Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Des buts partout en L1 et un match fou à Toulouse !

Avec Amiens-Troyes en affiche du soir (1-1), on aurait pu craindre une soirée un peu longue. Ce ne fut pas le cas. Merci à Flavien Tait et Ellyes Skhiri, auteurs des deux plus beaux buts d’une soirée qui a vu Toulouse et Strasbourg offrir un incroyable feu d’artifice dans le temps additionnel. Un samedi également marqué par Angers, en balade contre Caen.

Modififié

Bordeaux 0-2 Rennes

Buts : Sarr (49e) et Gourcuff (86e)



Amiens 1-1 Troyes

Buts : Konaté (38e) pour Amiens // Niane (47e) pour Troyes

Vous connaissez la série Régis est un con ? Les Amiénois ont écrit la suite : Régis est un bon. C’est ce que Niane, la pointe troyenne, a dû se dire en voyant sa reprise à bout portant superbement repoussée par Régis Gurtner dès l’ouverture du match. Moussa Konaté aussi est un bon : son penalty, obtenu après un Kata-guruma du ceinture noire Mathieu Deplagne sur Lacina Traoré, est parfaitement tiré et permet à Amiens d’ouvrir le score. Une histoire de tirs au but, puisque Niane va égaliser sur le coup d’envoi de la seconde période après une faute pas bien méchante d’Adenon sur l’attaquant troyen. Un mauvais calcul pour les deux équipes, qui continuent de tourner au ralenti.



Montpellier 2-2 Dijon

Buts : Skhiri (58e), Sio (65e) pour Montpellier // Saïd (27e, 92e) pour Dijon

Et deux de plus pour Wesley Saïd ! L’attaquant dijonnais, bien lancé par Sliti, trompe Benjamin Lecomte d’un plat du pied parfait à la demi-heure de jeu pour inscrire son troisième but en autant de matchs. Sans victoire depuis quatre rencontres, les Montpelliérains, nerveux, réagissent par Skhiri, auteur d’une merveille de frappe enroulée après la pause. Sio, servi par Ikoné, renverse Dijon sur un contre éclair après le passage salvateur des Héraultais en 4-4-2. Si Tavares est proche d’égaliser en fin de match, sa tête trouve le poteau de Lecomte. Mais à la 92e minute, l’incroyable Baptiste Reynet, en position de libéro après avoir réalisé un double arrêt devant les attaquants du MHSC, va lancer une dernière action dijonnaise, conclue une nouvelle fois par Saïd. Fou.




Toulouse 2-2 Strasbourg

Buts : Sanogo (90e, 92e) pour Toulouse // Blayac (46e), Koné (95e) pour Strasbourg

Dans un combat de rue entre le pitbull Cahuzac et le dandy Corgnet, on ne mettrait pas dix euros sur la victoire du second. Mais un peu de roublardise peut suffire à créer la surprise. C’est ainsi que, d’un coup de coude aussi violent qu’involontaire, Benjamin Corgnet a mis un terme au match du milieu toulousain dès la troisième minute de jeu. Fracture du nez avec déplacement et perte de connaissance pour Cahuzac, qui passera la nuit à l’hôpital. Le néant s’est ensuite installé entre deux équipes sans idée, jusqu’à l’ouverture du score de Blayac sur un centre de Corgnet à la 46e. Toulouse sort enfin de sa torpeur, mais, dans la foulée du but, Mubele vendange l’occasion de recoller au score après un bon travail d’Imbula. C’est finalement Sanogo qui concrétise la domination des Violets en plantant deux pions dans le temps additionnel ! D’abord sur un centre de Sylla, puis en s’imposant en deux temps devant Oukidja. Pour ponctuer une fin de match qui part dans tous les sens, les Strasbourgeois lancent une dernière offensive désespérée... Et Koné, avec l’aide de la jambe du défenseur toulousain Amian, trompe Lafont d’une tête rageuse. Le tout en se déboîtant l’épaule. Du grand n’importe quoi. Et on adore ça.





Angers 3-0 Caen

Buts : Tait (10e), Toko-Ekambi (43e), Oniangué (72e)

Chacun ses petits trucs pour lutter contre la vague de froid. Flavien Tait, lui, a choisi de réchauffer les spectateurs du stade Raymond-Kopa en envoyant une violente frappe de 25 mètres dans la lucarne de Vercoutre à la 10e minute de jeu. C’est encore lui qui, d’une subtile déviation, lance l’immense Toko Ekambi, auteur du 2-0 juste avant la pause pour son 15e but de la saison. Gourmand, Tait est aussi à l’origine du 3e but angevin, signé Oniangué, qui coule définitivement Caen.

  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Albert Marie
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 59 minutes Zlatan aide le LA Galaxy à stopper sa mauvaise série 2
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi
    À lire ensuite
    Viviano promises