Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Atlético de Madrid

Diego Costa jaloux du salaire de Griezmann

Modififié
« La jalousie est mille fois plus terrible que la faim, parce que c'est une faim spirituelle. » Diego Costa n'est manifestement pas un familier de son compatriote Miguel de Unamuno, car il s'est manifestement laissé aller dans ce piège que décrit l'auteur espagnol.

C'était le feuilleton d'avant-Coupe du monde, Antoine Griezmann a finalement prolongé cet été à l'Atlético de Madrid, lui qui était notamment courtisé par le Barça. Avec à la clé une revalorisation salariale fixant son argent de poche à 20 millions d'euros nets par an. Tout heureux de garder leur star française, les dirigeants madrilènes n'y ont peut-être pas pensé, mais cette augmentation allait provoquer des remous au sein de leur vestiaire.


C'est du moins ce qu'annonce Marca dans ses colonnes. Selon le quotidien espagnol, Diego Costa n'aurait pas du tout apprécié de voir son compère français gagner beaucoup plus que lui, son salaire étant fixé à 8 millions d'euros nets par an. Après la victoire des Colchoneros en Supercoupe d'Europe (4-2 contre le Real), il aurait donc été voir les décideurs du club pour leur faire part de son mécontentement et leur demander de bénéficier à son tour d'un petit coup de pouce financier.

Malheureusement pour lui, aucun effort n'a été consenti par ceux-ci qui, malgré la menace qu'il puisse prêter oreille aux sirènes, notamment chinoises, se sont dit qu'il reviendrait vite à la raison. Toujours selon Marca, ce choix s'est avéré payant puisque Costa n'aurait pas été au clash et serait très vite rentré dans le rang. L'attaquant reste lié aux Matelassiers jusqu'à 2021.

Moins tenace en affaires que dans les surfaces, ce Diego Costa ! JP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 18:00 Drame de la rue d’Aubagne : Mbappé va rencontrer le fils de l'une des victimes 80

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 10:45 Dhorasoo a lui aussi eu une altercation avec Ribéry 70