Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 22 Résultats Classements Options

Diouf crache sur le Sénégal

Cela faisait longtemps que l'on n'avait pas entendu El-Hadji Diouf.

Évoluant aujourd'hui en Malaisie, l'attaquant de 34 ans n'a toujours pas rangé sa langue dans sa poche. Le joueur a été très sévère à propos du football de son pays sur Sudonline : « Ce qui manque à la sélection sénégalaise, ce sont des hommes de caractère. Il nous manque un homme qui dit : "Aujourd'hui, c'est un grand jour, je vais montrer de quoi je suis capable" (...) Le vrai problème du football sénégalais, c'est qu'il n'y a plus de talents (...) Malheureusement, il n'y a plus rien dans le championnat national (...) Il faut travailler à la base. On semble oublier qu'en 2002, la plupart des joueurs étaient issus des centres de formation depuis le bas âge. »

Diouf en a profité pour critiquer la formation : « Quand tu crées un centre de formation et pendant dix ans, tu ne sors que deux joueurs, cela veut dire qu'il y a un problème. Il y a un vrai problème (...) Je n'ai pas fait de centre de formation au Sénégal. J'ai joué dans la rue. Mais, je suis convaincu qu'à notre époque, si nous avions des centres de formation comme Diambars, il y aurait 2000 El-Hadji Diouf.  »


On passera sur les nombreuses louanges auto-adressées. FC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 5 minutes La moitié des clubs anglais n'a plus besoin des spectateurs pour engendrer des profits 1
il y a 3 heures La Liga gratuitement en direct sur Facebook en Asie du Sud 23 il y a 3 heures River Plate devrait quitter El Monumental 8 il y a 4 heures Les nouvelles clauses inquiétantes du code éthique de la FIFA 30
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 11:08 Rooney, héros de la 95e minute 17 Hier à 10:21 Record de buts en Ligue 1 pour une première journée 27 dimanche 12 août La célébration musclée de Jürgen Klopp 9