Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Dijon-PSG (2-1)

Dijon s'offre le scalp du PSG

Rapidement mené au score sur un but de Kylian Mbappé, Dijon a finalement réagi avec vigueur avant de prendre les devants grâce à Jhonder Cádiz. Maladroits, peu inspirés devant et trop fébriles derrière, les Parisiens se sont inclinés pour la troisième fois de la saison (2-1).

Modififié

Dijon FCO 2-1 PSG

Buts : Chouiar (45e), Cádiz (47e) pour le DFCO // Mbappé (19e) pour le PSG

Battus sans coup férir ce mardi en 16es de finale de Coupe de la Ligue par les Girondins de Bordeaux, les Dijonnais recevaient le PSG avec la ferme intention de ne pas prendre une déculottée. Mais ce vendredi soir, face à des Parisiens aussi peu précis qu'inspirés, l'équipe de Stéphane Jobard a réussi le match parfait alors même que l'ouverture du score de Kylian Mbappé aurait pu les enterrer. Mais non, dernier de Ligue 1 avant cette rencontre, Dijon est devenu la troisième équipe à faire tomber le PSG cette saison.

Le Ndong a sonné


Dans un stade Gaston-Gérard qui affiche salle comble alors que les ultras des deux bords devaient boycotter cette rencontre entre le premier et le dernier de Ligue 1, Thomas Tuchel surprend son monde en alignant la charnière Marquinhos-Kimpembe quand Abdou Diallo campe dans le couloir gauche et que Juan Bernat se positionne comme relayeur aux côtés d'Idrissa Gueye. Dans un 4-4-2 aussi costaud que sa doublette d'attaque, Dijon se met vite en action quand Didier Ndong et Júlio Tavares échauffent Keylor Navas (1re, 3e). Suffisant pour que le PSG se réveille, que Tuchel replace Kimpembe et qu'Ángel Di María continue à nous délecter de ses extérieurs du pied. Bruno Ecuele Manga entre en scène et oblige le portier du club de la capitale à se détendre. Moment choisi par le PSG pour faire parler la poudre et rappeler aux Dijonnais qui sont les patrons.


Et comme souvent ces dernières semaines, c'est Di María qui sert Kylian Mbappé, l'attaquant parisien ouvrant le score d'une pichenette bien sentie (0-1, 19e). Premier tir cadré, premier but, les Parisiens ont décidé d'être cliniques ce vendredi soir. Les joueurs de Stéphane Jobard peinent à réagir, et Alfred Gomis dégomme Fouad Chafik en sortant de sa surface pour donner un coup de casque dans le cuir. L'international marocain sort alors sur civière et oblige son entraîneur à procéder à son deuxième remplacement du match avant la pause. Clairement pas l'idéal pour préparer la suite d'une rencontre qui s'annonce désormais à sens unique. Et pourtant, à la 6e minute d'arrêts de jeu (!), totalement contre le cours du match, Mounir Chouiar égalise à la suite d'un centre de Ndong mal repoussé par Navas (1-1, 45e).

Cádiz c'est pas Gijón ou Valladolid


Remontés comme des pendules au retour des vestiaires, les Bourguignons se prennent à rêver quand Jhonder Cádiz se joue de la défense parisienne avant de tromper Navas dans un angle fermé, bien aidé par les jambes écartées du gardien costaricien (2-1, 47e). Premier but pour le Vénézuélien sous les couleurs dijonnaises depuis son arrivée cet été en provenance du Benfica. Dans la foulée, Jobard opère déjà son troisième et dernier changement en faisant entrer Stephy Mavididi. Mais à l'heure de jeu, Mauro Icardi est enfin trouvé face aux cages adverses avant de manquer le cadre et l'égalisation. Il en est de même pour son compère argentin Di María qui enlève trop sa frappe après une perte de balle stupide des Bourguignons (61e).


Pas satisfaits, les Parisiens continuent de pousser, et Icardi trouve la barre transversale de Gomis (63e). L'attaquant prêté par l'Inter donne encore des sueurs froides aux Dijonnais quand Mbappé le trouve au premier poteau, mais rien n'y fait, le PSG n'y arrive pas. Du coup, Leandro Paredes remonte ses manches et se met en évidence, mais sa volée vient taper le poteau (69e). Edinson Cavani le remplace pour apporter encore davantage de danger, mais en face, les Dijonnais ne se laissent pas faire et répondent à coups de contre-attaques quasi létales. Alors qu'on se rapproche du money time, Cavani est à deux doigts d'égaliser via une madjer audacieuse (82e). Icardi s'essaye une dernière fois via un ciseau acrobatique, mais Dijon serre les dents et s'offre le scalp de l'ogre parisien. Une victoire qui permet au club bourguignon de se donner de l'air alors que le PSG pourra avoir une multitude de regrets. Et les Marseillais, devant leur téléviseur, aussi.




Dijon FCO (4-4-2) : Gomis - Chafik (Mendyl, 33e), Coulibaly (Amalfitano, 29e), Ecuele Manga, Ngonda - Baldé (Mavididi, 54e), Ndong, Lautoa, Chouiar - Cadiz, Tavares. Entraîneur : Jobard.

PSG (4-3-3) : Navas - Dagba, Diallo (Draxler, 81e), Kimpembe, Bernat (Kurzawa, 64e) - Paredes (Cavani, 72e), Marquinhos (Cap.), Gueye - Mbappé, Icardi, Di María. Entraîneur : Tuchel.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Maxime Renaudet
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom

    Hier à 17:11 Le responsable de la VAR en Premier League lui donnerait « environ 7 sur 10 » 23 Hier à 16:17 Un coach amateur mis à pied pour avoir traité son équipe de pieds carrés sur Facebook 34
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
    Hier à 10:34 Inscris-toi au 1er tournoi de la communauté SoFoot.com ! 84