Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Juventus-AC Milan (1-0)

Dybala enfonce Milan

Entré en cours de jeu, Paulo Dybala a sorti la Vieille Dame de sa léthargie en inscrivant le seul but d'une rencontre plombée par de trop nombreuses approximations techniques et un rythme souvent déficient. La Juve garde la tête de la Serie A.

Modififié

Juventus 1-0 AC Milan

But : Dybala (77e) pour la Juventus

Un crochet intérieur, une frappe du droit, un but de Dybala. Voilà à peu près tout ce que les Bianconeri avaient à offrir ce dimanche. Empruntée et sans idée, la Juve s'en est remise à sa Joya pour crucifier Milan en fin de match. Suprêmement cruel pour les Rossoneri, mais quasi inévitable, au vu du gouffre de qualité qui sépare le Diavolo de cette Juventus-là.

Milan fait de la résistance


En souffrance en championnat, Milan ne veut pas se donner des airs de victime expiatoire et presse assez haut, histoire de montrer à la Juventus que le Diavolo n'est pas encore complètement cramé mentalement. Osé, mais plutôt bien vu, alors que la Vieille Dame bafouille son football au milieu, à l'image des trop nombreuses passes foireuses de Pjanić, Bentancur et Bernardeschi, globalement hors sujet en première mi-temps. C'est même Milan qui allume un premier pétard dans la surface turinoise, quand Suso dépose un ballon délicieux sur la tête de Piatek, dont le coup de boule file à côté du but bianconero.


Voilà de quoi inciter Milan à mettre encore un peu plus le museau dehors : quelques minutes plus tard, à la conclusion d'un mouvement collectif inspiré, Conti trouve Paqueta, dont le coup de crâne bombé est superbement dévié en corner par Szczęsny. Un second avertissement pour la Vieille Dame, seulement dangereuse avant la pause quand Bernardeschi slalome dans la défense rossonera, avant de botter un tir au-dessus de la barre milanaise.

Dybala la land


Pas satisfait de la prestation de ses gars, Sarri rebat les cartes de son jeu en sortant Ronaldo pour Dybala, et Bernardeschi pour Douglas Costa. Problème : le jeu bianconero s'en trouve à peine plus fluidifié. À l'exception d'une frappe enveloppée de Matuidi qui flirte avec le poteau de Donnarumma, la Juve continue de ramer à contre-courant, quand Milan, beaucoup plus prudent, a décidé de baisser la grand-voile pour laisser venir le rafiot juventino. Sauf que tout le monde connaît la fin de cette histoire-là : bien décalé par Higuaín dans la surface, Dybala enrhume son monde d'un crochet intérieur chaloupé, avant de finir son affaire, du pied droit. Superbe et limite écœurant pour Milan, solide à défaut d’être virtuose, mais décidément trop largué individuellement pour faire le poids. Et voilà les Rossoneri qui stagnent au 14e rang du championnat, quand la Juve file une fois de plus devant le nez de l'Inter, pour reprendre le trône de leader de la Serie A.


Juventus (4-3-1-2):Szczęsny - Cuadrado, Bonucci, De Ligt, Alex Sandro - Bentancur, Pjanić, Matuidi (Rabiot, 70e) - Bernardeschi (Douglas Costa, 60e) - Higuaín, Ronaldo (Dybala, 56e). Entraîneur : Maurizio Sarri.

AC Milan (4-3-3) :Donnarumma - Conti, Duarte, Romagnoli, Hernandez - Paquetà (Rebić, 85e), Bennacer, Krunic (Bonaventura, 60e) - Suso, Piatek (Leao, 67e) , Çalhanoğlu. Entraîneur : Stefano Pioli.​


  • Résultats et classement de Serie A

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE

    Hier à 18:02 Wenger nommé responsable du développement du football à la FIFA 23 Hier à 17:11 La bière avec alcool fera son retour à l'Euro 2020 30
    Hier à 15:58 Trois anciens responsables de la CONMEBOL bannis à vie par la FIFA 6
    Partenaires
    Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
    À lire ensuite
    Les notes de l'OL