Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Lyon-PSG (2-1)

Dembélé-Denayer, Messieurs plus

Arrivés lors du dernier mercato estival, Jason Denayer et Moussa Dembélé sont désormais parfaitement intégrés à cette équipe de Lyon. Et les deux hommes l'ont prouvé en livrant une masterclass lors de la victoire de l'OL face à Paris (2-1).

Modififié
La joie des Lyonnais est à la hauteur de l’exploit qu’ils viennent de réaliser. Car si ce n’est pas la première fois que la bande à Bruno Génésio s’impose face à Paris, cette victoire au Parc OL reste un exploit. Tout simplement car ce PSG, même privé de Neymar et de Verratti, n’avait toujours pas connu la défaite en Ligue 1 cette saison. Pas convaincu ? Le PSG n’avait plus perdu un match de championnat après avoir ouvert le score – comme cela a été le cas ce dimanche soir – depuis le 10 janvier 2015 et une défaite face à Bastia (2-4). Toujours pas ? En première période, l’OL a cadré sept frappes. Ce qu’aucune équipe n’a réussi à faire face au PSG depuis au moins 2006 (la date à partir de laquelle le sympathique Jean de chez Opta a commencé à analyser la Ligue 1). Même la défense Mendy, Armand, Traoré, Rozenhal n’avait pris pareille rafale donc. Un véritable exploit. Et si tous les Lyonnais ont dans l’ensemble répondu présents, deux hommes (avec le gardien Anthony Lopes) ont livré une prestation XXXL : Moussa Dembélé et Jason Denayer. Soit les deux recrues majeures du dernier mercato estival.

Dembélé, le déclic face aux Verts


Prenons par ordre alphabétique et commençons avec Moussa Dembélé. Arrivé lors du dernier jour du mercato à Lyon, l’ancien buteur du Celtic a longtemps ressemblé à une fausse bonne affaire tant il traversait les rencontres dans la peau de Casper le fantôme. Sur le banc lors des matchs à enjeux (0 minute joué face à Manchester City ou face au PSG à l’aller), Moussa Dembélé s’était d’ailleurs plaint à Bruno Génésio « du jeu déployé par l’équipe et du peu de ballons qu’il a à exploiter » . En échange, l’entraîneur lyonnais avait demandé de la patience en conférence de presse en début d’année 2019 : « Je trouve que vous êtes assez sévère avec lui. On oublie que c'est un très jeune joueur, on oublie qu'il arrive dans un nouveau club. Le plus important pour moi, c'est d'être là où il faut et de se créer des occasions. Et le fait qu'il ne lâche pas, ne se décourage pas, c'est très important. C'est important de lui maintenir notre confiance et de le faire enchaîner le plus possible. Le poste d'attaquant, c'est un peu comme le poste de gardien de but, c'est un poste qui demande beaucoup de confiance. »


Et quoi de mieux qu’un but dans le derby pour offrir la victoire à Lyon dans les arrêts de jeu pour retrouver la confiance ? Transfiguré depuis ce 20 janvier 2019, Moussa Dembélé a depuis de nouveau marqué face à Amiens en Coupe de France (2-0) et livré une masterclass face au PSG ce dimanche soir. Intenable face à son club formateur, l’attaquant lyonnais a d’abord profité de la seule erreur de la rencontre d'Alphonse Areola pour égaliser. Avant de devenir le premier joueur à prendre le dessus sur Thiago Silva cette saison en championnat, provoquant ainsi une faute du Brésilien dans la surface de réparation qui profitera à Nabil Fekir pour donner l’avantage à l’OL. Un exemple parmi tant d’autres qui montre le retour en force de Moussa Dembélé. De bon augure avant le match face à Barcelone où il pourra profiter des largesses défensives de Gerard Piqué pour faire parler sa confiance retrouvée.

Jason Denayer, défenseur-gardien


En faisant plier le PSG à deux reprises, Moussa Dembélé a une grande responsabilité dans cette victoire lyonnaise. Mais lui reverser tout le crédit des trois points serait très injuste envers Jason Denayer qui a été impérial défensivement. Et pourtant, les sceptiques étaient nombreux autour du Rhône lorsque le défenseur belge est arrivé l’été dernier, les supporters espérant un Ruben Dias par exemple. Sauf que l’ancien joueur de Manchester City a très vite rassuré les sceptiques avant de se mettre l’ensemble des supporters dans la poche lors du derby face à Saint-Étienne de novembre dernier, où le Belge a, lui aussi, offert la victoire aux Lyonnais (1-0).


Face à Paris, Jason Denayer n’a pas fait trembler les filets, mais il a empêché que ceux de Anthony Lopes ne tremblent plus d’une fois. En détournant de manière totalement folle sur la ligne une frappe d’Ángel Di María déjà, mais aussi en mettant Edinson Cavani dans sa petite poche où il y avait même de la place pour Kylian Mbappé lorsque l’attaquant français s’aventurait vers lui. Et c’est ainsi que Denayer termine la rencontre avec 94,6% de passes réussies, 8 ballons récupérés, 3 tirs contrés et 2 interceptions. Un dimanche comme un autre en somme pour le roc Jason. Que les supporters lyonnais se rassurent, la poche de Denayer semble assez large pour accueillir Lionel Messi et Luis Suárez.

par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi

Hier à 14:08 EuroMillions : 123 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce mardi
Hier à 18:30 Un coach de D4 anglaise jure 58 fois en 4 minutes et perd son job 4 Hier à 18:15 La Ligue 1 en tête des cinq grands championnats sur les 0-0 32 Hier à 18:00 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 1
Hier à 17:12 L’incroyable photo d’un match de U15 aux Pays-Bas 30 Hier à 14:00 Hienghène Sports, éliminé au 7e tour de la Coupe de France, mais qualifié pour le Mondial des clubs 19
Partenaires
Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 12:27 Il rate son péno et défonce l'éclairage du stade Hier à 11:00 Michel Platini : « La VAR est une belle merde » 157
À lire ensuite
Le grand quiz du week-end