Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options

Diabaté et la légende

Modififié

Parler de la CAN sans évoquer les grandes légendes du football africain serait pêché ! Et à quelques jours du coup-d’envoi de l’édition 2012, c’est Cheikh Diabaté qui rend hommage au plus grand footballeur malien de l’histoire : Salif Keita. Plus qu’un mentor, un mythe.

« Salif Keita c’est quelqu’un d’énorme, au Mali (sic). J’ai été formé dans son centre là-bas, qui porte le même nom. Quand j’ai commencé, il venait s’entraîner avec nous… et je me rappelle que certaines fois, on s’est fait des passes ! Je peux donc dire que j’ai joué avec lui  » , explique encore tout émerveillé l’attaquant girondin.

Et la panthère noire, c’est pas n’importe qui. « C’est quelqu’un qui est vraiment respecté au Mali, et tous les Maliens sont reconnaissants de tout ce qu’il a fait pour le pays, et même en France. C’est une fierté pour moi de dire que j’ai connu Salif Keita et que je suis allé dans son centre de formation, ajoute-t-il, ému. Il a fait beaucoup de choses là-bas et à Saint-Étienne. Mon père me parle parfois de lui aussi, et il me dit qu’il était très, très fort. C’est notre fierté, pour nous les Maliens.  »

A Cheick Diabaté d’écrire à son tour l’histoire avec les Aigles. Il en Salif déjà…

LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:29 La VAR débarque en Premier League la saison prochaine 14

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 11:52 Diego Maradona : « Mourinho est le meilleur coach du monde » 75