Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // 8es
  3. // France-Irlande (2-1)

Deschamps : « On avait besoin de secouer le cocotier »

Modififié
Didier vahiné.

Manifestement satisfait de la victoire des Bleus face à l'Irlande (2-1), Didier Deschamps n'a pas voulu dévoiler ce qui s'était dit dans les vestiaires à la mi-temps, alors que l'Irlande menait encore 1-0 : « Je peux monter le ton, mais je ne vais pas dire ce qu'il s’est dit. On avait besoin de calme, mais aussi de secouer le cocotier. Des joueurs ont parlé, pas seulement ceux qui étaient sur le terrain. J’ai un groupe. Tous les joueurs sont fixés sur le même objectif, même ceux qui jouent peu ou pas du tout. Il a fallu qu’on aille chercher des choses au plus profond de nous-mêmes pour renverser la situation et prendre l’avantage. »

Créer de la largueur, apporter de la percussion avec Kingsley Coman, rapprocher Giroud et Griezmann, DD n'élude rien, et surtout pas la question du positionnement du double buteur de la soirée : « Je ne suis pas tombé de l’arbre. Je sais très bien qu’il peut jouer devant. Mais il a aussi très bien joué avec nous sur le côté droit. Il a encore fait preuve d’efficacité et de régularité. Maintenant, il faut trouver l’équilibre. C’est une option utilisée aujourd’hui que je peux être amené à réutiliser. C’est un Euro très difficile, avec beaucoup de densité. Cette équipe a tout pour être aimée. Elle donne des émotions. »


Céline, sors de ce corps. TD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article