Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Portugal/France
  3. // Notes

Dring dring, voilà Valbuena

Dans une confrontation très très longtemps amicale, c'est un coup franc de Petit Vélo en fin de match qui a fait la différence. En face, la bande à CR7 n'a pas montré grand-chose.

Modififié

Portugal


Rui Patrício (6 et puis 3) : Tant que les attaquants adverses tirent au milieu, ça va. Mais à partir du moment où ils mettent le ballon un peu sur le côté, ça devient vite très compliqué.

Vieirinha (5) : Un peu de Vieri, de Vieira et de Rafinha dans le blaze, mais pas vraiment dans le jeu. Vieirinha, c'est simplement un latéral comme on les aime. Discret et qui fait le boulot.

Pepe (6) : Plus le temps passe et plus il devient savoureux, imposant et propre. Un châteauneuf du Pepe. Malheureusement, même le meilleur des vins, s'il est mélangé à dix autres bouteilles de La Villageoise, ça ne donne rien.

Carvalho (18) : Il a voulu tester Évra à la course, mais papi Carvalho a oublié qu'il n'avait plus vingt ans. Il l'a payé de son arcade. Trop longtemps soigné par les pompiers, il a été remplacé par José Fonte (27e), un nom et une prestation qui ont fait honneur à son pays.

Eliseu (4) : Il était censé faire de la concurrence à Raphaël Guerreiro, mais il va surtout forcer Fernando Santos à imiter le slogan de campagne du résident de l'Eliseu : « Le changement, c'est maintenant.  »

João Mario (5) : Un maçon-plombier. Un mec qui colmate les brèches en salopette, quoi.

Pereira (5) : Un milieu défensif qui retient ouvertement le bras d'un mec et qui va engueuler l'arbitre dans la foulée, c'est forcément un bon gars.

Silva aka Jérôme Boateng (4) : Tomber sur un crochet de Messi : à la limite. Mais se retrouver le cul par terre sur un dribble de Sissoko, c'est non.

Nani (4) : Si un jour, Nani demande une greffe de ballon, il n'y aura rien d'anormal là-dedans. Des frappes complètement dévissées, des passes à contretemps et une tendance maladive à garder le cuir dans ses pieds. Que nani !

Ronaldo (38) : Comme le nombre de passements de jambe et de tirs en orbite du Ballon d'or. Ou de Romain Alessandrini, c'est selon. Remplacé par Quaresma (67e), qui n'aura rien amené de plus que CR7.

Eder (3) : Pas facile de jouer au foot avec des palmes aux pieds et une caravane dans le dos.

France


Lloris (6) : Un arrêt pour la forme, une sortie pour se dégourdir les jambes. Un footing nocturne

Évra (7) : Le tibia de Nani écrasé, la pommette de Carvalho éclatée, Évra a démontré qu'il n'avait rien d'un latéral mignon. Toi, Patoche et méchant.

Varane (6) : La tête haute, le port droit, l'allure fière, Raphael dispose d'une classe évidente. Mais lui manque ce supplément de charme qui donne envie de tout quitter pour lui. Un joli mannequin de podium.

Koscielny (6,5) : À l'inverse, Laurent se jette dans l'herbe, tacle à tout va et fonce tête baissée. Et s'il n'est pas toujours gracieux, lui fait don de son corps pour le bien commun. Un garçon facile.

Sagna (5) : A réparé sa coupe de cheveux, pas sa qualité de centre. Pas de tresses, y a point d'aise.

Cabaye (4,5) : Pour Didier, il est le seul qui aille, même s'il a ses failles. Alors il reste cool bébé, mais un jour, il te dira Cabayebye. Remplacé par Schneiderlin qui s'est signalé en découpant Ronaldo d'entrée avant d'offrir sa seule situation de frappe à Benzema. Top niveau.

Matuidi (5,5) : Une frappe cadrée, une reprise de volée envolée, soit quasiment la moitié des tentatives françaises du soir. À part ça, Blaise n'avait pas non plus les cannes de l'envie.

Sissoko (5) : Quelques duels bien négociés, mais une vraie déception : ne pas l'avoir vu percer les lignes maladroitement à l'aide de son gros corps tout malléable. C'est con, car là réside peut-être son seul talent. Remplacé par Valbuena (80e) toujours présent, jamais décevant. Un Cabaye inversé.

Pogba (6) : À court d'idées, DD a décidé de placer Pogba en soutien du duo d'attaquants. Pas mal pour larguer un adversaire, moins pour donner la passe dé'. Et puis les numéros 10 n'ont jamais porté de furet mort sur le crâne.

Benzema (4) : Tout gentil, Karim a préféré mettre en valeur Rui Patrício en lui adressant un tir mollasson dans les bras, puis un coup franc plein champ. Un Benzounours. Remplacé par Martial (73e) qui vient d'activer un vingtième du bonus monégasque concernant ses sélections en EDF. Et c'est tout.

Fekir (6 semaines d'arrêt) : Court. Remplacé par Griezmann (13), qui s'est beaucoup donné sans non plus provoquer l'orgasme. Comme quoi, on nous raconte beaucoup de conneries sur les petites travailleuses. Lui même remplacé par Giroud (84e) le temps de rien.

Par Ugo la Boke et Raphael Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure Papus Camara : « S'attendre à ce qu'ils montrent un autre visage » 13
il y a 3 heures Un quintuple sauvetage fou en FA Trophy 9 il y a 3 heures La gendarmerie saisit 500g de résine de cannabis à l'effigie de CR7 26
Partenaires
Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE