Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 19 Résultats Classements Options

Des supporters de l’APOEL Nicosie dénoncent le colonialisme britannique

Modififié
Histoire d’oublier la rouste 3-0 infligée par Tottenham, quoi de mieux qu'une grosse polémique ?

Lors du match de Ligue des champions opposant leur club à Tottenham, des fans de l'APOEL ont déployé une banderole étonnante : « L’histoire ne peut être dérobée, rendez-nous les marbres d'Elgin. » Ces supporters chypriotes, qui présentent un attachement fort à la Grèce de par ses liens historiques avec Chypre, espèrent le retour des marbres d'Elgin - qui composent l'essentiel de la frise et des frontons du Parthénon d'Athènes -, du nom de l'homme qui les a apportés au Royaume-Uni au début du XIXe siècle : Thomas Bruce, septième comte d'Elgin, était alors ambassadeur à Constantinople pour l'Empire ottoman, qui regroupait à cette époque de nombreuses provinces méditerranéennes comme la Grèce et Chypre.


Les marbres d'Elgin, issus du Parthénon, un temple vieux de 5000 ans célébrant Athéna, sont encore aujourd’hui le fruit d’une controverse, puisque de nombreux Grecs et Chypriotes estiment qu'ils ont été ramenés au Royaume-Uni illégalement par Lord Elgin. Le British Museum, où les marbres d'Elgin sont désormais entreposés, dément cette accusation et considère les reliques comme appartenant à l’ancienne civilisation athénienne, et non à l’État grec actuel. Certains Grecs et Chypriotes attachés à la Grèce voient cette exploitation des richesses culturelles de la Grèce comme le fruit d’un passé colonialiste des Britanniques sur l’Empire ottoman, et n’acceptent pas de voir une partie de ce qu’ils considèrent comme leur patrimoine national hors des frontières grecques. LG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

Partenaires
Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 09:53 Viens mater OL – Juve lors d’une projection So Foot de tous les exploits 1 Hier à 09:30 25 ans de suspension pour avoir frappé un arbitre 21