Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 16 Résultats Classements Options

Del Bosque et la concurrence

Modififié
Euro 2008, Mondial 2010, Euro 2012... L'Espagne règne en maître sur la planète foot depuis bientôt cinq ans. Dans un entretien accordé à AS, son sélectionneur Vicente del Bosque est revenu sur les difficultés de son métier, et notamment la façon dont il gère la pléthore de talents potentiellement sélectionnables pour la Roja.

« On essaie d'être le plus juste possible, mais vous ne pouvez jamais contenter tout le monde. Ce qui est compliqué avec l'Espagne, ce n'est pas d'appeler de nouveaux joueurs, mais de trouver de la place pour eux. Et ceux qui sont là ont prouvé ce dont ils étaient capables. Ce n'est pas facile. »

Pour le célèbre moustachu né à Salamanque, cette concurrence exacerbée est à l'origine des succès de la Selección. Ça et une bonne dose de remise en question permanente. « Ces gars-là maintiennent une grande rage de vaincre et ne se contentent pas de ce qu'ils ont fait. Ils l'ont montré cet été en gagnant l'Euro après la Coupe du monde. »

Interrogé sur le Ballon d'or, l'ancien coach des Galactiques a sans surprise soutenu le seul Espagnol de la bande des finalistes. « J'espère qu'Iniesta gagnera le Ballon d'or, et je pense qu'il aura beaucoup de voix. »


Il va quand même falloir aller le chercher, le Messi. BJ
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 10 heures OFFRE SPÉCIALE LIMITÉE : 10€ offerts sans avoir à déposer le moindre centime 1 il y a 11 heures NOUVEAU : 150€ OFFERTS en CASH chez ParionsSport jusqu'au 14 novembre seulement !
Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
À lire ensuite
Mollo en avait marre !