Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 16 Résultats Classements Options

De 11 à 15 ans de prison pour les « home-jackers » marseillais

Modififié
À moins d'avoir trop ecouté Lunatic, le crime ne paie pas toujours.

Comme nous l'apprend le quotidien Midi Libre dans son édition du jour, les peines concernant « les cambrioleurs de l'OM » sont tombées. Pas très loin des réquisitions de l'avocate générale, qui allaient de quinze à vingt ans de prison, les accusés sont partis derrière les barreaux pour des peines un poil moins lourdes.

Les cinq accusés, issus du quartier de la Cayolle, en ont finalement pris pour onze à quinze ans au mitard, selon l'implication de chacun dans l'affaire.

Les jurés ont été plutôt cléments, l'âge de certains voyous, mineurs au moment des faits, a joué en leur faveur. Rappelons que la petite bande avait « home-jacké » les villas des frères Ayew et de leur ancien coéquipier, Vitorino Hilton da Silva.


Le désormais capitaine de Montpellier s'était d'ailleurs pris un vilain coup de crosse de fusil, tandis que les familles des joueurs avaient été victimes de coups et séquestrations.

Sans doute des fans du Consolat Marseille, frustrés par tant d'années dans l'ombre des Ciel et Blanc. TF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE