Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Diabaté, l'idole des jeunes

Quand on demande aux footballeurs pro s'ils ont des idoles, en général, ils répondent non. Question d'égo, probablement. Mais à Bordeaux, Cheick Diabaté tord le cou aux idées reçues. Souvent comparé à Chamakh, le géant malien (1,94m) donne sa vision des choses et déborde.



«  On me compare à plusieurs attaquants et, en général, à tous ceux qui sont grands, explique-t-il dans un éclat de rire. Mais mon attaquant préféré, c'est Ronaldo (le Brésilien, ndlr) » , poursuit celui qui indique aussi aimer «  Drogba et Éto'o, fiertés des Africains » . Un truc pas si anodin que ça, finalement. « Moi, je veux qu'un jour, les enfants disent qu'ils veulent être comme Cheick Diabaté ! » (Rires).



Et à la maison, on en dit quoi ? « Mon père regarde tous les matches depuis le Mali, et m'a dit que si l'on ne gagnait pas (avec Bordeaux), il ne voulait plus m'y voir ! Alors je lui ai dit oui, parce que c'est un papa africain et que je ne peux pas dire autre chose » , répond Diabaté, toujours mort de rire, avant de conclure par un cinglant : « T'as qu'à venir jouer avec nous ! » .



Bordeaux a donc peut-être enfin trouvé son joker.



LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Le Kiosque SO PRESS

il y a 11 heures Football Leaks : une enquête de la FIFA sur les transferts troubles entre Aspire et Eupen 16
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
il y a 15 heures Venez regarder un match chez So Foot ! 6