc la première grosse et belle signature de ce mercato d'hiver. Et non, ce n'est pas Gameiro à Bordeaux ! Edin Dzeko est désormais « citoyen » de Manchester City, qui a une nouvelle fois déboursé sa trentaine de millions pour obtenir son premier choix.

Modififié
Il avait la bougeotte depuis un petit moment, « pour jouer parmi les grands en Ligue des Champions » . Sa cible était l'Italie, et la Juventus Turin plus particulièrement. Trois épines sont venues contrecarrer ses plans : le VfL Wolfsburg n'était pas a priori pas vendeur, pas à moins de 40 millions en tout cas ; la Juve ne participe pas à la Ligue des Champions 2010-2011 ; Krasic signe à l'été 2010 pour la Vieille Dame, tapant du coup le quota de joueurs “extra-communautaires” autorisé par club. Comment fait-on alors ? Wolfsburg a la bonne idée de ramener Diego en Allemagne, calant au passage une entente avec la Juve pour le cas Dzeko. L'année prochaine, les Turinois auront la priorité sur le transfert de Dzeko. Edin est rassuré et puis finalement, rester à Wolfsburg, une saison de plus, à côté de la promesse Diego, n'est pas la plus difficile des galères.

Malheureusement, le VfL traîne sa misère en Bundesliga cette saison : série de trois défaites consécutives en ouverture de saison, aucune victoire lors des huit dernières rencontres dont une déroute de tâcherons, à domicile face à l'Energie Cottbus (3-1) en Coupe et une treizième place loin de ses ambitions. Dans ce qui s'appelle LA déception de cette Bundesliga 2010, Wolfsburg n'existe plus que pour un seul homme : Edin Dzeko. Le Bosnien fait son job et empile les buts : dix en dix-sept rencontres soit plus de 40% des buts du VfL. Manchester City flaire de son côté un nouveau terreau propice au débauchage de Dzeko pour le mercato d'hiver. Mancini ne coupait pas les cheveux en quatre fin décembre : « Nous avons la possibilité de remporter le championnat cette année et le facteur décisif peut être l'arrivée d'Edin Dzeko. Ce joueur peut tout changer pour le titre et c'est pourquoi nous le voulons » . Les trente millions et quelques sont déboursés, Wolfsburg et City se mettent d'accord. Ne reste plus qu'à obtenir le feu vert définitif du joueur, plutôt schizo sur la question. Le Guardian annonce que Dzeko a écrit une lettre de premier de la classe à City pour se faire recruter alors que dans le même temps, le site goal.com fait son titre sur l'ultimatum fixé par le joueur à la Juve (offre sous 48 heures sinon direction Manchester), comme une bouteille à la mer, pas le trajet maritime le plus simple.



McClaren : « Dzeko me rappelle Boksic »



En tout cas, c'est acté. Dzeko quitte Wolfsburg, la Bundesliga aussi et y laisse une sacrée trace : première Bundesliga du VfL en 2009, avec vingt-six bûchettes et dix passes décisives pour l'exercice, l'association offensive la plus prolifique de l'Histoire du championnat allemand avec Grafite cette même année (cinquante-quatre buts en trente-quatre rencontres, mieux que les cinquante-trois pions marqués par le Bayern de Müller et Hoeness), élu joueur de l'année en 2009 par ses pairs, meilleur buteur de la Bundesliga en 2010, meilleur buteur de l'Histoire de Wolfsburg le 8 août dernier pour son cinquante-neuvième but en quatre-vingt seize matches de championnat et enfin, une baffe à Karim Ziani. Voilà ce qu'a tout de même accompli cette immense aiguille à tricoter d'1m93 pour son œuvre “allemande”.

Sauf coup de théâtre de dernière minute donc, Manchester City va bien compter dans ses rangs le grand Edin. Les Citizens, malgré quelques bons gabarits, sont plutôt défaillants dans les airs, surtout devant, et Dzeko était, pour Mancini, l'accompagnateur idéal de Tevez. Plus idéal qu'un Roque Santa Cruz ? Clairement oui. Santa Cruz a connu une seule bonne saison dans sa carrière (19 buts avec Blackburn en 2008, sinon moyenne autour de cinq buts). En arrivant à City, avec deux années chez les Rovers dans les jambes, il présentait pourtant l'avantage de connaître les exigences de la Premiership. Dzeko, plus idéal qu'un Adebayor ? Il y a débat. “Ade”, en arrivant à City, effrayait quand même la Premier League, sortait de deux saisons très convaincantes avec Arsenal (vingt buts en moyenne par saison), a produit une première année de Citizen étrange mêlant sa quinzaine de buts et un attentat dans un bus à Cabinda. De toute façon, pour cette saison, c'est banquette pour le Togolais et des envies d'ailleurs. Donc pour Mancini, Dzeko est plus idéal qu'un Adebayor.


Steve McClaren, son désormais ex-entraîneur à Wolfsburg, est fair-play sur ce dossier, dans les colonnes du Mirror : « C'est un grand buteur qui peut à la fois marquer du gauche, du droit et de la tête. Il peut marquer dans toutes les positions. C'est une très bonne recrue pour Manchester City. Il va parfaitement s'adapter, surtout aux côtés de Tevez. [...] Bizarrement, il me rappelle Alen Boksic, avec qui j'ai travaillé à Middlesbrough, dans sa manière de jouer et de marquer des buts. Mais Dzeko est probablement plus complet et possède à coup sûr ce petit quelque chose qui manquait à Manchester City » . La comparaison est posée, osée, un compliment mais aussi une nouvelle couche de pression sur les épaules d'Edin. La première couche est déjà bien lourde : être le “facteur décisif” dans la conquête du titre de Manchester City. Rien que ça !

Ronan Boscher


PS : Les Bosniaques sont les musulmans de Bosnie alors que les Bosniens sont les habitants de la Bosnie-Herzégovine. Avantage de Dzeko : il est musulman donc bosniaque et bosnien.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:29 La VAR débarque en Premier League la saison prochaine 13

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 11:52 Diego Maradona : « Mourinho est le meilleur coach du monde » 75