Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Angleterre – Premier League – Chelsea FC

Drogba, le retour du roi

Ils s'aiment réciproquement, ils se sont quittés, mais à la fin, ils se retrouvent et quelqu'un en souffre. Il ne s'agit pas d'un film de Christophe Honoré, juste la réapparition du patron Didier Drogba du côté de Chelsea. Annoncé par L'Équipe ce lundi, le come-back de l'Ivorien chez les Blues serait imminent. Le fameux retour dont a toujours parlé Didier. Mais pas à Marseille.

Modififié
Nothing like home. Du fin fond de leur Queens natal, Havoc et Prodigy le chantent : on n'est jamais mieux qu'à la baraque. Pour Mobb Deep comme pour d'autres, l'été titille la fibre nostalgique. C'est le moment où l'homme a envie de retrouver un endroit, une odeur, un paysage, un plat, une sensation. La quête d'un souvenir d'enfant ou même d'adulte après lequel court aussi bien le citoyen lambda que le plus grand des champions. « Je rentre à la maison » , c'est ce qu'a dit LeBron James le 11 juillet dernier, jour de l'annonce de son départ de Miami pour Cleveland et son Ohio natal. Oui, l'été, c'est aussi l'heure du mercato. Le moment où certains joueurs qui ont marqué un club ou qui ont été marqués par un club se tâtent à s'offrir un bain de jouvence comme on hésite à pénétrer dans une eau trop fraîche. Pas frileux, Didier Drogba a décidé de plonger. Pas dans la surface, comme il l'a souvent fait. Il a juste sauté dans le vide. Parti en héros de Chelsea, une coupe aux grandes oreilles dans les bras, l'Ivoirien sera bientôt de retour chez lui, à Stamford Bridge. Home sweet home.

Sa maison, c'est London


Et le serpent de mer est devenu un éléphant de mer. Lourd et impossible à avaler. Souvent associés dans ce royaume du fantasme que les jeunes appellent Google, les mots clés « Drogba » et « retour » ont donc cessé de se conjuguer au conditionnel. Ils ont aussi changé de « recherche associée » . Exit le « Drogba Retour OM  » , bonjour le « Drogba Chelsea Return » . Faite de déclaration enflammée, de Drogbathon et d'espoirs vains, l'histoire d'amour entre Didier et l'Olympique de Marseille s'achève brusquement mais logiquement. En vrai, l'aventure entre l'Ivoirien et la cité phocéenne n'est rien d'autre qu'une amourette d'été. Il n'y a rien de plus intense, mais rien de plus éphémère. L'un des deux amants attendra toujours des nouvelles que l'autre ne daignera pas lui donner, une fois sa vie retrouvée. Sa vie, à Didier, elle est à Londres. Là-bas, il a passé huit ans. Il a disputé 341 matchs. Il a marqué 157 buts. Et un penalty du plat du pied. Celui qui a enfin offert la Ligue des champions aux Blues. Chez Didier, c'est dans le sud-ouest de Londres, pas ailleurs. Parti depuis 2012 sur les chemins de l'exotisme, de la découverte et de la ferveur populaire, Didier va donc retrouver l'Angleterre. Et son père adoptif.

Vers ne reconversion dans le staff ?


Le temps a passé. Le Special One est devenu le Happy One. Didier Drogba est devenu un joker de luxe de la sélection ivoirienne en Coupe du monde. De l'eau a coulé sous le pont de Stamford. Le père a même affronté le fils en C1 la saison passée. Un moment que personne n'a oublié, entre accolades sincères et ovation du public londonien lors du ChelseaGalatasaray. Pour le Mou comme pour d'autres, le retour de Didier à Chelsea est quelque chose de logique. « C'est l'un des joueurs les plus importants de l'histoire du club. On sait qu'il est libre en fin de saison. Son retour se produira un jour mais je ne sais pas quand. Comme joueur, comme entraîneur, maintenant, demain, dans dix ans... Quand un joueur représente tant pour le club et que le club représente tant pour une personne, et c'est le cas, cette personne doit revenir un jour » , prophétisait d'ailleurs le Portugais au mois de mars dernier. Demain, c'est donc aujourd'hui. Selon L'Équipe, le joueur va s'engager pour un an et pourrait ensuite intégrer le staff technique des Blues. Mais hors de question de parler de pré-retraite cependant. S'il sera en partie là pour encadrer les jeunes et être le taulier d'un vestiaire qui a pas mal bougé cet été, l'éléphant aura un rôle à jouer suite au départ de Demba Ba et à la fin de contrat de Samuel Eto'o. De toute façon, même quand on quitte la maison pendant deux ans, on sait toujours retrouver le chemin de sa chambre. Gageons que Didier sait déjà où se trouve le chemin des filets à Stamford Bridge.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 18:01 Il marque après 729 jours de disette 30
Hier à 16:04 La troisième Coupe d'Europe officialisée en décembre 56

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 14:33 Carrasco offre 10 000 euros à un coéquipier qu'il a envoyé à l'hôpital 14
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi
Hier à 09:52 Mediapro ne revendra pas ses droits 40 Hier à 09:23 Rivelino dézingue le jeu de l'équipe de France 166 Hier à 08:48 Football Leaks : pour Agnelli et Čeferin, c'est une « fiction » 25