Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options

David May, le héros de United

Modififié
David May s'était rendu étrangement célèbre lors de la finale de Champion's League, remportée par son équipe, Manchester United contre le Bayern en 1999. Sans jouer une minute en C1, May, défenseur plutôt vilain à l'époque, avait exulté en brandissant la coupe à grandes oreilles.

Dans le Daily Mail, l'homme du mois de mai 99 s'explique : « J'ai vu le trophée sur une chaise et je me suis dit : “Je l'ai”. Donc je l'ai levé et le reste, ça fait partie de l'Histoire. Bien que je n'ai pas joué la finale, j'étais fier de ma contribution pour l'obtention du trophée. On m'a critiqué pour être sur les photos de la remise du trophée et une part de moi regrette de l'avoir fait. Mais une autre part de moi dit : “Allez vous faire foutre !”. Qu'est-ce que les gens auraient fait à ma place ? Les gars ont blagué là-dessus. Je n'ai pas touché une balle en Coupe d'Europe toute la saison, donc la médaille ne signifiait rien pour moi. La fête suivant le titre a été géniale. Simon Le Bon n'a pas pu entrer en boîte et Ryan Giggs s'était battu avec le fils de Martin Edwards et l'avait jeté au sol. Je pourrais revivre cette nuit durant toutes les autres nuits du reste de ma vie » .

Giggs n'est donc pas qu'un homme triste et sage.


RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



À lire ensuite
La LV2, pas pour Aquilani