Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Barrages
  3. // Résumé de la soirée

Dortmund renversant, Bilbao renversé

Souvent méprisée par des contempteurs de France et d'ailleurs, la Ligue Europa offre pourtant des confrontations inédites et du spectacle offensif. La preuve, encore une fois, ce soir.

Modififié

La folie du jour

Odd Ballklubb 3-4 Borussia Dortmund
Oubliez la remuntada, la hype a changé de camp : il faudra désormais parler d'Aufholung, puisque le Borussia Dortmund a réussi un exploit phénoménal en déplacement en Norvège. Pourtant, le scénario avait tout du cauchemar inimaginable : après 22 minutes, les Borussen, totalement à côté de leurs pompes, étaient menés... 3-0 ! Sans se démonter, les hommes de Thomas Tuchel ont alors entamé une remontée exceptionnelle, grâce à un doublé d'Aubameyang, Shinji Kagawa et Henrikh Mkhitaryan. À l'arrivée, les Jaune et Noir ont failli concéder une défaite, mais l'emportent 4-3 face à un obscur club norvégien nommé Odd Ballklubb. Le football est vraiment un jeu de balle étrange.

Le match frisson

Astra Giurgiu 3-2 AZ Alkmaar
Vous avez raté Astra-AZ, et vous n'auriez pas d... Bon, en fait, ce n'est pas vraiment de votre faute, puisque la rencontre n'était pas télévisée dans l'Hexagone. Et pourtant, ce match improbable entre l'équipe préférée des Stéphanois roumanophiles et la formation naguère entraînée par Louis van Gaal a réservé un scénario fou. Jugez plutôt : après deux buts inscrits coup sur coup dans le premier quart d'heure, on pensait que les favoris néerlandais allaient tranquillement gérer leur avance. Que nenni. Les Roumains ont sonné la révolte, et repris l'avantage avant même la mi-temps en inscrivant 3 buts ! Le score est ensuite resté inchangé, mais avec cette petite avance à l'orée du match retour, l'Astra peut rêver de toucher les étoiles.

Les surprises

Zilina 3-2 Athletic Bilbao
On avait quitté les Basques en plein triomphe : après avoir atomisé le Barça à domicile 4-0, Bilbao avait tenu le match nul au Camp Nou et remporté la Supercoupe d'Espagne. Après ça, difficile de retourner au charbon et de se déplacer jusqu'à Zilina, petite bourgade du Nord de la Slovaquie, pour y disputer un barrage de Ligue Europa. L'occasion pour les supporters marseillais de se rappeler qu'André-Pierre Gignac et Lucho González avaient régalé lors du 7-0 infligé par l'OM à l'équipe locale. Bilbao a sans doute été victime d'un petit péché de suffisance, ce soir : menant 2-0 au bout d'un quart d'heure, l'équipe d'Ernesto Valverde a été rejointe, puis battue par le MSK Zilina en fin de match, grâce à un doublé tardif du Brésilien Willian. À remonter au San Mamés dans une semaine.

Steaua Bucarest 0-3 Rosenborg BK
Le Steaua et Rosenborg ont bercé les soirées Ligue des champions des années 1990 et 2000 : le PSG a réussi les plus beaux exploits contre ces deux clubs (un 5-0 et un 7-2 au Parc des Princes), l'Olympique lyonnais a affronté Roumains et Norvégiens lors de son âge d'or. Aujourd'hui, c'est Ligue Europa pour le Steaua et Rosenborg, et à ce petit jeu, c'est le club scandinave qui a été le plus fort, et de loin : le club de Trondheim a infligé un 3-0 à Bucarest, grâce à deux Danois (Jensen et Mikkelsen) et un Norvégien (Helland). So Nordique.

Les gros qui ont galéré

Ajax Amsterdam 1-0 Jablonec
Après une élimination décevante face au Rapid de Vienne en Ligue des champions, l'Ajax peut donner de la saveur à sa saison en allant loin en Ligue Europa. Pour commencer, un obstacle peu imposant, les Tchèques de Jablonec, troisièmes du dernier championnat tchèque. Les Amstellodamois ont fait le job à l'Amsterdam Arena, en arrachant un précieux succès 1-0 grâce à leur buteur polonais Arkadiusz Milik. Attention tout de même à ne pas réitérer la bêtise commise en C1.

Atromitos 0-1 Fenerbahçe
Les paillettes du recrutement de Fenerbahçe (Van Persie, Nani, Fernandão) ont pour l'instant été autant de poudre aux yeux des supporters du club stambouliote. Après une élimination sèche face au Shakhtar en Ligue des champions, les Turcs ont peiné à ramener une victoire d'Atromitos. Une bonne nouvelle tout de même : le buteur du Fener se nomme Robin van Persie. Sa Majesté a donné la victoire à son club à la dernière minute, en croisant sa tête sur un service de Caner Erkin. Ballottage favorable pour les Turcs, qui n'aiment rien tant que gagner face aux équipes grecques.

Southampton 1-1 FC Midtjylland
On va finir par se poser de sérieuses questions sur le niveau des clubs anglais. Southampton, estampillée équipe hype de la Premier League depuis sa fabuleuse saison dernière, a sérieusement calé ce soir. Opposés aux Saints, les Danois du FC Midtjylland, leur président anglais et une approche basée sur les statistiques et l'analyse mathématique pour le recrutement. Les Scandinaves ont en tout cas donné des maux de tête aux hommes de Ronald Koeman, écœurés par tant d'algèbre. En première période, le milieu finlandais Tim Sparv ouvre la marque pour Midtjylland. Grand seigneur, il ne célèbre pas son but : Sparv a été formé à l'académie de Southampton. Les Anglais se reprennent et égalisent par Jay Rodríguez sur penalty, mais n'arriveront jamais à prendre le dessus au score : retour compliqué en vue pour les Saints.

Les fessées

FC Krasnodar 5-1 HJK Helsinki
Faire 2 460 kilomètres pour aller en prendre cinq à l'extrême-sud de la Russie, c'est aussi ça la magie de la Ligue Europa. Les Finlandais du HJK Helsinki étaient habitués aux grands voyages, il faut dire : ils viennent d'être éliminés de la Ligue des champions après un match homérique disputé à Astana, au Kazakhstan. Il semble bien que les Nordiques vont dire adieu à la Coupe d'Europe tout court d'ailleurs : le 5-1 concédé face au FC Krasnodar leur laisse peu d'illusions pour la suite.


PAOK Thessalonique 5-0 Brøndby
Sale temps pour les Scandinaves. Après la tôle encaissée par Helsinki à Krasnodar, les Danois de Brøndby se sont fait gifler par les Grecs du PAOK et leur ambiance de feu. L'ailier gauche slovaque Robert Mak a fait de la défense de Brøndby sa fille de joie, en inscrivant un triplé. En tout cas, les Grecs sont encore capables d'infliger des corrections aux pays du Nord : prends ça, l'économie.

Les déceptions

Molde 2-0 Standard de Liège
Ils ne pourront pas avancer l'excuse du manque de préparation : la Jupiler League a déjà repris depuis quatre journées, et les Liégeois ont pourtant concédé une défaite qui les élimine quasiment de la C3. Les Rouches, qui alignaient quelques connaissances françaises comme Ricardo Faty, Anthony Knockaert ou Adrien Trébel, ont coulé à Molde, à l'ouest de la Norvège. Les Scandinaves ont acquis leur avantage en quatre minutes, grâce à Hœiland et Elyounoussi au milieu de la première période. Il va falloir compter sur une grosse ambiance à Sclessin.

Young Boys de Berne 0-1 Qarabağ FK
Les jeunes garçons de Berne ont été un peu tendres ce soir. L'élimination face à l'AS Monaco était logique en Ligue des champions, mais il faudra cravacher pour accéder aux poules de la C3. Incapables de créer la différence sur leur pelouse synthétique face aux Azéris de Qarabağ, les Suisses se sont inclinés sur un but d'Almeida. Inconnus il y a quelques mois, les joueurs de Qarabağ ensorcellent décidément beaucoup de monde.

Par Hadrien Mathoux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico
Hier à 18:05 La FIFA suspend trois dirigeants nord-américains à vie 7 Hier à 14:22 Un chien tacle un joueur en D4 roumaine 15
Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall
Hier à 09:51 DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
À lire ensuite
Bordeaux assure à domicile