Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Chelsea

Duff raconte la culture de l'alcool dans le vestiaire de Chelsea

Modififié
Logique pour Duff d'aimer s'enquiller des bières.

Quinze ans plus tard, Damien Duff balance les secrets du vestiaire de Chelsea version années 2000. L'ancien milieu gauche, aujourd'hui âgé de 41 ans, se remémore notamment la culture de l'alcool, très importante lors de son passage au club entre 2003 et 2006. « Même lorsque nous jouions 60 ou 70 matchs par saison, nous sortions ensemble en ville, tous excités, retrace l'ancien international irlandais, dans le podcast Open Goal. Nous sortions tout le temps. Certains joueurs étrangers allaient et venaient. Ils sortaient, ne buvaient pas et se sentaient bien le lendemain alors que les mecs britanniques, irlandais et islandais sortaient et se mettaient minables. C'était chaque semaine. C'était la norme. Cela créait un bon lien entre tout le monde. »



Et le blondinet n'hésite pas à balancer des noms. « Je n'ai jamais voulu faire partie du groupes des Anglais, promet-il. Ils s'appelaient toujours "The Bulldogs", il y avait Bridgy [Bridge], Lamps [Lampard], JT [Terry], deux membres du staff médical anglais. Eidur [Guðjohnsen] y a participé. À cause de mon côté irlandais, je me disais : "Je veux faire partie de votre groupe, mais vous ne m'appelez pas Bulldog."  »


Comme quoi, on peut gagner des millions et continuer à se rôtir dans les pubs londoniens. RL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine