Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Mondial 2014
  3. //

Deschamps n'a pris personne en traître

Dans la foulée de la dizaine de listes déjà tombées, Didier Deschamps a communiqué sur TF1 les 23 joueurs présélectionnés pour le Mondial. Et les sept réservistes, qui seront à coup sûr déjà contents d'être là.

Modififié
Les informations de toutes sortes avaient filtré. Pour certains, Didier Deschamps devait communiquer une liste de 30 noms. Pour d'autres, il allait faire une liste « claire » , un peu à la Roy Hogdson en Angleterre. Finalement, le capitaine de France 98 a procédé comme il a toujours procédé : en n'oubliant pas ce qu'il a vécu en tant que joueur. Il a donc respecté la mémoire de Letizi, Djetou, Laigle, Ba, Lamouchi et Nicolas Anelka en donnant son groupe définitif. Sans surprise. Enfin, comme cela était prévu...

Gardiens


Lloris, Mandanda, Landreau

Il pouvait y avoir un peu d'espoir à ce poste, comme d'hab', pour la troisième place. La « Lionel Charbonnier » quoi, le mec à qui l'on demande d'aller chauffer le public si jamais il y a un expulsé à un quart d'heure de la fin en demi-finale. Et pour ce rôle, Deschamps a choisi... Mickaël Landreau. Bon, pas vraiment le mec le plus fun. C'est vrai que Ruffier, en terme de performances, était (beaucoup) plus costaud et, au regard de sa saison, il aurait été capable de mettre la pression à Lloris et Mandanda, le con. Pour les Charly et Lulu de la bande, RAS.

Défenseurs


Mangala, Debuchy, Koscielny, Évra, Sakho, Varane, Sagna, Digne

Deschamps aurait pu n'en prendre que sept pour s'offrir une option offensive supplémentaire. Mais finalement, il a choisi de doubler tous les postes. Domenech avait fait de même en 2006 et ça avait provoqué un sacré tollé. Logique puisque Givet et Boumsong n'avaient pas disputé une seule minute des sept matchs joués. Là, c'est logique. Peut-être qu'il n'y a pas tant d'options cool devant... Bref, ça donne trois centraux - Koscielny, Varane et Sakho - pour deux places. Mangala sera là, au cas où. Adil Rami sera prié de mettre sa bonne humeur au service d'un média pendant la compétition. À gauche, au grand dam de tous les consultants de France, Patrice Évra sera bien là. Mais il n'y aura pas son habituel compagnon. Gaël Clichy, qui sort d'une saison moyenne, laisse sa place à Lucas Digne, qui a prouvé avec le PSG qu'il était capable d'être bon dès qu'on faisait appel à lui, et ce, même si ce n'était pas tous les trois jours. À droite, Debuchy et Sagna. Qui d'autre ?

Milieux


Pogba, Sissoko, Cabaye, Grenier, Matuidi, Mavuba

La semelle de Marvin Martin n'y aura rien changé. Deschamps a validé son milieu de terrain titulaire avec cette liste des 23 : le triangle Cabaye – Pogba – Matuidi, qui a donné satisfaction lors des derniers matchs des Bleus. La recrue hivernale du PSG est pointe basse et s'en acquitte très bien. Pour les seconder, Deschamps mise sur un deuxième triangle avec des rôles bien répartis : Rio Mavuba en sentinelle, Moussa Sissoko et Clément Grenier en pistons. Le capitaine du LOSC devance donc Flamini et surtout Gonalons qui pouvait prétendre à ce poste. Sissoko, dans le registre de la puissance, a gagné son ticket aux dépens de Kodogbia et Guilavogui. Grenier, le beau gosse de l'OL, devance lui deux autres bien peignés, Yoann Gourcuff et, oui, vous savez, Samir Nasri... Le double champion d'Angleterre a eu droit à son explication en direct. « Quand il ne joue pas, il n'est pas content, et je peux vous dire que ça se ressent dans le groupe. » Certains trouveront toujours le moyen de dire qu'il y a de quoi faire la gueule car, au vu de ce qu'il montre, il doit être titulaire aux côtés de Pogba, avec un Matuidi qui descend d'un cran. Bon, et sinon, pas d'Abou Diaby, pour ceux que ça intéresse.

Attaquants


Griezmann, Rémy, Benzema, Ribéry, Giroud, Valbuena


Pour les trois postes les plus offensifs, celui en pointe et les deux sur les ailes, la configuration du titulaire et de son remplaçant est respectée. À gauche, ça sera Franck Ribéry mon kiki, avec Antoine Griezmann en doublure, étiqueté « joueur fraîcheur » édition 2014. Pas de Dimitri Payet, qui était pourtant plus polyvalent, ni de folie type Ben Arfa. En même temps, le Basque, c'est une sacrée folie lui aussi. Dans l'axe, du grand classique, Karim Benzema et Olivier Giroud, qui savent ce qui les attend depuis au moins deux ans. Pas de Bafé Gomis ni de Dédé Gignac. Ni de Brandão, tant qu'on y est. À droite, malgré sa fin de saison moyenne avec l'OM, Valbuena est toujours là. On ne peut pas effacer sa campagne de qualif quasi parfaite comme ça. En doublure, il y aura son pote Loïc Rémy, qui gagne son ticket car il peut aussi jouer le rôle d'attaquant numéro 3 dans l'axe, en cas d'épidémie ou de situation périlleuse en fin de match. Thauvin et Lacazette n'ont pas encore assez d'expérience pour DD dans cet exercice.

Les réservistes


Cabella, Gonalons, Lacazette, Perrin, Ruffier, Schneiderlin, Trémoulinas

Pour constituer sa liste de réserve, Deschamps a fait appel à des joueurs qui ne vont pas faire de vagues. Ils sont tous dans l'état d'esprit de Lilian Thuram et de son mythique « le but suprême de l'équipe de France, c'est de toucher les équipements » . Rémy Cabella, Alexandre Lacazette, Loïc Perrin et Morgan Schneiderlin vont donc pouvoir frimer avec leurs nouveaux survêts, les officiels en plus. Maxime Gonalons, Stéphane Ruffier et Benoît Trémoulinas complètent la liste, se consolant en se disant que le sélectionneur compte sur eux pour l'Euro 2016.

Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure Football Leaks : une enquête de la FIFA sur les transferts troubles entre Aspire et Eupen 1
il y a 4 heures Venez regarder un match chez So Foot ! 5

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 14:30 Le but de raccroc d'Habibou 12