Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 6 Résultats Classements Options

Deschamps : « Il y a 20 ans, Mbappé aurait sûrement pris des claques »

Modififié
La nostalgie du passé ?

Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps s'est confié, dans un entretien à France Football, sur l'évolution des mentalités dans le football. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Kylian Mbappé a bien de la chance d'être né en 1998 : « Kylian assume, comme d'autres, de vouloir tout et tout de suite. Il y a vingt ans, un joueur comme lui, avec cette assurance, aurait sûrement pris des claques. Son comportement aurait été mal interprété. »

Petit coup de pression mis à son joueur ou simple regard sur son temps ? En tout cas, DD n'a pas manqué de souligner la force de caractère que requiert une telle attitude : « Ce n'est pas tout de le dire. Ils font tout pour le faire avec une énorme volonté et leurs habitudes. »


La Desch' a également tenu à mettre en garde tous les champions du monde 2018 : « Je n’accorde pas un crédit illimité aux champions du monde. Ils savent qu’ils ne doivent pas s’endormir. Je ne suis pas là pour faire plaisir. Ni à compter un nombre minimal de champions du monde dans mes listes. Quand on devient champion du monde, il y a un avant et un après. (...) Il faut assumer puis confirmer. »

Et l'ancien technicien de l'OM d'en remettre une couche : « Il y a une phrase que j'aime bien : c'est dans les plus grandes victoires qu'on fait les plus grosses conneries. Parce qu'on peut avoir l'impression qu'il ne peut rien nous arriver. Mais le haut niveau est impitoyable ! »

Tout comme la Moldavie, que les Bleus affrontent dans deux mois en éliminatoires de l'Euro 2020 ? DDG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 2 heures Austin nouvelle franchise de MLS 21 Hier à 17:46 La subtile repartie d'un entraîneur à une question aberrante 52
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible
À lire ensuite
Pepe retourne à Porto