Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Boca Juniors

« De Rossi Mania » à Boca!

Après 18 années passées à la Roma, Daniele De Rossi, 36 ans, est arrivé ce jeudi matin à Buenos Aires pour s’engager avec Boca Juniors. Malgré le jet lag, la légende de la Louve a été accueillie, à l’aube, comme il se doit par les supporters du Xeneize. Scènes d’émeute à l’aéroport, déjà un chant à sa gloire et les soutiens de Batistuta et Maradona. Bienvenido Daniele !

Modififié
« Une star du football mondial vient d’arriver dans notre championnat ! » , annonce le journaliste Daniel Arcucci au début de la célèbre émission foot de la mi-journée 90 minutos sur Fox Sports. Les images font le tour de toutes les chaînes argentines depuis très tôt ce jeudi matin. Il est 6h52 à l’aéroport international Ezeiza de Buenos Aires. Le vol AZ 680 en provenance de Rome Fiumicino vient d’atterrir. À son bord, plusieurs journalistes italiens accompagnent Daniele De Rossi et sa compagne Sarah Felberbaum. À peine l'Italien arrivé sur le sol argentin, l’hôtesse de l’air lui tend un papier : « Athletico Paranaense-Boca Juniors 0-1 - Salutateci Daniele ! » Première bonne nouvelle. L’ex- « capitan futuro » arrive en Argentine un lendemain de victoire des Xeneizes en 8e de finale aller de Copa Libertadores. À sa sortie de l’avion, c’est le délire. Des dizaines de journalistes en direct, des cameramans, des photographes et surtout une bonne centaine de supporters de Boca l’attendent. Il faut dire que depuis la veille, des « fansites » avaient relayé toutes les informations sur le vol et l’heure d’arrivée de l’Italien. Le compte Twitter @SangreXeneize a même suivi en live tweet tout le trajet de la légende de la Roma : « Ce n’est pas une éclipse ni une étoile filante. Il faut prévenir les gens en Mauritanie que c’est bien Daniele De Rossi qui passe au-dessus de leur tête en ce moment ! » , pouvait-on lire dans la nuit de mercredi à jeudi.

« C'est cette ambiance que je suis venu chercher »

Sweat-shirt noir, les yeux fatigués par le voyage, mais la barbe toujours impeccable, De Rossi, accompagné d’agents de sécurité, doit forcer le passage au milieu de la foule à l’aéroport au son des « Dale Boca Dale booooo Dale Boca Dale boooooo » et déjà un chant à sa gloire : « Miren, miren qué locura ! Miren, miren qué emocion ! Este es el famoso tano que vino a la Boca para ser campeooon ! » ( « Regardez cette folie ! Regardez cette émotion ! Lui c’est le célèbre Italien qui vient à Boca pour être champion ! » ). «  Ramène-nous la Libertadores !  » , lui crie un hincha. Selfies, autographes, mais pas un mot pour la presse. « C’est cette ambiance que je suis venu chercher » , aurait confié le Transalpin tout sourire à un représentant du club selon le quotidien sportif Olé. Il galère, avec son chariot de bagages, pour rejoindre son van privé à l’extérieur. Un journaliste d’ESPN, en direct, l’y attend pour lui enfiler un bob aux couleurs de Boca Juniors sur la tête. De Rossi, d’abord surpris, rigole et s’engouffre dans le véhicule pour enfin quitter cette Bombonera improvisée à l’aéroport. « Vous êtes fous ! » , dit-il, sourire aux lèvres, à un supporter qui le filme avant son départ.

Maradona : « Je t'embrasse »


Scènes de liesse identiques à la sortie de la traditionnelle visite médicale dans le centre de Buenos Aires. « Avec les supporters de Boca, nous allons très bientôt parler » , a prévenu l’Italien, qui a toujours rêvé de porter le maillot xeneize, la veille, à son départ de Rome. Les médias argentins évoquent déjà une « DeRossi Mania » . Le #DeRossi était en top tweet toute la journée dans le pays. Ancienne gloire de Boca, Gabriel Batistuta, qui a évolué avec l’Italien à la Roma pendant deux saisons (2001-2003) y est lui aussi allé de son petit message sur Instagram : « Ciao Daniele ! Bienvenue en Argentine. Pour tous les fans de foot, c’est un bonheur de te voir rejoindre notre championnat. Je te souhaite le meilleur et que ton expérience chez nous soit la plus belle possible. » Un autre soutien de poids ? Diego Armando Maradona himself : « De te voir porter le maillot de Boca, c’est comme voir le sang de « San Gennaro » se liquéfier. Je t’embrasse » , écrit le Diez, en référence à un mythe populaire napolitain, dans un message publié par la journaliste Martin Arevalo. Pour Diego, voir De Rossi à la Boca, c’est un miracle.



Arrivé à la Bombonera dans l’après-midi pour parapher son contrat d’un an, l’ex-capitaine de la Roma prend le temps d’observer les murs, les trophées et les statues des anciennes gloires : le Pibe de Oro, mais aussi Juan Roman Riquelme ou encore Martin Palermo. Le champion du monde 2006 sera officiellement présenté ce lundi. « Il a très envie de jouer. Il veut s’entraîner et jouer dès dimanche, mais je ne crois pas que ce soit possible » , a indiqué à la chaîne Tyc Sports son ami Leandro Paredes, joueur du PSG, ex-Boca et coéquipier de De Rossi à la Roma. Les chances de le voir apparaître ce week-end pour la reprise du championnat face à Huracán à la Bombonera semblent très faibles. Les médias argentins l’imaginent plutôt commencer le 18 août contre Aldovisi dans l’antre de la Boca. « Nous devons voir dans quel état physique il se trouve » , a prévenu Gustavo Alfaro, l’entraîneur après la victoire des siens en Libertadores mercredi. Après un voyage de plus de dix heures et une journée marathon, l’Italien a pourtant déjà participé à son premier entraînement avec ses nouveaux coéquipiers ce jeudi soir. « Il a même marqué deux buts !  » , assure ESPN. Le quotidien sportif Olé indique lui que Daniele de Rossi, fidèle à lui-même, « a durement taclé Salvio, mais il s’est immédiatement excusé » .

Par Georges Quirino-Chaves, à Buenos Aires
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom

Hier à 08:59 EXCLU : 10€ GRATUITS à récupérer sans sortir votre CB pour parier !
Hier à 16:32 Les votes anticonformistes du journaliste sri-lankais pour le Ballon d’or 57
Hier à 13:55 Les agents et intermédiaires n'ont jamais reçu autant d'argent sur les transferts 64 Hier à 11:50 Čeferin se lâche sur la VAR 74
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 08:45 Un leak audio met le PDG de la Serie A dans la tourmente 51