Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2012
  2. //

Del Bosque : « Jouer sans attaquant, une option »

Modififié
Un onze de départ sans attaquant, c’est possible. Vicente del Bosque, le sélectionneur espagnol, ne s’est pas gêné pour le montrer, hier soir, contre l'Italie (1-1), provoquant une certaine dose d’incompréhension autour de lui.

À la place d’un authentique numéro 9, le coach s’est contenté de placer Cesc Fàbregas en position de « faux neuf » . Ce système en 4-3-3 risque d’être reconduit pour le deuxième match de la Roja dans l'Euro, jeudi prochain, contre l’Irlande. «  Il est possible que nous jouions de la même manière. (…) Je n'exclus pas de mettre quelqu'un à l'avant, mais jouer sans attaquant est une option. Nous avons beaucoup de confiance. Nous avons des attaquants fantastiques, mais Cesc est aussi très bon devant, il a beaucoup de sang-froid, il lit parfaitement le jeu et sait se procurer des occasions  » , explique Del Bosque aux journalistes de Cadena Ser.


Pour rappel, Fàbregas a planté le but égalisateur de l'Espagne face aux Italiens. Puis le milieu de terrain du Barça a cédé sa place à Fernando Torres, toujours aussi maladroit dans la finition. Le casse-tête continue. AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



À lire ensuite
Bonus Paris Sportifs