Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // OL-ASSE (1-0)

Denayer punit les Verts

Un tir cadré, un Fekir blessé, un Rafael expulsé : vendredi soir, l'OL a patiné lors d'un derby moyen, mais a réussi à faire la différence grâce à une tête de Jason Denayer en seconde période (1-0). Suffisant pour remonter sur le podium, mais loin d'être rassurant.

Modififié

Lyon 1-0 AS Saint-Étienne

But : Denayer (62e) pour l'OL.

Poussin qui chiale, poussin qui rit. Après une semaine passée à recevoir des câlins de partout et à se rétracter encore un peu plus sous sa coquille, Bruno Génésio avait un derby à gagner, mais aussi une copie à rendre, une vraie. Le coach lyonnais affirmait jeudi « ne pas être dupe sur la qualité du jeu » parfois proposé par ses hommes : la réception de l'ASSE devait lui servir à inverser les impressions données depuis de longues semaines. Qu'on se le dise, l'OL n'a pas brillé, a longtemps patiné, a vu Fekir lâcher ses potes à la pause et aura attendu la seconde période pour jouer un minimum : une mi-temps où Jason Denayer est venu glisser sa tête à travers une porte entrouverte. Précieux.

Un lapin et un déguisement de Mr Fantastique


Ce Lyon-Sainté aura avant tout accouché d’une première statistique : deux tirs tentés en quarante-cinq minutes pour l’OL, aucun cadré, du quasi-jamais-vu pour un derby. Autre chose ? Oui, Moussa Dembélé, installé avec Memphis Depay à la tête du 3-4-2-1 de Génésio, un système que le coach lyonnais estime taillé pour ses cartouches offensives, n’a touché que cinq ballons en première période. Voilà pour les faits chiffrés, qu’il faut coupler à une animation inexistante, un manque de rythme, une absence de connexion entre les différents pions locaux et un Nabil Fekir hors sujet avant d’être remplacé dès la pause. Le regard avait été posé sur ce 117e derby pour juger de la forme d’un OL qui a rendez-vous avec Manchester City en Ligue des champions mardi prochain : on a d’abord pris un lapin. La faute à des Lyonnais hors du coup, mais aussi à des Verts ambitieux, venus au Groupama Stadium avec une défense à trois et une paire Selnæs-M’Vila longtemps impeccable, qui auront déclenché les principales secousses d’une première période techniquement foireuse. Problème, l’ASSE est tombée sur un Lopes version Mr Fantastique, notamment auteur d’une parade monstrueuse devant Debuchy (30e) et d’une claquette tout aussi délicieuse sur une tête de Diony (22e). Un tête-à-tête avec un ange, point.

Denayer pète le rocher, Rafael joue au boucher


Puis, la table a commencé à bouger, et l’OL a enfin retrouvé un bout de jeu vertical : un miracle principalement provoqué par Tanguy Ndombele. Également titularisé chez les Bleus cette semaine, Ferland Mendy a également assuré au moment d’injecter des sourires à la soirée lyonnaise, se montrant offensivement brillant à plusieurs reprises et presque décisif d’entrée de seconde période sur un service pour Maxwel Cornet, entré à la place de Fekir, dont la volée a probablement couché un capo. Où sont passés les Verts ? Ils n’ont pas quitté la pièce, mais ont progressivement ouvert leurs ailes et laissé leur bloc se fendre. Bloc au milieu duquel Jason Denayer est venu planter un coup de tronche parfait sur un corner parfait de Depay (1-0, 62e), le premier but du défenseur belge en match officiel depuis mars 2015. Scotché contre le mur, Gasset s'est débattu et a sorti de sa banane la paire Hamouma-Salibur juste après une nouvelle tête dangereuse d'Aouar (65e) : le 4-2-3-1 vert est arrivé à la soirée et Rafael a décidé de l'accueillir avec un sécateur posé sur les chevilles de Yann M'Vila. Un instant boucherie qui a amputé l'OL pour les vingt dernières minutes : une parenthèse où Tousart a balancé Salibur dans la surface – un penalty possible – (83e) quelques secondes après une occasion mortelle initiée par Aouar et non conclue par Cornet, et où l'ASSE a poussé jusqu'au bout son rival dans les cordes. En vain. Voilà l'OL provisoirement de retour sur le podium.


Lyon (3-4-1-2) : Lopes - Denayer, Marcelo, Marçal - Rafael, Ndombele, Aouar, Mendy - Fekir (Cornet, 46e) - Depay (Traoré, 90e), Dembélé (Tousart, 73e). Entraîneur : Bruno Génésio.

Saint-Étienne (3-4-3) : Ruffier - Debuchy, Subotić, Kolodziejczak - Monnet-Paquet (Hamouma, 69e), Selnæs (Berić, 77e), M'Vila, Gabriel Silva - Cabella, Khazri, Diony (Salibur, 69e). Entraîneur : Jean-Louis Gasset.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Maxime Brigand
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 15:55 Une finale de Ligue des champions hors d'Europe ? 79
    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    À lire ensuite
    Les notes de Sainté