Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Everton-Brighton

Calvert-Lewin ne perd jamais

Cinq matchs et déjà huit buts, dont deux triplés : c'est bien simple, Dominic Calvert-Lewin est bouillant en ce début de saison. À 22 balais, l'attaquant d'Everton choyé par Carlo Ancelotti marche sur l'eau et vient d'obtenir sa première convocation en sélection nationale. Plutôt pas mal pour le gamin de Sheffield, qui a longtemps connu l'ombre. Avant de trouver, enfin, la lumière.

Les paroles sont belles. À la hauteur, en tout cas, des performances. « Il fait un travail fantastique en ce moment, il est en feu et il marque beaucoup de buts. Je ne sais pas s’il est le meilleur attaquant anglais, je m’en fiche : pour moi, pour nous, il l’est. » C’est bien simple : lorsqu'il s’agit de parler de son attaquant face à la presse, Carlo Ancelotti est laudateur. Il faut dire que Dominic Calvert-Lewin réalise un début de saison pour le moins... tonitruant.


Mis sur orbite par Richarlison et un James Rodríguez tout juste arrivé sur les rives de la Mersey, le buteur d’Everton en est déjà à huit buts en cinq rencontres toutes compétitions confondues (dont cinq en trois matchs de Premier League). De quoi permettre à son équipe de truster la première place du championnat d’Angleterre, et de quoi s'offrir une première sélection en équipe nationale. Et ce n'est, peut-être, pas près de s'arrêter.

Festivals en U7, et remises à tout-va


Pourtant, il y a peu, la réussite de Calvert-Lewin était loin d’être acquise. L’Anglais a connu une ascension sinueuse, parfois laborieuse, malgré une période de formation souvent brillante à Sheffield United. Où DCL est arrivé en 2005 à sept ans, et où il fait très vite ses preuves en pointe. « Je me souviens d’un match où nous jouions contre Eckington, aime à rappeler son entraîneur de l’époque, Chris Short, dans des propos rapportés par Four Four Two. Il avait marqué quatre buts, en dix minutes : il était parti de son propre camp sur les trois premiers, et avait marqué de la ligne médiane pour le quatrième. Il avait un talent incroyable, dès son plus jeune âge. » Mais paradoxalement, celui qui a toujours supporté Sheffield United ne parvient pas à se faire une place en équipe première et enchaîne les prêts. Le premier au Celtic Stalybridge en 2014-2015 (six buts, en cinq matchs), le second à Northampton Town en 2015-2016 (cinq buts, en vingt matchs).


Lassé par sa stagnation chez les Blades (alors pensionnaires de troisième division), Calvert-Lewin est recruté en août 2016 par Everton qui débourse un peu plus de deux millions d’euros pour s’attacher ses services. « Une opportunité trop belle pour être refusée » , selon le principal intéressé, dans les colonnes de The Star. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le grand gaillard et son mètre 87 ont fait le bon choix : lancé par Koeman en décembre, il marque pour la première fois en mars 2017 contre Hull City (4-0) et devient titulaire lors de l’exercice suivant malgré le départ du Hollandais. L’arrivée de Sam Allardyce à l’intersaison 2017, au cours duquel le jeune attaquant anglais remporte la Coupe du monde U20 (et s’offre le luxe de marquer en finale), n’hypothèque pas son nouveau statut. Pas plus que les nombreux changements d’entraîneur, les années suivantes. De fait, son gabarit, sa capacité à évoluer dans un registre de targetman et sa qualité de remise effacent un bilan pas forcément remarquable. Peut-être parce que DCL évolue régulièrement sur l’aile gauche (huit buts et sept passes décisives en 44 rencontres en 2017-2018, six buts et deux passes en 35 matchs en 2018-2019).

De la fashion week aux Three Lions


Mais c’est à l’arrivée de Carlo Ancelotti, en décembre 2019, que celui qu’on surnomme « Train Guy » (en raison de son amour pour le personnage, créé par le comédien Bob Mortimer) explose vraiment. Repositionné en pointe par l’entraîneur italien, Calvert-Lewin conclut la saison sur une dynamique bouillante : titularisé à dix-neuf reprises sur les vingt derniers matchs toutes compétitions confondues, il marque quinze buts et délivre une passe décisive. Visiblement, la confiance totale du Mister – qui a fait de DCL l’un de ses chouchous – lui donne des ailes. Tant et si bien que l'état de grâce se poursuit, donc, en ce début de saison 2020-2021 : encore mieux entouré depuis l’arrivée de James Rodríguez au cours du mercato estival et bien aidé par l'activité de Richarlison, le jeune attaquant ne s’arrête plus de planter. Contre à peu près tout le monde : un but contre Tottenham et Crystal Palace, trois contre West Brom et West Ham. D'ailleurs, le striker fou aura l'occasion d'améliorer encore son total ce samedi face à Brighton (12e).


Par le passé, Calvert-Lewin était adulé par les tribunes de Goodison Park pour sa débauche d’énergie, ses efforts incessants et son état d’esprit irréprochable. Mais son manque de réalisme et sa propension à vendanger des occasions toutes faites ternissaient, encore, le bilan. Un biais manifestement corrigé depuis quelques mois, car le « Train Guy » est désormais létal : à l’exception de Vardy (qui a, néanmoins, marqué quatre fois sur penalty), personne n’a été plus efficace que Calvert-Lewin en ce début d’exercice. Ce qui lui a permis d’obtenir, à 22 balais, sa première convocation en sélection nationale. Où la concurrence est pourtant rude entre Harry Kane, Tammy Abraham, Danny Ings, Mason Greenwood ou encore Marcus Rashford. À voir, désormais, si celui qui est pressenti pour devenir le joueur du mois de Premier League saura maintenir sa forme. Une chose est sûre : en bon fan de mode qui se respecte, le très bien sapé Calvert-Lewin (qui a participé à la Fashion Week avec son camarade Tom Davies, en début d’année) sait se démarquer. De plus en plus, il apprend aussi à éblouir.

Par Valentin Lutz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Hier à 17:37 Un journal espagnol condamné à payer 7000 euros à Lionel Messi 19 Hier à 16:48 Billie Jean King et Lindsey Vonn parmi les investisseurs de l'équipe de Natalie Portman 41
Hier à 16:16 Javier Tebas se mêle de l'affaire Mediapro-LFP 36 Hier à 15:27 Viens fêter les 10 ans du magazine Pédale! dimanche 6
Hier à 14:47 Marcello Lippi prend sa retraite 26 Hier à 14:32 Des croix en bois et une tête de cochon installées sur la pelouse de Livourne 16 Hier à 13:43 Subašić s'engage en Croatie en tant que joueur de champ 29
Partenaires
Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons