Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Dortmund à l'arrêt, Leipzig plein de regrets

Sale soirée pour les gros, en Allemagne. Pour la deuxième fois de la saison, le Borussia Dortmund s'est incliné sur sa pelouse face à Mayence (0-2) avant le choc contre le RB Leipzig, frustré dans les dernières minutes par le Fortuna Düsseldorf (2-2). Pas la même ambiance pour le Bayer Leverkusen, vainqueur de Cologne (3-1) et nouveau venu dans le top 4. De son côté, Hoffenheim s'est imposé à Augsbourg (1-3).

Modififié

Borussia Dortmund 0-2 Mayence

Buts : Burkardt (33e) et Mateta (49e sp) pour Mayence

Coup d'arrêt, pour Dortmund. Dans son Westfalenstadion, le Borussia s'est fait surprendre par une équipe de Mayence audacieuse (0-2), emmenée par Jean-Philippe Mateta. Les Nullfünfer commencent la partie en posant un bloc bas afin de contrarier Jadon Sancho et compagnie. Une stratégie payante en première période : sur un contre bien construit, Mateta décale habilement Bote Baku, dont le centre est coupé d'une tête décroisée par le jeune Jonathan Burkardt (0-1, 33e). Un premier pion chez les grands pour l'attaquant de 19 ans et une première grimace sur le visage de Lucien Favre sur le banc. Et cela ne s'arrange pas au retour des vestiaires : Mateta, encore lui, transforme en force un penalty causé par une faute grossière de Łukasz Piszczek dans la surface (0-2, 49e). Jamais inspiré offensivement, le BvB passe même tout près d'une dernière correction sur une praline de Jean-Paul Boëtius. Un succès comme une délivrance pour Mayence, qui prend désormais cinq longueurs d'avance sur la zone rouge. Pour Dortmund, c'est un avertissement avant le déplacement sur la pelouse du RB Leipzig pour un match décisif pour la place de dauphin. Rendez-vous samedi, les artistes.




RB Leipzig 2-2 Fortuna Düsseldorf

Buts : Kampl (60e) et Werner (63e) pour Leipzig // Skrzybski (87e) et Hoffman (90e+2) pour le Fortuna

Le RB Leipzig n'a pas sauté sur l'occasion pour souffler fort sur la nuque du Borussia. L'affaire semblait pourtant pliée à l'heure de jeu. Après de longues phases de possession (75% à l’heure de jeu) et des parades à gogo de l’excellent Florian Kastenmeier, il fallait bien deux bijoux à Leipzig pour faire la différence. Le premier chef-d’œuvre est signé Kevin Kampl, qui claque un superbe enroulé des trente mètres pour nettoyer la lucarne du portier (1-0, 60e), avant que Timo Werner ne décide de l'imiter, doublant la mise sur un geste quasiment identique (2-0, 63e). Une domination logiquement récompensée, mais gâchée dans les toutes dernières minutes de la rencontre. La recette du Fortuna : un peu d'opportunisme et de la persévérance. Steven Skrzybski joue au malin en détournant une frappe de Kenan Karaman dans le but (2-1, 87e), puis André Hoffmann fait exploser le banc des visiteurs d'une tête rageuse dans le temps additionnel (2-2, 90e+2). Un nouveau couac pour Leipzig, qui devra attendre pour valider sa place sur le podium. Un soulagement, surtout, pour Düsseldorf : à deux journées de la fin, le club reste barragiste avec une unité d'avance sur le Werder.


Bayer Leverkusen 3-1 Cologne

Buts : S. Bender (7e), Havertz (39e) et Diaby (83e) pour le Bayer // Bornauw (58e) pour Cologne

Et si le Bayer décrochait son ticket pour la Ligue des champions ? Dans l’attente d’un succès à la maison depuis le retour du championnat, les hommes de Peter Bosz ont tranquillement disposé de Cologne (3-1) à la BayArena, s’offrant au passage le droit de rêver d’une place dans le top 4 à deux journées de la fin. Sous la pluie, pas de temps à perdre face à Cologne : à la suite d’un corner botté par Leon Bailey, Sven Bender surgit au premier poteau pour dévier du bout du pied le ballon au fond des filets (1-0, 7e). Décidément en jambes, la fusée jamaïcaine profite d'une attaque placée pour servir idéalement Kai Havertz, l'autre pépite, qui conclut de près en force (2-0, 40e). Et si le Bayer aurait pu trembler après le coup de tête de Sebastiaan Bornauw (2-1, 58e), Moussa Diaby se chargera de mettre fin au suspense dans les derniers instants de la partie. Bien lancé par Havertz, le Français fait son festival sur le côté gauche de la surface et trompe astucieusement Timo Horn (3-1, 83e). Une victoire précieuse, puisque le Bayer prend une longueur d'avance sur le concurrent Gladbach. La Ligue des champions, c'est tout droit.


Augsbourg 1-3 Hoffenheim

Buts : Vargas (69e) pour Augsbourg // Dabbur (59e, 62e) et Bebou (89e) pour Hoffenheim


Non, Hoffenheim ne terminera pas la saison en roue libre. Moins de dix jours après le licenciement du coach Alfred Schreuder, les visiteurs ont calmé Augsbourg (1-3), quasiment maintenu en Bundesliga ce mercredi soir. Plutôt logique, vu la domination des Hoffe. L'homme du match se nomme Munas Dabbur, auteur d'un doublé en trois minutes à l'heure de jeu. Une jolie reprise en première intention après un caviar de Pavel Kadeřábek (59e), puis un positionnement de renard pour réaliser un enchaînement gagnant dans la surface après une tête sur la barre d'Ilhas Bebou (0-2, 62e), et voilà Hoffenheim devant. De retour dans la partie quelques minutes plus tard grâce à un coup de tête de Ruben Vargas (1-2, 69e), Augsbourg finit par lâcher l'affaire en voyant Bebou enfoncer le clou à la fin du temps réglementaire (1-3, 89e). Objectif Ligue Europa, pour Hoffenheim.



  • Résultats et classement de la Bundesliga 2019-2020

    Par Clément Gavard
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom

    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi
    Hier à 13:23 Georges Best, Rapinoe, OM... Offrez-vous un tirage photo exclusif !
    Hier à 11:36 Cadix fête son retour en Liga en officialisant l'arrivée de Negredo 21 Hier à 09:53 Le frère d'Aurier tué par balle à Toulouse 182