Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Quarts
  3. // PSG-Bayern Munich

Danilo de consolation

Pour son quart de finale retour de Ligue des champions face au Bayern Munich, le Paris Saint-Germain ne pourra pas compter sur son capitaine Marquinhos, blessé. Pas grave, Mauricio Pochettino pourra toujours s'appuyer sur Danilo Pereira qui a prouvé lors de la manche aller qu'il pouvait largement dépanner au poste de défenseur central. Et surtout qu'il était redevenu le joueur qu'il était au FC Porto.

Modififié
Mauricio Pochettino est un homme prévoyant. Après son premier match au Parc des Princes - victoire contre Brest en Ligue 1 (3-0) -, l’entraîneur argentin était questionné sur les choix de son prédécesseur Thomas Tuchel et notamment ceux de mettre Marquinhos au milieu de terrain et Danilo en défense. Si l’ancien coach de Tottenham avait confié qu’il préférait le Brésilien derrière et le Portugais dans le cœur du jeu, il avait toutefois précisé que cela pouvait changer à l’avenir : « Je ne veux pas être esclave de mes propos. Pour le moment c’est comme ça, mais on ne sait jamais. » Bien lui en a pris. Car si depuis les débuts de Pochettino, Marquinhos n’a jamais quitté son poste de défenseur central, Danilo Pereira, lui, a parfois été utilisé derrière. Et c’est d’ailleurs à ce poste que le vainqueur de l’Euro 2016 devrait évoluer lors du quart de finale retour de Ligue des champions face au Bayern Munich en raison de la blessure du capitaine du PSG.

Le test face à l'OL


Légèrement saoulé d'avoir dû évoluer en défense centrale sous Thomas Tuchel, Danilo Pereira était heureux de savoir que Mauricio Pochettino comptait sur lui au milieu de terrain, comme il l’a expliqué en janvier dernier à Eleven Sport : « J’ai eu l’opportunité de m’entretenir avec le coach. Il m’a donné de bonnes consignes. Mon poste sera milieu de terrain. C’est à ce poste que j’ai évolué toute ma carrière, c’est le poste que je préfère et celui avec lequel je me sens le plus à l'aise. » C’est d’ailleurs à ce poste que Danilo a rappelé pourquoi Paris était venu le chercher à Porto en retrouvant son niveau ces dernières semaines, à l’image de son match face à l’Olympique lyonnais, où il s’est même payé le luxe d’inscrire un pion. Histoire d’embellir encore un peu plus une rencontre au cours de laquelle il a avalé les milieux lyonnais, coupant toutes les lignes de passes.


En livrant une telle partition face à l’OL, Danilo a réussi le test de son entraîneur qui l’avait préféré à Leandro Paredes pour préparer le quart de finale aller de C1, l’Argentin étant suspendu. C’est donc en toute tranquillité que Pochettino a aligné le Portugais face au Bayern Munich. Et ce dernier lui a bien rendu en se montrant solide à la récupération durant la première demi-heure. Alors oui, il couvre moins de terrain que le marathonien Idrissa Gueye, mais sa science du placement et sa capacité à anticiper les passes adverses ont permis à Paris de respirer un peu. Deux qualités dont le joueur s’est servi durant la dernière heure de jeu après la sortie de Marquinhos sur blessure et son repositionnement en défense. Pas gêné par son manque de vitesse - puisque Paris défendait très très bas -, Danilo s’est contenté d’écarter le danger lorsqu'il se présentait dans la surface. Et si tout n’a pas été parfait, cela a suffi à convaincre Pochettino qui le préfère à Kehrer ou Diallo - positionné en latéral gauche - qui sont pourtant défenseurs centraux de métier.


Le soldat Danilo


C’est un fait, ce Danilo de 2021 ne ressemble en rien à celui de début de saison qui manquait toutes ses passes et semblait errer comme une âme en peine sur le pré. En revanche, ce Danilo de 2021 ressemble bien plus à celui du FC Porto et du Portugal. Après cinq saisons chez les Dragões, celui qui a déjà appris le français avait tout simplement besoin d’un petit temps d’adaptation. Et le fait de voir son nom revenir à chaque conférence de presse et de se retrouver au cœur des tensions entre Thomas Tuchel et sa direction, tout en se faisant balader d’un poste à l’autre n’a pas facilité son acclimatation.


Mais désormais, tout ça est derrière lui, et Danilo ne rechigne pas à jouer défenseur - « Mon intention est toujours d’aider l’équipe » - dans la mesure où il sait que ceci est provisoire et qu’il s’agit plus d’un rôle de dépanneuse. Cela tombe bien, porter assistance à un coéquipier qui vient de perdre le ballon est son rôle favori. Et il le fait toujours sans un mot plus haut que l’autre. Dans un effectif où les stars et les égos sont nombreux, avoir des joueurs comme Danilo ou Idrissa Gueye qui se battent pour récupérer des ballons et aiment souffrir sur le terrain est un énorme avantage pour ce PSG. Surtout lorsque l’équipe adverse s'appelle Bayern Munich, et qu'elle s'apprête, à nouveau, à venir faire le siège de votre surface de réparation.

10€ Offerts gratuitement, sans dépôt, pour parier sur le PSG Bayern de ce soir


Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 14:30 Villa directeur général d'Odisha 9 Hier à 13:45 Lens 81, Riquelme... Découvrez la collection photos So Foot de mai 2
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi