Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Top Chef

Diego : « J’aime le côté bestial du football »

Diego Alary a donc été éliminé, mercredi soir, aux portes des quarts de finale de la onzième saison de Top Chef. La faute à une assiette de chipirons farcis qui est partie tout droit dans les nuages. L’occasion de revenir avec lui sur son aventure dans l’émission au cours de laquelle on a notamment appris qu'il envisageait de devenir footballeur professionnel...

Modififié
On a donc assisté à ton élimination de Top Chef, dans l’émission d’hier soir. Est-ce que tu as des regrets ou tu préfères retenir le positif ?
Je n’en garde que du positif. C’est un super concours, j’ai pu croiser de très bons chefs, de bons candidats, et c’est ça qui importe. Bien sûr, je suis un compétiteur, donc au moment de l’élimination, je suis forcément dégoûté, mais très vite, je me suis dit que c’est une expérience qui m’aidera pour plus tard. Je suis encore jeune, j’ai 23 ans, ça me laisse du temps pour me faire un nom...

Qu’est-ce qui s’est passé avec cette dernière assiette ?
Bah, il s’est passé que je n’étais pas dans le timing, c’est tout ! C’est de la cuisine, tout se passe sur le vif, on ne peut pas tout prévoir. Et là, je me suis retrouvé à une minute de la fin à devoir faire tout mon dressage, et c’est ça qui me fait perdre. C’est dommage, parce que les goûts y étaient, j’en suis sûr... J’ai regardé l’émission en replay tout à l’heure, et les chefs disaient « Il faut qu’un plat raconte une histoire » et c’est exactement ça ! Qui sait, peut-être que si j’avais eu trois minutes de plus, je n’étais pas éliminé !


Est-ce que tu regrettes ton transfert du FC Bleu, coaché par Philippe Etchebest, à l’AS Jaune de Michel Sarran ?
Ce sont deux chefs très différents, j’étais surtout content de pouvoir travailler avec les deux. Au début, je voulais à tout prix être avec Etchebest, parce qu’il a ce côté « entraîneur » que j’aime beaucoup, il a un management très sportif, il n’hésite jamais à aller au mastic... Et puis il a été meilleur ouvrier de France, donc il a plein de cordes à son arc. Mais voilà, il a dû faire un choix, et il a choisi l’expérience de Martin, et puis Gratien, qui avait gagné Objectif Top Chef avec lui, c’était logique. J’ai été dégoûté pendant trente secondes, et il a tout de suite fallu se reconcentrer, parce qu’il y avait une épreuve juste après. Michel Sarran, c’est un peu un poète, il est plus dans l’écoute, ça n’a rien à voir. Finalement, je suis content d’avoir pu travailler avec deux chefs aux approches si différentes.

Et dans la vie, tu hurles vraiment « Vamos » à chaque fois tu sors un plat du four, ou pas ?
Non ! En revanche, je me le dis tous les matins, quand j’ai du mal à me lever... « Vamos ! » , et c’est parti.

Au cours de l’émission, ta sœur a mentionné ta jeunesse de footballeur prometteur...
J’ai commencé le foot à l’âge de 6 ou 7 ans. J’ai joué à l’US Ivry, qui restera mon club de cœur, mon club de toujours. On avait une super équipe, j’ai côtoyé des joueurs comme Ihsan Sacko (OGC Nice), ou Félix Eboa Eboa (EA Guingamp), et j’ai joué contre un paquet de joueurs qui ont percé en Île-de-France, comme Kylian Mbappé ou Jonathan Ikoné... Plus tard, j’ai intégré le club de formation du CFFP, à 14 ans. Tous les jours, j’étais au collège à Paris, et ensuite j’allais aux entraînements à Orly. Et puis j’ai commencé à passer tous les tests pour intégrer l’INF Clairefontaine.


Tu étais quel type de joueur ?
J’étais défenseur, et j’étais un joueur très rugueux. Même aujourd’hui, quand je fais un five, j’adore mettre au défi les attaquants adverses, aller au contact... J’aime le côté bestial du football.

Est-ce que tu espérais pouvoir passer pro ?
Bah oui, évidemment. C’était mon rêve depuis tout petit. J’étais très mauvais à l’école, je n’en pouvais plus de rester assis sur une chaise toute la journée. Le football m’a restructuré, et je me voyais faire carrière... Après, voilà, j’ai pas eu le mental après ma blessure.


Tous tes rêves se sont donc brisés en même temps que ta jambe...
Ouais, c’est ça. C’était lors d’un match contre Brétigny-sur-Orge... Il n’y a plus de gardien dans notre but, le mec est excentré, à dix mètres des cages, il veut tirer, je tacle, et il chope ma jambe. Tibia-péroné. On voyait l’os sortir... J’ai fait une « Djibril Cissé » , quoi ! Après ça, je n’ai pas pu marcher pendant un an : six mois de fauteuil roulant, six mois de plâtre, et rééducation... Au début, j’ai cru que j’allais pouvoir reprendre ma carrière, j’ai même repris avec le CFFP, mais j’avais trop perdu en vitesse, je sentais bien que ce n’était plus comme avant, alors j’ai fait le choix d’arrêter là, et de me concentrer sur une autre carrière. J’étais un peu paumé pendant quelques mois, et très vite, je me suis tourné vers la cuisine. J’ai pas trop de regrets. Je crois beaucoup au destin, alors voilà, j’ai trouvé ma voie. Et puis ça paye plus de faire de la cuisine comme je le fais actuellement que de galérer en CFA, hein...

Au cours de la guerre des restos, on t’a vu exulter devant un poster de Cristiano Ronaldo, dans la cuisine d’un restaurant portugais. C’est ton joueur préféré ?
Ah non ! Mon joueur préféré, c’est Gabi Heinze. Moi je suis fan de l’OM, j’ai grandi entre Avignon et Paris. Gabi Heinze, c’est la grinta, c’était un vrai patron dans une défense, un peu comme Thiago Silva au PSG. On n’en a plus des mecs comme ça, aujourd’hui. Gabi Heinze, c’était du très très lourd. Et l’autre joueur que je kiffe, c’est Griezmann. Lui aussi, il a la grinta, il a ce côté « vamos ! » , il s’en fout, il prend du plaisir, et ça se voit dans son jeu, il est sur des petits enchaînements. C’est un putain de joueur. Et comme lui, je bois du maté tous les jours !


Est-ce que le confinement se passe bien pour toi : tu as pris 2 kilos comme tout le monde ou tu réussis à garder la ligne ?
Ah non, je n’ai pas pris 2 kilos, j’en ai pris 3 ! Le confinement se passe bien, je suis dans une résidence où tout le monde s’entend très bien, il y a ma famille pas loin, donc honnêtement, tout va bien. Et puis ça me laisse du temps pour penser à mes projets futurs : je vais bosser avec Jean Imbert (N.D.L.R. : gagnant de la saison 3 de Top Chef), et devenir chef de son restaurant. C’est une belle façon de boucler la boucle.


Propos recueillis par Julien Mahieu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom

Hier à 21:00 Pirès compte passer ses diplômes d'entraîneur 16 Hier à 20:35 Les joueurs de la Liga demandent au gouvernement un délai supplémentaire avant la reprise 9
Hier à 20:15 Papin va bien redevenir entraîneur à Chartres 9
Hier à 16:49 Trois joueurs de Charlton refusent de reprendre 2 Hier à 15:17 Jaume Roures rejoint Aulas et s'inquiète pour la Ligue 1 39
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 15:12 Le casse-tête se poursuit à Toulon entre Boudjellal et Joye 16
Hier à 12:25 Hommages à George Floyd : la FIFA demande du bon sens 52 Hier à 09:16 La collection de tirages photo So Foot de juin est dispo !