Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // Ligue des nations
  2. // Suède-France (0-1)

Deschamps, les métamorphoses du vide

Face à la Suède ce samedi (0-1), l'équipe de France n'a encore une fois quasiment rien proposé dans le jeu : sans idées, inoffensifs et en manque d'inspiration, les Bleus n'ont pas convaincu, et ce, malgré la victoire. Un douloureux résumé des derniers matchs dirigés par Didier Deschamps, toujours aussi flou quant à ses principes de jeu et dont les soubresauts tactiques ressemblent à des variations autour du vide.

Modififié
D'accord, ce n’était qu’un match de reprise, qui plus est de Ligue des nations. D'accord aussi, certains de ces Bleus-là ne se sont pas entraînés depuis longtemps. D'accord enfin, cette équipe n’a pas joué ensemble depuis dix mois et un soir de novembre 2019 face à l'Albanie (0-2). Bref, les circonstances atténuantes et les preuves à décharge sont nombreuses ; reste que face à la Suède (0-1), au terme d’une partie où elle n’aura rien proposé à l’exception des broderies de Kylian Mbappé et des douze poumons de Kanté, l’équipe de France a illustré le drôle de paradoxe qui semble l’animer depuis le titre mondial : plus elle avance, moins elle sait comment jouer au football. Sans idées et sans véritable plan de jeu, les hommes de Didier Deschamps pédalent dans la semoule.

De l'épure à l'ascèse


Depuis l’arrivée de Didier Deschamps sur son banc, dire que l’équipe de France n’a jamais eu le jeu le plus léché des meilleures sélections internationales est un euphémisme, quand bien même elle a toujours disposé dans ses rangs d’une profusion de joueurs complémentaires. Cela étant, même si elle n'a jamais été flamboyante, elle disposait d’un plan de jeu relativement clair, de principes qui guidaient ses joueurs, au moins superficiellement et surtout après l’émergence de Mbappé : une équipe solide et compacte, devenue maîtresse dans la gestion du rythme, des temps forts et des temps faibles, notamment grâce à la vista et au génie tactique de Griezmann ou de Pogba, dont l’animation offensive repose principalement sur les transitions rapides vers l’avant grâce à la vitesse de Mbappé et un point de fixation haut sur le terrain en la présence de Giroud.


À la Coupe du monde 2018, cette stratégie triviale, mais efficace avait porté ses fruits. Mais depuis, le sens de l’épure et du dépouillement de Deschamps s’est transformé en ode à l’ascèse et à l’austérité : autrement dit, la simplicité s’est muée en désert. De fait, le sélectionneur français n’a pas que peiné à renouveler son vivier de joueurs, il a aussi pour l'instant échoué à donner un nouveau souffle à son équipe. Pire, celle-ci ne s’en remet plus qu’à un texte sclérosé qu’elle a d’ailleurs partiellement oublié, un peu comme s'il ne restait plus qu’un mot sur deux. En l’espèce, tout dépend désormais d’une accélération de Mbappé, d’une inspiration de Griezmann, d’une tête de Varane ou d’un but de raccroc de Giroud. Bref, de pas grand-chose.

Tours de passe-passe et coups de billard


Pourtant, on pourrait presque croire que Didier Deschamps a tenté en optant pour le 3-4-1-2 face à l'Albanie en novembre 2019 (0-2) et ce samedi face à la Suède (0-1), qui permet de placer Griezmann au cœur du jeu et Mbappé dans une position préférentielle. Mais le problème fondamental qui s'offre à tout technicien est moins de dire aux joueurs où se placer que de leur indiquer quoi faire, ce qui est complètement différent. Pour l’heure, la France pèche encore et elle l'a montré face à la Suède, face à qui le tour de passe-passe de la défense à trois s'est révélé une illusion d’optique. Les carences de cette équipe qui ne sait pas quoi faire du cuir sont ressorties : Giroud n’a pas servi à grand-chose, car les latéraux ont peiné à le trouver dans la surface, le tandem du milieu, en manque de repères, n'est pas parvenu à assurer un liant entre la défense et l’attaque, si bien (ou si mal) que les attaquants n'ont jamais été trouvés dans de bonnes conditions. Dans moins d’un an, ces Bleus seront à l’Euro, et ils restent bien sûr des candidats plus que sérieux à la victoire finale : mais d’ici là, des réponses, même simples, restent à trouver, car face aux plus belles équipes du continent, un coup de billard pourrait ne plus suffire.

Par Valentin Lutz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi

Hier à 23:28 Viens tester tes connaissances et ta culture foot (en ligne) 7
Hier à 16:16 Le patron de Perth Glory pousse un coup de gueule sur les salaires 5 Hier à 16:00 Mathieu Ficot est le nouveau directeur général adjoint de la LFP 4
Partenaires
Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 14:30 Un des pires penaltys de l'année tiré en Lettonie 21 Hier à 12:24 La Ligue 1 en tête des cinq grands championnats sur le temps de jeu des jeunes 58
Hier à 08:45 Al-Hilal joue un match malgré quinze joueurs positifs au Covid-19 4
À lire ensuite
Les notes de la Suède