Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)

Dix petits nouveaux à suivre en Ligue 1 cette saison

Lorsqu’il a signé au Paris Saint-Germain, Zlatan Ibrahimović avait sorti une punchline dont lui seul a le secret : « Je ne connais pas la Ligue 1, mais la Ligue 1 me connaît » . Pour d’autres joueurs avec une carrière moins fluorescente et un melon moins gonflé, c’est l’inverse : jeunes nouveaux en équipe première, promus ou recrues, ils débarquent cet été dans le championnat de France dans un relatif anonymat et non seulement ils vont découvrir la Ligue 1, mais surtout la Ligue 1 va les découvrir.

Ismaël Gharbi

17 ans, milieu offensif, Paris Saint-Germain



Les préparations de pré-saison sont souvent l’occasion pour les clubs de donner un peu de temps de jeu à leurs jeunes, pendant que les titulaires sont encore en train de siroter des cocktails dans une piscine à débordement. Côté PSG, on a par exemple beaucoup vu cet été le jeune Ismaël Gharbi. Jeune est un euphémisme : le gamin est né en 2004, comme Facebook, World of Warcraft et la carrière de Grégory Lemarchal. Milieu offensif mobile, polyvalent (il peut également jouer ailier), adroit, il aura peut-être une carte à jouer cette saison dans la rotation offensive, avec le départ de Moise Kean – pour le moment non remplacé – en concurrence avec un Arnaud Kalimuendo qui part avec une petite longueur d’avance. Pour une fois que Paris peut donner des chances à ses titis, ça fait plaisir.


Alexander Nübel

24 ans, gardien de but, AS Monaco



Envoyer Manuel Neuer aux oubliettes, plusieurs gardiens allemands s’y sont tentés, tous ou presque se sont cassés les dents. Dernier en date, un Alexander Nübel que toute l’Allemagne voyait déjà comme l’héritier naturel du presque-Ballon-d’or 2014 : ancien de Schalke 04, où il a même été capitaine à seulement 22 ans, gardien précoce et hypertalentueux doté d’un jeu au pied à faire rougir 90% des portiers de Ligue 1, il est allé jusqu’à signer au Bayern l’an dernier pour vraiment marcher à fond dans les pas de son illustre aîné. Sauf que réussir le défi de ringardiser Manuel Neuer était immense, et les quatre petits matchs disputés par Nübel sous le maillot du Bayern sont venus le lui rappeler. À Monaco, il arrive pour grappiller des minutes de jeu et de l’expérience pour mieux pouvoir revenir à Munich quand il sera prêt. Heureusement pour lui, la concurrence de Benjamin Lecomte, bien que sérieuse, sera moins féroce. D’autant que le Français s’est blessé dès le premier match de préparation, offrant déjà à l'Allemand de 24 ans l’occasion de se montrer. Oubliez Navas-Donnarumma, le vrai duel de portiers en Ligue 1 se trouve sur le Rocher.


Angel Gomes

20 ans, milieu offensif, Lille



Les observateurs les plus attentifs se souviendront qu’il avait déjà signé à Lille la saison passée. Mais il n’avait pas vécu grand-chose de la saison historique du LOSC puisqu’il était parti quasiment dans la foulée au Portugal, pour un prêt à Boavista. Formé à Manchester United où il était considéré comme un immense espoir – il avait notamment remporté en 2017 le prestigieux trophée Jimmy Murphy, qui récompense le meilleur U23 des Red Devils – Angel Gomes aura peut-être un peu plus de place cette saison pour s’exprimer dans un effectif lillois qui connaîtra sans doute d’autres départs d’ici la fin du mercato. Avec 6 buts et 6 passes décisives la saison dernière, son prêt à Boavista semble en tout cas assez satisfaisant pour le faire rentrer dans la rotation. L’occasion de découvrir un joueur qui aurait dû rouler sur la Premier League.


Konrad de la Fuente

20 ans, ailier, Olympique de Marseille



À part les suiveurs assidus du Barça B, qui sont assez passionnés pour suivre des matchs dans des centres d’entraînement sur des streamings douteux, peu de gens connaissaient vraiment Konrad de la Fuente avant qu’il ne débarque à l’OM cet été. Mais en plus de découvrir un jeune homme avec un blaze extraordinaire (il est d’ascendance dominicaine), les supporters de l’OM ont pu faire connaissance en pré-saison un sacré joueur de football, un pur ailier, dribbleur, adroit techniquement, pas bête ballon au pied. Le genre de bon petits coups que Pablo Longoria, qui a sacrément pris en main le mercato marseillais cette saison, a sorti de sa manche et pourrait apporter une vraie plus-value à un OM souvent peu inspiré offensivement la saison dernière, et qui doit faire le deuil de Florian Thauvin.



Kamaldeen Sulemana

19 ans, ailier, Stade rennais


Un an après le pari – plutôt réussi – Jérémy Doku, François Pinault a de nouveau sorti le chéquier et le Stade rennais a remis le couvert. Ce coup-ci, les Bretons sont allés chercher un joueur un peu obscur de D1 danoise, un ailier ghanéen répondant au nom de Kamaldeen Sulemana. Ce qu’on sait de lui ? Il jouait à Nordsjaelland, a marqué 14 buts et délivré 8 passes décisives la saison dernière et a eu droit à des adieux émus de la part de son club au moment de rejoindre l'Ille-et-Vilaine mi-juillet. Le reste ? Il le montrera à la France cette saison.


Calvin Stengs

22 ans, ailier, OGC Nice



Au sein d'un mercato niçois agité, le jeune international néerlandais (7 sélections) n'est pas celui qui a le plus fait parler. Pourtant du haut de ses 22 ans, Calvin Stengs a pris l'habitude de martyriser les défenses d'Eredivisie depuis plusieurs saisons. Freiné par des problèmes de croissance à l'adolescence, le jeune homme a pris son temps pour gravir les échelons du côté de l'AZ Alkmaar, jusqu'à devenir un espoir attendu d'un football oranje en pleine reconstruction. « C'est une grande étape pour moi. Ce sera peut-être dur, mais c'était le moment de quitter le club et de faire ça pour progresser » , assurait-il lors de son arrivée sur la Côte d'Azur. Malgré le départ de Memphis Depay, la patrie de Johan Cruyff entend bien continuer de faire vibrer la Ligue 1.


Alexis Flips

21 ans, ailier, Stade de Reims



Pur produit du centre de formation du LOSC, c'est à Reims qu'Alexis Flips a découvert la Ligue 1 en fin de saison dernière. Et quels débuts ! Une première entrée en jeu marquée par un but superbe contre Nîmes. Parfois jugé trop fougueux lors de ses années au centre de formation, celui qui a disputé l'Euro U19 aux côtés des Maxence Caqueret et Loïc Badiashile s'est canalisé depuis. « Il a passé un cap de maturité entre les U18 et U19. Il a commencé à comprendre les exigences au quotidien, assurait récemment son ancien sélectionneur Lionel Rouxel à L'Equipe. Il peut marquer et faire marquer. Il a notamment une bonne qualité de centre. » Surtout quand ces derniers se transforment en frappe.




Deiver Machado

27 ans, arrière gauche, RC Lens



Le Colombien s'est imposé comme l'une des révélations de Ligue 2 la saison dernière sous les couleurs du TFC. Sans club après une année en prêt dans le club de ses débuts, l'Atlético Nacional, le latéral s'est pleinement relancé sur les bords de la Garonne. Excellent contre-attaquant, « Macha » s'est régulièrement montré décisif (6 passes décisives), comme lors des barrages contre Grenoble puis Nantes. Débarqué à Lens cet été, il a tout pour devenir le pendant parfait de Jonathan Clauss sur l'aile opposée. « Même si notre côté gauche a été performant, je ne peux pas dire le contraire : notre jeu a penché à droite. Macha doit être une arme supplémentaire, c’est un joueur engagé, généreux, avec une vraie qualité de pied  » , se réjouissait d'ailleurs Franck Haise lors de sa signature.


Jim Allevinah

26 ans, milieu de terrain, Clermont



Agen, Marmande, Bayonne, Clermont : à la lecture du parcours de Jim Allevinah, on pencherait plutôt pour un amateur de ballon ovale. Pourtant, celui qui disputera cette saison la CAN avec le Gabon évolue bien au poste d'ailier avec les Auvergnats. Professionnel depuis deux ans seulement, le bonhomme de 26 ans s'est imposé comme l'un des joueurs les plus spectaculaires de Ligue 2 l'an dernier et s'apprête donc à débouler à l'étage supérieur toutes voiles dehors. « Quand on regarde en arrière, je mesure tout ce chemin parcouru. Quelle fierté, confiait-il à La Dépêche en fin de saison dernière, une fois la montée acquise. Je suis content d’en être là aujourd’hui. Peu de personnes avaient misé dessus. » Mais maintenant, beaucoup vont regarder la suite avec une attention toute particulière.


Florian Tardieu

29 ans, milieu défensif, Troyes



Il n'est jamais trop tard pour découvrir notre belle Ligue 1. Surtout après une carrière passée à arpenter son antichambre de long en large. Telle est l'histoire de Florian Tardieu, 29 ans, vieux routier de la Ligue 2 passé par Istres et Sochaux avant de poser ses valises à Troyes (après une courte bifurcation en Belgique). Dépositaire de l'équilibre dans le système de Laurent Batlles dans l'Aube, le Provençal a rayonné la saison dernière dans l'entrejeu. « Notre nouveau système en 3-5-2 très offensif m'a vraiment plu. J'étais la première rampe de lancement, je touchais beaucoup de ballons, je me suis régalé. Nous avions très souvent la possession, avec un jeu risqué et des mouvements incessants » , racontait-il d'ailleurs la saison dernière. C'est reparti pour un tour ?


On aurait aussi pu les citer, mais ça aurait fait beaucoup...



Le petit Malo Gusto (Olympique Lyonnais), prêt à déloger Léo Dubois ; Gideon Mensah (Bordeaux), la dernière recrue des Girondins tout droit venue de la ferme à pépites du RB Salzbourg ; Léo Leroy (Montpellier), un peu parce qu'il a l'air fort, mais surtout parce que c'est le fils de Jérôme ; Gor Manvelyan (FC Nantes), un petit milieu offensif qui ne pourra pas faire de mal aux Canaris... On en oublie, bien sûr.

Par Alexandre Aflalo et Tom Binet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.



Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 15:30 Les joueurs de Cruzeiro stoppent leur grève 3
Partenaires
Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 12:33 Viens mater PSG – Leipzig lors d’une projection So Foot !