Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 51 Résultats Classements Options

Deschamps veut éviter un remake de 2002

Modififié
Mieux vaut prévenir que guérir.

Dans une interview donnée au Guardian, le sélectionneur de l'équipe de France, Didier Deschamps, n'oublie pas que le succès est éphémère et demande une remise en question constante de ses joueurs. Le technicien a bien en tête l'énorme désillusion vécue par les Bleus lors du Mondial 2002 en Corée du Sud-Japon alors qu'ils détenaient tous les titres possibles (Coupe du monde, Euro, Coupe des confédérations) et arrivaient avec les trois meilleurs buteurs de grands championnats européens (David Trezeguet en Italie, Thierry Henry en Angleterre et Djibril Cissé en France).


« Si vous pensez : "Nous sommes ici, nous sommes gagnants", non. La France a été la grande favorite, a eu les meilleurs buteurs des ligues majeures de l'équipe – France, Angleterre et Italie – et n'a marqué aucun but ! Le football n'est pas une science exacte. Cela montre à quel point il est incroyablement difficile de maintenir le plus haut niveau » , explique l'ancien coach de l'OM.


Et pour éviter cela, Deschamps insiste : « Il y a une telle atmosphère euphorique et tout le monde est sur une telle dynamique que vous ne prêtez pas automatiquement la plus grande attention au maintien de cette norme. Vous devez toujours vous rappeler comment et pourquoi nous avons réussi à remporter ce titre. Vous ne devez pas perdre ça. Si vous pensez que vous avez fait vos preuves, que vous n'aurez pas à faire autant d'efforts, cela ne fonctionnera pas. C'est dans les moments de grande victoire que vous commettez les erreurs les plus stupides. »

C'est dit. GA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article