Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Benevento-Juventus (2-4)

Diabaté fait trembler la Juve, Dybala la sauve

Modififié

Benevento 2-4 Juventus

Buts : Diabaté (25e et 51e) pour Benevento // Dybala (16e, 45e s.p. et 74e s.p.) et D. Costa (81e) pour la Juventus.

Jouer Cristiano Ronaldo et Cheikh Diabaté la même semaine : une certaine vision de l'enfer.

Pour épargner un nouveau traumatisme à ses titulaires, Allegri avait donc largement remanié son équipe pour ce déplacement chez la lanterne rouge. Mais c'est bien l'un des deux survivants du onze, Dybala, qui a rapidement débloqué la rencontre d'une belle frappe enroulée (0-1). Pas de quoi impressionner Diabaté qui est là, dix minutes plus tard, pour tendre sa jambe devant le but vide (1-1). Juste avant la pause, l'arbitre se déjuge en accordant un penalty à la Juve après consultation de la vidéo. Dybala transforme et s'offre un doublé (1-2).

Au retour des vestiaires, le grand Cheikh, lui, n'a pas besoin d'un penalty pour en faire de même, juste de sa tête (2-2). Qui remportera ce duel de champions ? Dybala, sur un nouveau penalty (2-3), avant que Douglas Costa ne tue le suspense d'une superbe frappe depuis l'angle de la surface (2-4).

La Juve a souffert face à la lanterne rouge la plus sexy d'Europe, mais s'offre provisoirement sept points d'avance sur Naples. Alors que Cheikh Cheikh Cheikh en est désormais à cinq buts en cinq matchs de Serie A.


Benevento (4-2-3-1) : Puggioni - Sagna, Djimsiti, Toșca, Venuti – Viola, Sandro (Del Pinto, 81e) – Guilherme, Brignola (Cataldi, 63e), Đuričić – Diabaté (Iemmello, 70e). Entraîneur : Roberto De Zerbi.


Juventus (4-4-1-1) : Szczęsny – Lichtsteiner, Rugani, Benatia, Alex Sandro – Cuadrado, Marchisio (Costa, 58e) (Higuaín, 63e), Pjanić, Matuidi – Dybala – Mandžukić (Khedira, 78e). Entraîneur : Massimiliano Allegri.


  • Résultats et classement de Serie A CD
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 15:02 GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
    Hier à 18:05 Une nouvelle statue pour Iniesta 3 Hier à 17:59 Un but égalisateur dans le temps additionnel fait polémique en Argentine 9 Hier à 15:34 Infantino veut faire valoir ses projets de nouvelles compétitions 38 Hier à 13:14 Éric Besson : « Pour 50 millions d'euros, on peut s'offrir un bon club de L1 » 71
    Partenaires
    Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
    À lire ensuite
    La Fiorentina punit la Roma