Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Porto-AS Roma

Di Francesco : « Mon avenir n'est pas important »

Modififié
Le match de la peur ?

De plus en plus fragilisé à la suite de la défaite ce week-end dans le derby romain contre la Lazio (0-3), Eusebio Di Francesco était en conférence de presse à la veille du match retour contre le FC Porto en Ligue des champions. Si les rumeurs vont bon train concernant son remplacement par Paulo Sousa, également courtisé par Bordeaux, l'entraîneur de la Roma est revenu sur cette période délicate : « Le moment le plus difficile depuis que je suis entraîneur à Rome ? Non, le moment le plus difficile est toujours celui qui arrive. Le derby a influencé mes discours, mais nous devons penser à ce match comme si c'était le match de notre vie. Nous devons tout donner. »


Pour autant, le technicien italien a souhaité rappeler que sa petite personne n'était pas la priorité, un discours classique chez les coachs menacés. « Le futur ? Je préfère attirer l'attention sur la Roma plutôt que sur l'avenir de Di Francesco, a-t-il ajouté. Je ne pense pas à moi-même, mais aux joueurs et au grand match qu'ils peuvent faire. Demain, je ne joue pas. Ce n'est pas le match d'Eusebio Di Francesco. »


En voilà un qui se prend pour Alain Delon.

MR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 1 heure La Martinique participera à la Gold Cup 2019 il y a 2 heures Un Français crée des protèges-tibias connectés 13
il y a 3 heures C'est terminé entre Van der Wiel et Toronto 12