Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. //
  4. // Arrivée David Beckham

David Beckham au PSG, pour quoi faire ?

Fin du monde oblige, un peu Victoria aussi, David Beckham a finalement mis un an pour rallier le PSG. C'est donc officiel et pour six mois. À bientôt 38 ans (en mai prochain), on se demande surtout pourquoi ?

Modififié
- Vendre des maillots

Javier Pastore - Zlatan Ibrahimović - David Beckham. En dix-huit mois, la stratégie marketing du PSG a bien évolué. Les joueurs recrutés coûtent de moins en moins chers, sont de plus en plus vieux, ont un palmarès de plus en plus étoffés mais, surtout, représentent une puissance marketing considérable. Avec Beckham, les Franciliens possèdent dans leur rang la première icône commerciale du football moderne. Un empire. Un mec au top de sa popularité depuis son mariage avec une Spice Girl. Les Beckham sont avant tout une marque. Un nom qui fait vendre tout et n'importe quoi. Financièrement, David Beckham est une mine d'or. Même sur six mois. À quelques encablures de l'arrivée du fair-play financier, faire entrer un max de pognon ne fait pas de mal. Ses maillots vont s'arracher en moins de deux.

- Inonder les marchés asiatiques et américains

En Europe et au Qatar, le PSG commence à faire parler de lui. Pour devenir un patron, il faut être partout. Avec une star planétaire comme David Beckham, c'est chose faite. Très populaire en Asie depuis son aventure à Manchester United (le club anglais est adulé en Asie où ses joueurs s'affichent en grand format pour des marques de chips), mais également aux USA via sa glorieuse parenthèse à Los Angeles, le joueur a cette aura qu'aucun autre footballeur ne possède. Il fait la pluie et le beau temps sur toutes les bourses du monde. Sur et en dehors du terrain. Comme ambassadeur d'un club, difficile de faire mieux.



- Avoir de l'expérience en Ligue des champions

Vainqueur de la C1 en 1999 avec Manchester United, David Beckham connaît la C1 comme sa poche. Que ce soit avec les Red Devils, le Real Madrid ou l'AC Milan, l'Anglais a traîné ses crampons Adidas sur les prés européens pendant près de quinze ans (il a disputé treize campagnes européennes en C1, plus de 120 matchs européens au compteur). Avant d'affronter Valence en huitième de finale, cette arrivée ferait un bien fou dans un club qui manque cruellement d'expérience dans les joutes européennes. Là, on est plus dans l'apport psychologique que dans le sportif. Pas certain que Becks soit encore capable d'enchaîner 90 minutes de top niveau européen. Mais dans les conseils et le professionnalisme, on n'a pas fait mieux en Europe depuis vingt ans. Un mec sans ego - quoi qu'on en dise - avec un tel palmarès et une telle présence médiatique, c'est rarissime. Et ça peut s'avérer précieux.

- Donner des conseils

Blaise Matuidi, Marco Verratti et Clément Chantôme vont avoir un modèle avec eux au quotidien. L'Anglais, véritable professionnel et bête de travail, peut aisément inspirer les jeunes du club et les aider à franchir un palier. Le côté « passage de témoin et transmission du savoir » sont des notions qui se perdent de nos jours. Avec Beckham - qui ne devrait pas enchaîner les matchs - les trois jeunes pousses de l'entrejeu ont de quoi s'inspirer. Soit par mimétisme, soit par le dialogue. L'Anglais avait fait de même à United avec Darren Fletcher, par exemple. Écouter les conseils d'un mec avec un tel CV, c'est toujours mieux que de prendre les conseils de finition de Peguy Luyindula. D'autant que le Spice Boy n'est pas là, a priori, pour s'inscrire dans la durée.

- Faire venir d'autres grands noms

Thiago Silva, Thiago Motta, Zlatan Ibrahimović, David Beckham. Ça commence à faire beaucoup de sélections et trophées au sein de la même équipe. Forcément, dans le milieu du football, ça va parler. Envoyer des têtes de pont, c'est toujours plus facile pour conquérir un territoire. Avec l'Anglais et son carnet d'adresses européen, le PSG s'est donné les moyens de faire parler de lui un peu partout. Ouais, c'est comme des supers VRP. « Paris ? C'est trop bien. Tu peux aller dévaliser Louis Vuitton sur les Champs-Élysées quand tu veux. Tu vas voir, ta femme va adorer le shopping. Et puis t'as même une marionette à ton effigie dans une émission faussement populaire. »


Vidéo

- Développer la marque « PSG »

Depuis son arrivée au club, Leonardo n'a que ça à la bouche : « La marque PSG » . Avec l'Anglais, le PSG s'est offert un ambassadeur de luxe. Un mec capable de faire la une des journaux people, économiques et sportifs la même semaine. Un mec polyvalent, habitué aux joutes médiatiques et lié à toutes les marques les plus célèbres de la planète. Une vraie rente au quotidien. Avec Beckham, le PSG s'invite dans la cour des grands médiatiques : le site internet, les réseaux sociaux et la voix du club vont peser dans les prochaines semaines. En faisant du bruit, les Parisiens développent l'identité du club. Plus on parle du PSG, plus il devient respecté et respectable. Enfin, c'est la logique des décideurs parisiens depuis l'arrivée des Qataris.

- Être présent chez H&M et faire venir les Spice Girls

Le mec vend des slips chez H&M. Son corps parfait, ses tatouages et son regard sexy chocolat sont des atouts. Au-delà du sportif, le mec est un top model. Les femmes du monde entier vont mouiller leur petite culotte pour l'Anglais et remplir les corbeilles du stade de la porte de Saint-Cloud. Et puis, Victoria Beckham au Parc des Princes, avec ses copines, ça a de la gueule. On pourrait même s'imaginer un levé de rideau au Parc des Princes avec les Spice Girls. REP À SA, SALMA « BOOBS » HAYEK.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:45 Harry Redknapp au casting d'une télé-réalité en Angleterre 21 Hier à 12:59 Entraîneurs de Premier League : une stabilité inédite 22

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 12:52 René Girard à Casablanca, c'est déjà fini 14 Hier à 12:00 Venez regarder un match chez So Foot ! 11 Hier à 11:54 Les Chivas sortent un maillot rétro pour le Mondial des clubs 22
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi