Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Damien Marcq : « Charleroi ? J'ai dû chercher sur Wikipédia »

Modififié
Damien Marcq coule des jours heureux à Charleroi.

Barré en France, l'ancien joueur de Boulogne-sur-Mer et de Caen a trouvé refuge dans le championnat belge, plus précisément à Charleroi. Désormais incontournable dans l'effectif de son entraîneur, Felice Mazzù, le hipster est revenu sur sa vie en Belgique, sa relation avec son entraîneur et son choix d'évoluer au Pays noir, dans un entretien à la RTBF.

« Mazzù pratique le respect, j’ai connu des clubs où tout tournait à l’amende. Avec lui, j’ai progressé techniquement et tactiquement, il faut quelqu’un derrière pour vous secouer et vous faire progresser. Avant, certains me voyaient comme un joueur créatif, mais je suis fait pour galoper pour les autres, et Charleroi l'a bien compris. Quand on m’a proposé Charleroi, j’ai dû chercher... sur Wikipedia, mais avec des joueurs comme Pollet et Mandanda (le frère de Steve, ndlr) dans le groupe, ça m’a donné confiance. Il fait souvent gris ici, mais la chaleur humaine est partout. Je suis nordiste, je viens du pays ch'ti : ce sont ceux qui n'ont rien qui donnent le plus. »


Il ne doit pas être trop dépaysé. LU
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article