Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 14 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Manchester United-PSG (0-2)

Didier Domi : « Tuchel a été fort sur le choix du positionnement de Draxler »

Après la victoire nette et sans bavure du PSG à Manchester (0-2), l'ancien Parisien Didier Domi a tenu à souligner la performance de trois hommes : Julian Draxler, Marquinhos et... Zoumana Camara.

Modififié
On a l’impression que Paris a fait exactement le match que Tuchel souhaitait : calme en première, plus libéré et audacieux en deuxième.
En première mi-temps, on a bien sorti le ballon, mais on avait énormément de problèmes dans la dernière passe. Lorsqu’on avait passé ce milieu de terrain de Manchester, on était trop faibles au niveau de la justesse technique. On n'était pas assez patients. Il y a eu énormément de déchet, mais au cœur de cette première période, on a quand même pu entrevoir les prémices de notre seconde mi-temps.

C’est-à-dire ?
Notre milieu a été beaucoup plus complet et techniquement au-dessus de celui de Manchester. Je m’explique. MU jouait en 4-3-3 avec Matić, Herrera et Pogba face à Marquinhos, Verratti et Draxler.
« La première mi-temps n’a pas été aussi faible qu’on le pense. »
Draxler a été très bon, car quand tu joues en 4-2-3-1 face à un 4-3-3, la force du numéro 10 est de se placer derrière un milieu relayeur parce que le numéro 6 ne peut pas aller le chercher trop latéralement à gauche et à droite. Herrera sortait sur Verratti, Pogba sur Marquinhos, mais Verratti a la qualité technique pour trouver Draxler dans le dos de l’un des deux. À un moment en première mi-temps, le milieu mancunien est aligné et Matić sort sur Verratti. Qui se déplace alors derrière Pogba ? C’est encore Draxler. Il récupère le ballon pour le donner à Mbappé qui loupe une énorme occasion derrière. La première mi-temps n’a pas été aussi faible qu’on le pense.



Parlons de Marquinhos. Son duel avec Pogba a été un fil rouge de la rencontre qu’il a su brillamment remporter. En première mi-temps, on a vu que Paris avait vraiment cherché à couper toutes les lignes de passes entre Pogba et ses attaquants.
Soit les trajectoires ont été coupées ou soit Marquinhos, dans l’anticipation, dans le duel au sol ou dans les airs, a été plus fort que Paul Pogba. C’est aussi simple que ça. Défensivement, le 4-2-3-1 du PSG donnait Draxler sur Matić, Marquinhos sur Pogba et Verratti sur Herrera, mais celui qui était capable de se retourner et d’accélérer le jeu, c’était Pogba.


C’est pour cela donc qu’on a souvent vu Pogba dos au jeu en première période ?
Exactement. C’était le plan depuis le début, de faire en sorte que Pogba ne puisse pas se retourner, et Marquinhos a été parfait dans ce rôle. Car du coup, Manchester n’avait qu’une seule solution pour sortir : faire une passe qui vient de derrière pour Rashford qui décroche. Par exemple, une fois Kimpembe est sorti et s’est fait prendre dans son dos par Pogba, car Bernat a mal couvert. Je veux aussi ajouter qu’en première période, on a vu énormément de triangles au milieu de terrain à la sortie du ballon. Alves, Draxler, Marquinhos qui part dans le dos des milieux de terrain adverses, car il faut savoir une chose : depuis que Solskjær a repris Manchester, il y a toujours un énorme espace quand tu passes la première ligne entre la défense et le milieu. C’est pour cela que vous avez vu une fois Verratti ou Marquinhos dans cette zone, mais qui pêchaient dans la dernière passe. Le milieu parisien avait déjà commencé à prendre le dessus dès le premier acte.

Que s'est-il passé en seconde mi-temps pour que le PSG ait plus de possibilités ?
La seconde période a tout simplement été la continuité de la première. Pogba ne défend pas avec énormément d’intensité, Draxler était toujours dans son dos et c’est là que tu vois que c’était une consigne de Tuchel. À un moment, Kimpembe gagne son duel et apporte du surnombre au milieu. À qui il donne le ballon immédiatement ? Draxler, qui était juste derrière Matić, je crois côté gauche. Draxler la donne à Dani Alves, qui centre et amène le corner de Di María et le premier but.

Justement, parlons des corners. Il y avait une faille dans la défense mancunienne ?
« Il faut féliciter Zoumana Camara, et ce n’est pas parce que c’est un ami. Il s’occupe des coups de pied arrêtés et je vois des combinaisons d’une variété exceptionnelle. »
Il faut féliciter Zoumana Camara, et ce n’est pas parce que c’est un ami. Il s’occupe des coups de pied arrêtés et je vois des combinaisons d’une variété exceptionnelle. Avec Manchester, il a vu qu’il y avait une faiblesse au deuxième poteau. Il fait quoi ? Il dit à Kehrer, Marquinhos et Thiago Silva : « Vous m’attaquez le premier poteau ! » Pour dire quoi ensuite à Di María ? « Tu me la mets au deuxième ! » C’est très important, car c’est ce qui débloque le match. Ce soir, Tuchel a été fort sur le choix du positionnement de Draxler et Camara costaud pour avoir trouvé la faille au deuxième poteau. C’est le travail de tout un staff.


Le second but, c’est une contre-attaque où Bernat trouve Di María qui, d’une merveille de centre, trouve Mbappé entre les deux centraux de Manchester. On voit clairement que l’objectif était de viser l’espace laissé dans le dos des latéraux...
La faiblesse de Manchester, c’est qu’ils laissent des espaces dans deux endroits. Lorsque tu passes la première ligne comme je le disais tout à l’heure, et quand Shaw et Young montent. Young, il est presque sur la même ligne, mais comme il est trop haut, il court vers son but. Après, la façon dont Kylian attaque le but après une passe chirurgicale de Di María, c’est fort.

Une dernière chose à ajouter ?
J’ai envie même de rajouter deux choses. La première, c’est qu’on a eu un peu de chance que Kimpembe ne prenne pas un deuxième carton jaune. À deux reprises, il le mérite et il faut le souligner. Ça aurait été cruel car il n’y avait pas photo entre les deux équipes. La deuxième, comme je l’avais dit contre Liverpool, ce sont les choix tactiques de Tuchel.


Tuchel avait bien bluffé en parlant de « Plan D » ...
Il a toujours su là où il allait. Il voulait jouer au football. Il voulait contrôler ce milieu de terrain et Verratti a été super important à ce niveau-là avec sa capacité à casser la première ligne. Mais c’est dans le positionnement de Draxler qu’on voit qu’il avait tout compris. Dans un 4-2-3-1 face à un 4-3-3, le numéro dix doit toujours se mettre derrière l’un des relayeurs et avec la technique de Verratti, il sera toujours trouvé. Tu mêles cela avec Pogba qui ne défend pas énormément, il a tout de suite trouvé la solution. Ça paraît simple, mais c’est très important. Il a gagné la bataille du milieu avec Marquinhos, Verratti et Draxler. Le milieu de terrain parisien a été la grande clé de cette victoire.

Propos recueillis par Andrea Chazy
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C1 - 8es - Manchester United-PSG (0-2) - On refait le match




Dans cet article


il y a 4 heures Des amateurs anglais aux couleurs LGBT 10
il y a 7 heures Dernier adieu et obsèques de à Sala à Progreso 6 il y a 8 heures Des places gratuites pour des réfugiés vénézuéliens en Colombie 9
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi
À lire ensuite
O Maestro