Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Hip Hop
  3. // Festival Garorock

Dope D.O.D. : « Cantona est le gangster ultime, quel joueur! »

À Garorock, Dope D.O.D. et son hip hop hardore ont fait peur à tout le monde. Cela n'empêche pas Dopey Rotten, Jay Reaper et Skits Vicious de parler football – presque – normalement en vidant quelques bières. Nostalgie, bicyclettes et Neymar Jr. Interview mordante.

Modififié
Vous venez tous de Groningen. Le premier club de Luis Suárez en Europe. Vous aussi, vous mordez des gens ?

Jay : Suárez ! Écoute, si on nous pousse un peu loin, comme lui, on peut mordre.
Skits : On ne mord que physiquement ! Mais on mord des visages…
Jay : Des chattes. Des hamburgers !
Skits: Mais on pourrait mordre ton oreille ! Mordre ton nez, même... Tout.

Vous êtes des fans de Suárez donc ?

J : Bien sûr ! Big up Suárez ! Big up l'Uruguay !
Dopey : J'espère qu'il va aller au Real. Il est tellement détesté en Angleterre.
J : Non ! Big up Liverpool aussi ! Big up à l'Angleterre…

Appeler Patrice Évra « negrito » , c'était vraiment raciste ?

D : Bien sûr mec, enfin…
J : C'était un peu raciste, oui…
D : Si tu appelles comme ça un mec de ton entourage, dans tes amis, ta famille, tu dis ce genre de choses de temps en temps. Parce que vous êtes proches. Mais si tu ne connais pas la personne, tu ne peux pas te permettre.
J : Je pense qu'il est surtout un peu bête… Mais comme beaucoup de gens.
S : Même nous, on est cons, de temps en temps.
J : Oui ! Parfois, je suis un peu raciste même ! Fuck you crackers ! Fuck you white boy !
D : Tu vois, c'est un raciste. Mais je l'aime quand même.

Groningen, le club, ça donne quoi ces temps-ci ?

J : Je te le dis direct mec, l'équipe est à chier ! Change de sujet, parce que cette équipe est à chier actuellement. Moi, je suis un fan des Go Ahead Eagles maintenant. Ils viennent de monter en première division. C'est l'équipe de ma ville natale, Deventer. GO AHEAD EAGLES ! Eagles baby !

C'est quoi le pire club néerlandais ?

J : Je te le dis direct mec… C'est probablement les Go Ahead Eagles... Pour être honnête.
D : Sérieusement, je pense qu'en Hollande l'équipe la plus détestée, c'est l'Ajax.
S : Je ne peux pas vraiment les haïr. J'ai de la famille à Amsterdam.
J : Oui, moi aussi. Puis la manière dont ils jouent depuis trois ans, à gagner tout le temps le championnat, avec Frank de Boer… «  Frank de Boer… You my nigga. Big up.  »

Quel est votre joueur néerlandais préféré ? De tous les temps.

J : Perso, c'est Edgar Davids.
S : Non mec, c'est Bergkamp. Ce but en 98 contre l'Argentine…
J : « Go Bergkamp my nigga ! »
D : Et ce but contre la Russie !
S : Oui, en 1988, la finale… Mais je me souviens que ma famille n'était pas concernée par cette finale. Tout ce qu'ils voulaient, c'est battre l'Allemagne. Je me souviens, j'étais bébé et toute ma famille était dans le salon… Ils ont crié si fort que je me suis mis à pleurer !
D : Il avait que trois ans pourtant.
J : Je suis né cette année-là ! Je suis hyper fier d'être né l'année où on a gagné ce putain de championnat d'Europe !

Donc le pire ennemi de…

F (il coupe) : L'Allemagne ! Totalement. Y avait cette chanson à l'époque, je me souviens plus, qui avait un lien avec la guerre…
G : En Hollande, les gens ont encore un ressentiment vis-à-vis de la guerre, et cette chanson « Rendez nous nos bicyclettes » . Celles de leurs grands-parents.
F : Mais c'est juste du foot, hein ! Aucun irrespect vis-à-vis de l'Allemagne. Hors du football, on s'aime, on est voisins. Ils ne pourraient pas vivre sans nous et vice versa.

Groningen a eu quelques grands joueurs : Ronald Koeman, Michael Reiziger et Arjen Robben. Robben, c'est une icône ou un con ?

B : Arjen Robben, big up à lui d'avoir mis ce but en finale ! Il essayait depuis trois ans, et il l'a fait.
F : Quand j'y repense, il a loupé cette frappe contre l'Espagne, en finale. Pour un rien, ça aurait été un héros. Ça fait mal. Qu'il aille se faire foutre !

Vous pensez qu'il mérite le Ballon d'or cette année ?

S : Non. Ce sera encore Messi ou Ronaldo.
J : Neymar ! Neymar Junior ! Fuck Messi ! Fuck Cristiano Ronaldo ! Ils sont vieux maintenant ! Vieux !
D : Messi a genre 25 ans, mec ! Comment tu peux dire qu'il est vieux !
J : Neymar, c'est comme Dope DOD. Il arrive, il va tout reprendre, comme nous ! On vient d'un petit truc, un pays étranger, comme Santos ! Tout le monde sait qu'on est le prochain gros truc que tu dois avoir ! Nous sommes Neymar Junior.

Et Dope DOD joue au foot ?

D : Fut un temps, je jouais.

S : Mais on n'a plus le temps. Mais on joue dans la rue.
J : Moi, j'étais comme David, milieu de terrain.
S : Moi, c'est marrant. J'ai commencé gardien, puis ailier droit. Les gens pensent que, comme je suis grand, je suis empoté, mais non.
J : Ouais, il est comme un Gerrard !

Tu parles beaucoup de Liverpool. C'est ton équipe en Angleterre ?

J : Non, j'aime bien Manchester City. Fuck United ! Je hais United.
D : Ouais, ben moi, j'aime United. J'ai toujours été pour eux. Avec cette équipe dorée à l'époque : Yorke, Cole, Giggs, Keane, le jeune Beckham.
J : Oui, une des meilleures équipes de l'Histoire. Man City, je les aimais il y a deux ans. Balotelli, Tévez, avec sa cicatrice. Du coup, je suis pour le Milan maintenant, pour Balotelli. C'est mon gars ! «  Balotelli, un jour toi et moi, on va aller baiser quelques salopes !  »

Les gens de Marmande sont principalement pour Bordeaux. Vous connaissez le club ?

J : Ils étaient bons il y a deux ans, non ?
D: Blanc a signé au PSG ? Je ne peux pas suivre quand je suis en tournée.
J : C'est bien que le PSG ait du monde pour investir. Ça stimule le foot. Comme en Hollande, on a des milliardaires russes.
D : Comme Monaco ! Ils ont Falcao, putain !

La plupart du temps, on dit que le championnat de France est le quatrième meilleur d'Europe. Le championnat néerlandais est vraiment moins bon ?

J : Je pense que le championnat de France, la ligue pro, est meilleur. Mais le championnat des jeunes chez nous est bien meilleur. Si tu viens d'arriver dans le monde du foot, le championnat hollandais est le meilleur. On a eu des joueurs légendaires qui maintenant jouent en Espagne, en Angleterre, en Italie. Regarde RVP ! Il jouait au Feyenoord, et il marquait déjà beaucoup. Robben jouait à Groningen, puis au PSV. C'était le mec le plus rapide du championnat. Rapide… L'Eredevesie, c'est génial au début, quand t'as 17 ans.

Le football français en général, vous y connaissez quoi ?

S : On va parler de 98. Je suis nostalgique quand je pense à l'équipe de France de cette époque. Desailly…
D : Barthez !
S : Thuram ! Deschamps !
J : Et avant, le gangster ultime : Cantona ! Quel joueur !
S : Ce moment du championnat anglais totalement incroyable. Cantona met ce but et un fan anglais lui crie : « You fucking french cunt ! You fucking french cunt !  » Il continue, et Cantona regarde les tribunes genre « Mais qui dit ça ? Qui dit ça ? » Il le voit, il y va et il lui défonce la tête. Mais en 98, la France n'avait même pas encore le vrai Thierry Henry. C'est fou. C'était un gamin.
J : Et Zidane, big up à lui pour ce coup de tête contre l'Italie. On finit par ça !

Suivre Dope D.O.D. sur Facebook

Propos recueillis par Thomas Andrei, à Marmande
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié