Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 26 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Dortmund-Mönchengladbach (2-1)

Dortmund finit l'année tout en haut

Grâce à un bon Sancho et à la doublette décisive Reus-Götze, le Borussia Dortmund a battu le Borussia Mönchengladbach, son dauphin, et a pris neuf points d'avance en tête de la Bundesliga. Bonnes fêtes !

Modififié

Borussia Dortmund 2-1 Borussia Mönchengladbach

Buts : Sancho (42e) et Reus (54e) pour le Borussia Dortmund // Kramer (45e) pour le Borussia Mönchengladbach

« Nous voulons réaliser ce que nous avons prévu, contre un adversaire qui est capable de tout. D'après ce que j'ai vu jusqu'à présent en Bundesliga, ils sont les grands favoris pour remporter le titre. Notre objectif est de survivre. » Tel était le but annoncé publiquement par Hecking à son équipe avant le choc de ce vendredi soir. Spoiler : le technicien ne s'est pas trompé dans son analyse, et le Borussia Mönchengladbach a failli à sa mission. Parce que Götze, remplaçant double passeur décisif. Parce que Sancho, infatigable poison. Parce que Reus, toujours là quand les choses se compliquent. Parce que le Borussia Dortmund, tout simplement trop fort pour son pays à l'heure actuelle.

1-1, balle au centre


« Le stade sera plein, avec 70 000 supporters du Borussia Dortmund et 10 000 fans à nous. Il y aura une atmosphère fantastique » , avait également prévenu Hecking. Et là aussi, il avait vu juste. Dans une ambiance survoltée, le champion d'automne accueille son dauphin pour continuer à tracer son chemin vers la quête du titre. Chose que Sommer ne veut pas voir, malgré la bonne volonté de Reus ou Witsel. C'est que la possession du ballon ne suffit pas. Surtout qu'Alcácer, machine à marquer en Bundesliga aux muscles rouillés, doit laisser sa place plus tôt que prévu à Götze.


Pas grave : toujours aussi menaçant, Sancho se charge d'ouvrir le score après avoir éliminé Wendt d'un bon coup de rein sur un service du nouvel entrant. Sauf que le Borussia Mönchengladbach ne squatte pas la deuxième place du championnat allemand pour rien, et son impressionnante efficacité permet de réagir sans attendre, Kramer égalisant en deux temps au bout d'une contre-attaque du tonnerre juste avant la pause.

Sancho, jamais froid


Pas désespéré pour un sou, Dortmund reprend la partie plein de confiance. Accaparant la gonfle, le leader joue à son rythme, comme s'il savait pertinemment que les occasions allaient venir toutes seules. Comme s'il était au courant que les occasions allaient se présenter à lui. Ce qui se produit très rapidement, le mérite en revenant à Sancho : au départ de l'action, la jeune pépite transmet à un Götze encore passeur décisif pour Reus. 2-1.


Et cette fois, les Jaunes ne se font pas avoir par le réalisme adverse. Ou du moins, ils anticipent une seconde égalisation en continuant d'attaquer pour achever leur proie, le coup franc de Reus touchant d'ailleurs le poteau. De l'autre côté du terrain, Bürki ne s'ennuie pas. Son montant doit même le sauver sur une tentative de Traoré. Insuffisant, en tout cas, pour que le scénario de la partie soit bouleversé. Le premier de la classe conforte donc sa place de meilleur élève de l'établissement, gobe ses trois bonbons en récompense, place neuf caramels entre lui et son concurrent du soir, et autant avec le prétendu surdoué bavarois. Les fêtes risquent d'être agréables.



Borussia Dortmund (4-3-3) : Bürki - Hakimi, Piszczek, Toprak, Guerreiro (Larsen, 93e) - Witsel, Delaney, Weigl - Sancho (Wolf, 92e), Alcácer (Götze, 34e), Reus. Entraîneur : Favre.

Borussia Mönchengladbach (4-2-3-1) : Sommer - Johnson, Beyer, Kramer (Hofmann, 68e), Wendt - Strobl, Zakaria - Herrmann (Traoré, 73e) , Neuhaus (Cuisance, 82e), Hazard - Pléa. Entraîneur : Hecking.


  • Résultats et classement de Bundesliga

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 17:10 Rui Faria, adjoint historique de Mourinho, se relance au Qatar 5
    Partenaires
    Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 11:12 Deux joueurs de Nimègue punis pour avoir insulté leur entraîneur en arabe 51 Hier à 08:38 Un job de rêve pour ancien footballeur pro : baby-sitter 49