Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Manchester City/Crystal Palace (5-1)

De Bruyne déjoue le piège de Crystal

Manchester City ne s'est pas rangé dans la même catégorie que Chelsea ou Arsenal, défaits mardi en League Cup. Les Citizens ont fessé des Eagles pas aussi nuls que le score ne le laisse paraître (5-1).

Modififié

Manchester City 5-1 Crystal Palace

Buts : Bony (22e), De Bruyne (44e), Iheanacho (59e), Touré (76e) et Garcia (90e+4) pour City // Delaney (90e) pour Palace

Toujours dans les bons coups ce soir, Kevin De Bruyne démontre une nouvelle fois que le prix de son transfert est au niveau du talent du joueur. Match après match, le Belge trouve sa place dans l'attaque de Manchester City et ferait presque oublier Agüero. Un but, une passe décisive et de jolis mouvements, voici la feuille de stats rendue par le rouquin contre Crystal Palace. Comme un poisson dans l'eau dans les lignes adverses, l'ancien de Wolfsburg a magnétisé les bons ballons et ses coéquipiers. Un talent qui n'a rien à envier à celui de ce bon Magnéto.

City défonce


C'est avec une équipe presque type que les Citizens entrent sur leur pelouse de l'Etihad Stadium. Seule petite surprise du côté de City, la titularisation de Kelechi Iheanacho. Un homme dont les supporters de Crystal Palace se souviendront. En ce début de match, ce sont les hommes d'Alan Pardew qui secouent ceux de Pellegrini : deux actions chaudes amenées par le remuant Wilfried Zaha que Bolasie gâche tout d'abord par une tête mal cadrée, puis par quelques pas de danse devant un Caballero attentif. Le vent tourne, et il faut un arrêt de jeu - un choc aérien entre Bolasie et Zabaleta -, un peu de pommade et un bandage pour calmer un peu les visiteurs. Les choses se tassent, et City reprend le contrôle du jeu. Une domination fragile, mais qui va quand même se concrétiser. Corner. Coup de caboche de Wilfried Bony, Wayne Hennessey ne peut que freiner la course du ballon dans son but. 1-0. L'Ivoirien est à deux doigts de doubler la mise quelques instants plus tard, mais ce même Hennessey est bien plus ferme dans son intervention. Distillant de bons arrêts, le gardien gallois ne peut en revanche rien contre la puissance collective de City. Après un bon débordement de Iheanacho, Kevin De Bruyne claque face à la cage vide. 2-0. C'est cher payé pour des Eagles auteurs d'un premier acte combatif, mais finalement maladroit, à l'image de la dernière frappe de Joe Ledley, peu avant les citrons.

Le cauchemar Iheanacho


Après la reprise, la seconde période est à l'image de la première. Les Sky Blues se font dominer par les septièmes de PL, emmenés par un Zaha toujours aussi remuant. Ses coéquipiers et lui sont à quelques centimètres du 2-1, mais Demichelis intervient sur la ligne. Coïncidence ou pas, le réveil des Citizens sonne après un long arrêt de jeu accordé après la blessure de Zabaleta. L'Argentin cède alors sa place à Bacary Sagna. Le jeu reprend, et City passe alors en mode rouleau compresseur. Le trio De Bruyne-Bony-Iheanacho avance par assauts et fait craquer une nouvelle fois Palace par le dernier nommé, encore lui. 3-0. C'en est fini pour Crystal Palace qui lâche définitivement le match après un penalty transformé par Yaya Touré (77e). Les hommes de Pardew sauveront tout de même l'honneur en fin de partie par Delaney, mais n'auront même pas la possibilité de rentrer aux vestiaires avec une dernière note positive puisque le jeune Espagnol Garcia donne encore plus d'ampleur au score à la 95e. 5-1, c'est très dur mais cela ne consolera sans doute pas Alan Pardew. Une défaite qu'il devra faire digérer à ses ouailles, sur le pont contre Manchester United dans trois jours.

Par Gad Messika
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure Les trophées 2018 de SO FOOT !
Hier à 16:53 Le coup de gueule de Didier Quillot après les multiples reports en L1 94 Hier à 16:04 Trêve de publicité pour les paris en ligne en Grande-Bretagne ! 15
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi