Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2018
  2. // Finale
  3. // France-Croatie

Didier Deschamps : « Il n'y a pas d'euphorie »

Modififié
Voilà presque cinq semaines que vous êtes avec vos joueurs. Comment abordez-vous cette dernière journée ?
C'est déjà un immense plaisir et un privilège d'être là. Il n'y a rien de plus beau, rien de plus fort. Avec mon staff, on a fait en sorte de préparer la finale de la meilleure façon possible. Les trois mots clés sont : sérénité, confiance et concentration. Il faut un bon dosage des trois pour préparer au mieux le match de demain.

Kylian Mbappé est aussi jeune que talentueux. Est-ce que vous le traitez différemment ?
Kylian est effectivement un jeune joueur qui a beaucoup de talent. Il l'a démontré avant, et il l'a à nouveau montré dans cette Coupe du monde. Je n'ai pas de traitement particulier avec lui, j'essaye de discuter avec les joueurs. Il fait partie des 23, il a le même cadre de vie. Même si j'ai toujours un peu plus d'indulgence avec ceux qui sont plus jeunes. Mais Kylian est quelqu'un d'intelligent, il sait ce qu'il veut.

Quelles sont les différences entre cette équipe et celle de 2016 ?
L'équipe d'aujourd'hui est différente, puisqu'il y a 14 joueurs qui n'étaient pas là il y a deux ans. Ces 14 joueurs ont découvert ce qu'était une grande compétition en Russie, il y a un vécu qui est moindre. L'équipe croate a plus d'expérience en club, mais depuis le début de la compétition, on a été confrontés à des adversaires qui avaient plus d'expérience et plus de vécu. Ça me semble logique. Ce qu'il s'est passé il y a deux ans doit nous servir, et les neuf joueurs qui étaient là le savent.


Et quelles sont les différences entre vivre une finale de Coupe du monde comme joueur et comme sélectionneur ?
Il y en a beaucoup, si je réponds à tout ça va prendre beaucoup de temps. Quand on est joueur, on est acteur. Quand on est sélectionneur, on vit à travers ses joueurs. Avec mon staff, on est à leur disposition. Le match appartient aux joueurs. Je ne vais pas vous dire que c'est la plus belle vie, mais certainement. Il y a la dépense énergétique, physique. Quand on est entraîneur, c'est la psychologie, le mental. Mais cette fatigue-là est parfois plus puissante que la fatigue physique.

Que répondez-vous à ceux qui disent que la France est une équipe africaine ?
De tout temps, l'équipe de France a eu des joueurs d'origine africaine. Et ça a toujours été une richesse pour le football, et pour tous les sports français. Ils sont tous français, et fiers d'être français. Et de par leurs origine, leur enfance, leurs amis, leurs familles, il y a un attachement à ces pays, et une fierté des personnes qui sont là-bas de les voir jouer une finale de Coupe du monde.

On dit quoi à ses joueurs la veille d'une finale de Mondial ?

Plein de choses. Chaque match a son propre contexte. À l'Euro, ça s'est mal passé. Mais si ça s'était bien passé, je n'aurais pas fait la même chose aujourd'hui. Il faut surprendre, parfois. Je fais en sorte de m'adapter par rapport à ce que je ressens et ce que je vois.

À part qu'il ne faut pas céder à l'euphorie, quels autres enseignements ont été tirés de 2016 ?
L'euphorie, il n'y en a pas. Je ne la ressens pas. Il y a la satisfaction d'être là, d'avoir le plus grand match à livrer. Mais à côté de ça, c'est le résultat qui dit que les choses ont été bien faites ou non. Même si un match, ça tient à peu de choses. Il y a aussi une part d'irrationnel qui peut entrer en ligne de compte. Contre l'Argentine, notre arrière gauche centre pour notre arrière droit qui le met en pleine lucarne. Si je vous dit qu'on l'a travaillé à l'entraînement, vous allez rigoler.

Est-ce que c'est plus facile de se préparer à affronter Modrić, qui est peut-être moins mobile et plus axial que Messi ou un Hazard ?
Désolé de vous contredire, mais si Modrić il n'a pas de mobilité, on n'a pas vu le même Modrić. Il est très mobile ! Et pas forcément axial. Il est technique et il a une intelligence de jeu très importante. Ce n'est pas Messi ou Hazard au niveau des actions individuelles, mais c'est l'ensemble de son œuvre. AD, au Stade Loujniki
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 14:20 Inceste, homosexualité, sacrifice de sa mère : Shiva N'Zigou déballe tout 156
Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
jeudi 16 août Gervinho vers Parme 18 jeudi 16 août Euro Millions : 99 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti jeudi 16 août Une ville anglaise ne veut plus des supporters 4 jeudi 16 août Le fils de Ronaldinho cache son identité lors d'un essai 31 jeudi 16 août Un match de Liga prochainement joué aux States 65