Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 21 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 5e journée

Dortmund et le Bayern rempilent, Favre jette l'éponge

Le BvB et le Bayern Munich continuent leur petit bonhomme de chemin et comptent désormais cinq victoires en cinq matchs. Derrière, Wolfsburg et Schalke sont en embuscade, et Ingolstadt n'en finit plus de surprendre. En revanche, c'est terminé pour Lucien Favre, qui a rendu son tablier.

L'équipe du week-end : FC Ingolstadt

Jamais deux sans trois, dit le proverbe. Après avoir gâché la fête à Mayence et à Augsburg, le FC Ingolstadt s'est permis de repartir avec les trois points du Weserstadion. Pour la troisième fois consécutive, le FCI s'est imposé hors de ses bases lors des trois premières journées – inutile de dire que c'est un record. Face à Werder privé de Zlatko Junuzović, les hommes de Ralph Hasenhüttl ont tenu bon, avant de profiter du cadeau d'Assani Lukimya (voir plus bas). Un penalty converti par Moritz Hartmann, trois points dans la besace, et voilà le promu qui pointe en 6e position. « C'est un record sensationnel, rien à dire. Nous avons écrit l'histoire, et nous en sommes fiers. Mais rien d'étonnant au final, car en 2. Bundesliga, nous jouions déjà très bien à l'extérieur » , déclarera le coach autrichien à l'issue de la rencontre. À voir si Ingolstadt réussira un puissance 4 dans deux semaines, sur la pelouse du 1.FC Cologne.

L'homme du week-end : Ralf Fährmann

Il y a ceux qui récoltent les honneurs en alignant les pions, et ceux qui les récoltent en ne laissant rien passer. Ralf Fährmann est clairement de la seconde catégorie. Face au VfB Stuttgart, le gardien du FC Schalke 04 a tout simplement sauvé la mise aux siens, participant à hauteur de 50% au hold-up du S04 à la Mercedes-Benz-Arena (l'autre moitié du contrat étant remplie par Leroy Sané). Grâce à ses arrêts avec tous les membres de son corps (et même de la tête), Ralf Fährmann permet aux Knappen de repartir avec la victoire, et de se caler à une place idéale pour Schalke : la (0)4e.

Vous avez raté... Mayence-Hoffenheim

Vendredi soir, vous avez préféré sortir plutôt que de rester sagement à la maison. Du coup, vous avez passé une soirée tout nulle, et surtout, vous n'avez pas fait la connaissance de Yünüs Malli. Le jeune Germano-Turc est le symbole de cette équipe de Mayence, débrouillarde et pleine de ressources malgré le pillage régulier qui est effectué sur les bords du Rhin. Jonathan Schmid ouvre le score pour Hoffenheim, mais à peine cinq minutes plus tard, Malli feinte et refeinte avant de trouver le petit filet d'Oliver Baumann. Après les citrons, Malli se charge d'enlever les toiles d'araignée qui traînaient (et du gauche, bitte schön), avant de finir le taf en deux temps. Mayence remonte au classement, tandis que Hoffenheim et son petit point vont a priori connaître une saison plutôt compliquée...

Le résumé du match ici.

Le boulet du week-end : Assani Lukimya

La faute bête qui amène la défaite (à 05:16)

Le but du week-end : Arturo Vidal

Voilà 1610 minutes que Vidal n'avait pas marqué en Bundesliga. Normal, il avait Serie A. Mais bon, c'est ce qu'on appelle soigner son retour.


L'image du week-end

Un certain José M. aurait appelé à la Säbener Strasse ce week-end pour avoir quelques informations...

Lucien Favre a dit :

« Vous resterez à jamais dans mon cœur. » La fin d'un long communiqué suite à sa démission du Borussia Mönchengladbach. Un club qu'il avait récupéré à la limite de la relégation et qu'il a propulsé en Ligue des champions, le tout en un peu plus de quatre ans. Le club n'a pas accepté sa démission, mais Favre a un peu forcé la patte aux Poulains, car le cœur n'y est plus.

L'analyse définitive

Avant, à Cologne, il y avait Anton « Toni » Polster. Aujourd'hui, il y a Anthony Modeste. S'il reste un bout de chemin à parcourir à l'ex-Bastiais pour arriver à être aussi populaire que l'Autrichien dans la cité rhénane, force est de constater qu'il est dans la bonne direction. Avec quatre buts (dont celui du derby face à Gladbach) et quatre passes décisives, Anthony Modeste est l'un des joueurs les plus en vue de ce début de saison. Ce serait sympa si Didier Deschamps venait se promener du côté du Dom de Cologne, même pour la forme...

La stat inutile : 12

Cela faisait 12 ans que le Bayer Leverkusen n'avait pas marqué lors de trois matchs de suite en Bundesliga. À l'époque, Nuremberg, Cottbus, puis Dortmund avaient empêché la Werkself de leur mettre une pilule. Cette année, Leverkusen n'a marqué ni contre le Bayern, ni contre Darmstadt, ni contre... Dortmund.

Et sinon...

- Grâce à un doublé de Bas Dost (qui avait commencé la rencontre sur le banc), Wolfsburg s'impose 2-0 face au Hertha Berlin et reste à quatre points du duo de tête.

Paul Verhaegh, capitaine du FC Augsburg, a montré la voie aux siens : une passe décisive, un but sur penalty, et le FCA bat Hanovre 2-0.

- Match nul nul nul entre le Hambourg SV et l'Eintracht Francfort : Null-Null.

Visiblement, à Heidenheim non plus, on n'aime pas le RB Leipzig...


En 2. Bundesliga, statu quo en tête, les cinq premiers ayant fait match nul. Le VfL Bochum est toujours en tête avec 17 points, suivi du SC Fribourg (16) et du FC Sankt-Pauli (14).

La prochaine journée arrive vite, puisqu'elle commence mardi, avec un succulent Bayern Munich-VfL Wolfsburg. Mercredi, le Bayer Leverkusen accueille Mayence, tandis que Schalke 04 reçoit l'Eintracht Francfort, et Dortmund va à Hoffenheim.

⇒ Résultats et classement de Bundesliga

Par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


À lire ensuite
Le Napoli démolit la Lazio