Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Real-PSG (2-2)

Didier Domi : « Paris s’est fait manger dans tous les domaines »

Latéral gauche formé au Paris Saint-Germain et passé par le club de la capitale de 1994 à 1998, puis de 2001 à 2003, Didier Domi décrypte le match nul miraculeux des Parisiens à Madrid (2-2) dans le cadre de la 5e journée de la Ligue des champions.

Modififié
Zinédine Zidane avait décidé de titulariser Isco, un choix qui a totalement déstabilisé le milieu parisien. Comment l'expliques-tu ?
« Isco s’est baladé dans le dos de Marquinhos. Hazard jouait au milieu de terrain, Valverde revenait vers l’intérieur. Tu avais toujours des quatre contre trois, voire même des cinq contre trois. »
Effectivement, ça a totalement déstabilisé le milieu du PSG que ce soit pour défendre ou dans l’utilisation du ballon. Zizou a été très fort tactiquement. Le choix Isco a clairement été pris pour réduire l’influence de Marquinhos, mais l'Espagnol n’a pas fait que ça. Quand le Real sortait en 4-4-2, tu pouvais le voir au niveau de Karim Benzema, qui était sur Thiago Silva, tandis que lui était sur Kimpembe. Avec toujours cette volonté de couper ces passes vers Marquinhos, car derrière, Casemiro sortait sur Gueye et Kroos sur Verratti. C’était un vrai 4-2-3-1 avec un triangle inversé qui lui a permis de se calquer sur l’adversaire. Isco a été très bon. Ensuite, au niveau de l’animation, Isco s’est baladé dans le dos de Marquinhos. Hazard jouait au milieu de terrain, Valverde revenait vers l’intérieur. Tu avais toujours des quatre contre trois, voire même des cinq contre trois. Les positions de Hazard, Isco et Valverde ont totalement mis sous l’eau le milieu du PSG. Là où Paris n’a pas été très bon, au-delà du volume de jeu, c’est que ses latéraux ne savaient jamais s’ils devaient sortir sur leurs joueurs respectifs. Ce que n’ont pas fait Meunier et Bernat, Carvajal et Marcelo, eux, l’ont très bien exécuté. Carvajal, on l’a notamment vu en seconde période, n’a jamais hésité à aller chercher Mbappé très haut pour l’empêcher de se retourner. Zizou a voulu une supériorité numérique au milieu de terrain, soit pour en profiter directement, soit pour utiliser la largeur sur Carvajal, comme on l’a vu sur le premier but, ou sur Marcelo qui a été très bon. Donc bravo à Zizou.

Pourquoi ce milieu à trois du PSG, qui avait pourtant si bien fonctionné jusqu'ici, n’a pas su répondre à cette problématique ?
Déjà, défensivement, les quatre contre trois ou cinq contre trois les ont mis sous l’eau.
« On aurait dû voir Gueye et Verratti beaucoup plus haut. »
De temps en temps, Gueye sortait sur Kroos et Verratti sur Casemiro, mais ce qui se passait dans leur dos, c’était dangereux. Hazard se retrouvait devant Thiago Silva, Marquinhos était en train de chercher Isco, Valverde venait à son tour s’intercaler... Mais au-delà de ça, leur performance était trop faible. Ils étaient tous sur la même ligne, alors qu’on aurait dû voir Gueye et Verratti beaucoup plus haut. Là, tu les voyais à côté de Marquinhos et c’était du pain béni pour Casemiro et Kroos. Verratti m’a beaucoup déçu en première période. Sur le premier but, c’est lui qui doit suivre Valverde et au-delà de ça, dans son placement, il était trop neutre. Il aurait dû être beaucoup plus haut, jouer plus intelligemment et ainsi faire reculer le milieu adverse.

Au-delà de Verratti et de Gueye, la ligne défensive parisienne n'évoluait pas elle aussi trop bas ?
« Thiago Silva, quand il voit quelqu’un devant lui, il faut qu’il sorte dessus ! »
Non pas forcément, un peu, mais ce n’était pas le souci majeur. Ils n’ont surtout pas su gérer cette supériorité dans l’animation défensive. Thiago Silva, quand il voit quelqu’un devant lui, il faut qu’il sorte dessus ! Tout simplement. Bien sûr que c’est prendre un risque, mais tu es obligé en Ligue des champions. Meunier doit suivre Hazard quand il s’intercale au milieu... Tu ne peux pas les laisser se retourner. Quand tu regardes la ligne de récupération du ballon du Real, elle était toujours très haute. Casemiro ne les a jamais laissés respirer. Ils ont défendu en avançant, ils ont été très bons.

Cette domination a obligé Thomas Tuchel à passer en 4-2-3-1 à la mi-temps, avec l’entrée de Neymar. Mais ce n’est pas pour autant que le PSG n’a pas moins subi...
Non, car les espaces entre les lignes étaient trop importants. On a vu ce qu’on ne doit jamais voir en Ligue des champions : avoir un espace entre les deux lignes, la défensive et celle du milieu de terrain. Ça devient chaud, car en face, le Real avait toujours une bonne qualité de récupération. À certains moments, lorsque Valverde avait le ballon, Verratti sortait sur lui et Gueye allait sur Casemiro. Du coup, Kroos n’avait plus qu’à faire une petite diagonale dans le dos de Marquinhos et c’est là que tu voyais que Thiago Silva et Kimpembe étaient trop loin. Le bloc était trop étiré, et pas seulement les quatre de devant.

Ce soir, Karim Benzema a été brillant dans tous les aspects de son jeu. Avec, en plus, un doublé à la clé. Qu’en as-tu pensé ?
« Karim Benzema bénéficie de son intelligence personnelle, et puis, la tactique, c’est bouger au bon endroit au bon moment. Je pense qu’en Europe, c’est le meilleur dans ce domaine en ce moment. »
Il bénéficie de son intelligence personnelle, et puis, la tactique, c’est bouger au bon endroit au bon moment. Je pense qu’en Europe, c’est le meilleur dans ce domaine en ce moment. Il a très bien compris que, vu que son équipe était en supériorité au milieu, il avait tout intérêt à fixer la charnière parisienne. Il sait quand aller à droite, quand aller à gauche, il a une relation technique impressionnante avec Isco et Marcelo... Et, surtout, il joue toujours dans les intervalles.

Et puis, après le second but madrilène, Paris peut sombrer, rentrer en France avec une valise, et finit pourtant par égaliser en trois minutes...
(Il coupe) Et c’est grâce à qui ? Grâce à Navas, bien sûr !
« Pourquoi Paris ne prend pas l’eau ce soir ? Tout simplement parce que Navas gardait la cage. »
Bravo à Leonardo et bravo à Navas surtout, car pourquoi Paris ne prend pas l’eau ce soir ? Tout simplement parce que Navas gardait la cage. Ce n’est jamais très bon de trop voir Navas, et ce soir, on l’a beaucoup trop vu. Il a été très bon, et il a de nouveau montré que sur sa ligne, c’est l’un des plus forts du monde. Il y avait besoin d’un portier qui va très vite au sol, à droite, à gauche, car le Real n’est pas une équipe qui centre comme une équipe anglaise. Les centres sont toujours dans la course, et tu as besoin d’un gardien qui est extrêmement tonique. Ce qui est le cas de Navas, vraiment bravo à lui !


Pour revenir sur ce retour de Paris en l’espace de trois minutes, d’habitude, c’est le PSG qui encaisse ce genre de come-back...
Paris a été un petit peu plus équilibré lorsque Draxler et Sarabia sont entrés. Tout le monde va se demander pourquoi Cavani n’est pas entré. C’est avant tout car il fallait rééquilibrer le milieu pour défendre un peu mieux et donc amener de la fraîcheur physique. Pourtant, sur le deuxième but du Real, Draxler et Sarabia sont fautifs. Draxler est en retard sur Modrić et Sarabia pareil sur Marcelo. C'est à ce moment-là qu’ils ont pris la mesure de leur travail défensif. Ensuite, leur relation technique et la qualité de leur déplacement – additionné à l’erreur de Courtois sur le but de Mbappé – ont permis ce retour. Je note aussi que ces entrées ont permis à Neymar d’avoir un peu plus d’échanges, et qu’on a un peu moins perdu le ballon. Il y a eu plus de sûreté technique.

Ce Real-PSG, où Paris est dominé de la tête aux pieds à l’extérieur, qui se termine finalement sur un nul avec ce scénario qui voit le PSG revenir, est-ce que ça peut avoir un impact sur le mental des Parisiens ?
Non, je ne pense pas que ce match sera fondateur de quoi que ce soit. Le PSG a été trop dominé. Ce n’est pas un résultat que les joueurs sont allés chercher au plus profond d’eux-mêmes. Paris s’est fait manger dans tous les domaines. Le Real a été bien au-dessus. Quand tu vois Ramos sortir sur Neymar, ou Varane aller jusqu’au milieu de terrain pour empêcher le Brésilien de se retourner, eh bien, c’est ça du football de Ligue des champions. Il va falloir que l’on se pose beaucoup, beaucoup de questions dans le fond. De ce dont on a besoin dans un match de Ligue des champions. Paris va terminer premier, n’a pas encaissé beaucoup de buts, c’est très bien. Mais le fond, la base n’est pas là pour moi. Les joueurs sont, pour le moment, très, très loin d’atteindre ne serait-ce qu’une demi-finale.



Propos recueillis par Andrea Chazy
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C1 - J5 - Real Madrid-PSG (2-2) - Un mini-braquage à débriefer




Dans cet article


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi

il y a 2 heures EXCLU : 10€ offerts sans déposer pour parier sur la Ligue des Champions !
Hier à 22:11 Le tirage complet des 32es de finale de la Coupe de France 53 Hier à 21:09 Canal + récupère les droits TV de la Ligue 1 pour 2020-2024 25 Hier à 18:17 Le récap de la #SOFOOTLIGUE
Hier à 15:37 Une information judiciaire sur l'attribution au Qatar du Mondial 2022 a été ouverte 47 Hier à 15:00 La Coupe de la Ligue et les colères du patron de France Télévisions 40
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 13:24 Mourad Boudjellal lorgne le Sporting Club de Toulon 40
À lire ensuite
La VAR toujours sous l'eau