Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. // D1 Arkema
  2. // J4
  3. // Résumé

Deux chars devant, des fantassins derrière

Cette fois, c'est fait : les deux ogres de Lyon et du PSG se retrouvent seuls en tête de classement, dès la quatrième journée de D1 Arkema. Une situation qui ne devrait pas être bouleversée jusqu'à la fin de la saison. Pour ce faire, les joueuses de la capitale ont écarté la menace incarnée par Bordeaux (3-0) qui squatte le podium en compagnie des deux géantes. Les filles du Rhône, elles, ont été sérieuses à Guingamp (5-1) et conservent leur leadership à la différence de buts.

Modififié

Ce qu'il faut retenir de la 4e journée


Non content d'avoir gratté la semaine dernière le premier Trophée des championnes de l'histoire au détriment du PSG, l'Olympique lyonnais n'a pas non plus voulu lâcher sa place de leader de D1 en étouffant Guingamp (1-5) grâce notamment à un doublé de Dzsenifer Marozsán. Tant mieux pour les filles de Jean-Luc Vasseur, puisque le PSG a aussi ramené les trois points dans le clash du week-end contre Bordeaux (3-0), qui subit sa première défaite de la saison, mais reste troisième au classement. Suivent Montpellier, qui s'est bien ressaisi après son revers précédent contre les Girondines en flanquant une dérouillée à la lanterne rouge Dijon (6-0), ainsi que le Paris FC, qui a écorné l'Olympique de Marseille (3-1). À noter que Fleury, fanny jusqu'à présent, a ouvert son compteur points en grignotant Reims à l'extérieur (0-1).


Le golazo du week-end, signé Marie-Charlotte Léger


La lanterne rouge Dijon ne représentant aucune menace pour Montpellier, les Héraultaises ont pu se faire plaisir. Et plus particulièrement leurs attaquantes. Et plus particulièrement Marie-Charlotte Léger. Pas sélectionnée dans la liste pour les prochains matchs des Bleues, l'attaquante internationale voulait sans doute se rappeler au bon souvenir de Corinne Diacre.

Vidéo

C'est réussi, et grâce à un geste technique de très grande classe (à partir de 2'08 dans la vidéo) : une délicate aile de pigeon pour s'emmener le ballon, tout en lobant sa défenseuse. Eh oui, Marie-Charlotte Léger fait du deux en un mouvement et n'oublie même pas la finition avec une bonne reprise de volée des familles pour conclure.


Comment apprendre à Metz à jouer avec un carton rouge


Après le carton rouge brandi à l'encontre de Mélissa Godart lors de la première journée face à Guingamp (0-2), Metz s'est à nouveau sabordé avec l'exclusion d'Ipek Kaya (35e minute) contre Soyaux (0-2) ce week-end. En seulement quatre journées, ça commence à faire beaucoup. Voici trois raisons, néanmoins, pour relativiser :

  • Un point au compteur et douze buts encaissés, l'addition est déjà salée pour les Messines. Mais avec trois pions inscrits, les partenaires de Justine Rougemont ont prouvé qu'elles avaient des arguments à faire valoir de l'autre côté du terrain. Alors, plutôt que de miser sur l'engagement, pourquoi ne pas se ruer à l'attaque dès les premières minutes ? Comme ça, si les Grenats ont le malheur de voir une nouvelle biscotte rouge, elles auront pris un peu de marge au tableau.
  • Cyril Rool n'a jamais porté le maillot de Metz.
  • Le prochain adversaire des Mosellanes ? L'Olympique de Marseille, qui y est déjà allé de son carton rouge contre Lyon (0-6) lors de la première journée. C'est tout de suite plus simple, le foot à dix contre dix.


    Vous ne la quitterez plus des yeux : Linda Sällström


    Muette jusqu'à ce week-end, Linda Sällström a enfin pris la parole contre Marseille (3-1). Et tout le monde l'a écoutée. Il faut dire que la buteuse finlandaise a donné de sa personne. Son premier pion dit beaucoup de choses de l'attaquante qu'elle est : instinctive, audacieuse, pleine de sang-froid. Tout ce qu'on aime chez les avants-centres, quoi.

    Vidéo

    Pas besoin de trois touches de balle ou de dribbles à outrance avant de frapper, Sällström préfère les extérieurs du pied sans contrôle et dans la course pour faire mouche. Et pour s'offrir un doublé, la joueuse arrivée la saison dernière a démontré l'étendue de sa panoplie de n°9 : un appel tranchant, une conduite de balle soyeuse et une frappe clinique au ras du poteau. Teemu Pukki chez les hommes, Linda Sällström chez les femmes : la Finlande a de beaux jours devant elle, niveau attaquants.


    Vous avez raté Paris FC-Marseille , et vous n'auriez pas dû


    D'un côté, un Paris FC privé de Gaëtane Thiney et pas en verve après ses matchs nuls contre Metz (2-2) et Soyaux (0-0). De l'autre, un Olympique de Marseille tremblotant et déjà englué en bas de classement. Pas très sexy ? Et pourtant. Dominatrices, enthousiasmantes offensivement, les Parisiennes ont donné le sourire à leurs supporters et n'ont jamais cessé de se ruer vers l'avant. Même après la réduction du score d'un OM pas résigné, signée Sarah Zahot. Au menu, on retrouve donc la masterclass de Linda Sällström, la forme éblouissante de Camille Catala (passeuse décisive, puis buteuse), l'altruisme de la Suissesse Eseosa Aigbogun - pourtant seule au milieu du désert - sur le troisième pion, la capitaine parisienne Annaïg Butel complètement à côté de la plaque sur le but marseillais (quelle tête pour lober sa gardienne, et offrir la réduction du score à Sarah Zahot !)... ainsi que des barres transversales tous azimuts (deux pour Paris, une pour Marseille). Football plaisir.


    Ce n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd


    À la barre, l'entraîneur de Metz Manuel Peixoto. « Tout ce qu'on ne devait pas faire dans ce match, on l'a fait, a soufflé le technicien dans des propos relayés par L'Est républicain. On a quelques situations dans les premières minutes, mais après, les filles se sont fait avoir. Si on ouvre le score, je pense que les événements sont autres. Mais Soyaux mérite d'ouvrir la marque parce qu'on a été assez faibles, surtout dans la récupération de balle. On n'a pas eu l'agressivité qu'on avait montrée sur les derniers matchs. (...) On a d'autres moyens que ceux qu'on a montrés. Certes, en deuxième période, on s'est un peu plus arraché, mais c'est trop "à l'arrache" par rapport à ce qu'on peut espérer. » S'arracher sans être à l'arrache, la voilà la solution.



    Le point Gossiiiiiip



    La fashion week, ça vous gagne. N'est-ce pas, Delphine Cascarino ?


    Les résultats de la 4e journée :



    Paris FC 3-1 Marseille

    Buts : Sällström (30e, 36e), Catala (60e) pour les Parisiennes // Coudon (62e) pour les Marseillaises

    Montpellier 6-0 Dijon

    Buts : Dekker (48e), Puntigam (51e), Petermann (55e, 90e), Le Bihan (72e), Léger (79e) pour Montpellier

    FC Metz 0-2 Soyaux

    Buts : Cambot (14e) et Lahmari (77e) pour Soyaux

    Reims 0-1 Fleury Merogis

    But : Malard (76e) pour Fleury

    Guingamp 1-5 OL

    Buts : Fleury (73e) pour Guingamp // Le Sommer (14e), Marozsán (19e sp, 72e), Cascarino (34e), Hegerberg (90e) pour Lyon

    PSG 3-0 Bordeaux


    Buts : Katoto (42e), Geyoro (43e), Nadim (70e, sp) pour le PSG

    Par Douglas de Graaf
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE

    Hier à 10:48 Viens mater PSG-OM lors d’une projection So Foot inédite 10
    Hier à 19:00 Le récap de la #SOFOOTLIGUE
    Hier à 18:15 Un maillot contre le racisme dans FIFA 20 20 Hier à 17:33 Au Mexique, un match perturbé par une bagarre générale dans les tribunes 8 Hier à 16:11 Les anciens footballeurs seraient plus susceptibles de mourir de démence 34 Hier à 16:04 Le jour où Antoine Griezmann s'est fait bannir de FIFA 56 Hier à 15:24 Un club brésilien présente un maillot taché de mazout pour sensibiliser 13
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur