Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Tottenham-Real Madrid

Cristianul Rotaldo, vraiment ?

Depuis sa suspension lors de la finale aller de la Supercoupe d’Espagne, Cristiano Ronaldo n’est que l’ombre de lui-même en Liga, avec un but marqué sur six matchs disputés. Mais que se passe-t-il actuellement dans la tête de CR7 ?

Modififié

Il était l’homme fort de la fin de saison 2016-2017 sous le maillot du Real Madrid. Embarqué dans un sprint final haletant avec le FC Barcelone en Liga, Cristiano Ronaldo avait sorti les muscles au moment opportun. Un but face au FC Valence, deux face au FC Séville, deux face au Celta de Vigo et pour finir, l’ouverture du score dès la deuxième minute de jeu à la Rosaleda contre Málaga, lors de la dernière journée de la Liga, alors que le Barça marchait sur les talons des Blancos. En Espagne comme en Europe, où CR7 établit un record en inscrivant la bagatelle de dix buts à partir des quarts de finale de la Ligue des champions, la star portugaise régnait sur le monde du football. Au mois de décembre, Cristiano va d’ailleurs sans doute égaler Lionel Messi, pour récupérer ainsi son cinquième Ballon d’or. Oui, mais voilà, mis à part ce trophée qui lui tend les bras, le Lusitanien termine l’année civile 2017 dans une totale léthargie. Et il faut bien le dire, cela inquiète.

Le début de la fin ?


Pour savoir si le mal-être de la légende du Real est profond, un petit tour par les statistiques s’impose. En Liga, CR7 bloque à une seule unité en six rencontres. Une vraie panne sèche, mais une situation dans laquelle le Merengue s’est déjà trouvé par le passé. Hors période de blessure, CR7 a connu, entre le 16 janvier et le 2 mars 2011, une période à deux buts en sept journées de championnat. Une fringale de pions qu’il était parvenu à enrayer grâce à un triplé inscrit contre Málaga le 3 mars, pour une large victoire (7-0). Aujourd’hui, CR7 se contente de marquer en Coupe d'Europe (5 buts en 3 matchs) et laisse le championnat au second plan. Pourtant, supposer que cette absence de but soit un souhait volontaire de la part du Portugais constitue une hérésie pure et dure.


Certes, Cristiano Ronaldo a fait le boulot avec sa sélection nationale ce mois-ci, en qualifiant le Portugal comme un patron à la Coupe du monde en Russie. Car si le capitaine n’a pas directement influé sur la victoire lors du match décisif contre la Suisse à Lisbonne (2-0), il était là pour montrer la voie lors du match précédent face à Andorre. Auteur du but qui débloque la rencontre et laisse le Portugal en confiance (2-0 score final), Cristiano possède toujours cette capacité à peser dans des matchs tendus. Le hic, c’est qu’il la possède de moins en moins avec la Maison-Blanche. Où était-il pour sauver son équipe lors de la dernière déconvenue à Gérone ? Où était-il pour ouvrir le score face au Betis Séville, pour son grand retour à la compétition après cinq matchs de suspension à la suite de la manche aller de la Supercoupe d’Espagne ? Réponse : sur le terrain, mais toujours absent de la liste des buteurs et surtout fantomatique dans le jeu.

Le coup de moins bien


L’âge avançant, la forme olympique de Cristiano Ronaldo, aussi optimale soit-elle à coups de tractions, de pompes et d’abdominaux, va finir par baisser. Mais avant de se pencher sur son corps, il faut aussi observer la fréquence avec laquelle CR7 a enchaîné les rencontres. La saison dernière, le Madrilène a participé à 46 matchs officiels, avec un temps de jeu évalué à 4126 minutes, pour 42 buts, 16 passes décisives, une Liga, une seconde Ligue des champions consécutive remportée et une Supercoupe d’Espagne. Une flopée de titres, à laquelle on peut rajouter un Euro glané lors de l’été 2016. Monstrueux, et donc valable pour justifier sa grosse baisse de forme actuelle.


À titre de comparaison, Lionel Messi, deux années de moins que CR7, culmine à 52 rencontres et 4452 minutes jouées durant sa saison 2016-2017, pour 54 buts et 19 passes décisives, mais avec une simple Coupe du Roi récupérée avec son Barça. Et Neymar pendant la même période ? 45 matchs officiels sous la tunique blaugrana et 3972 minutes de temps de jeu effectif, pour un total de 20 buts et 27 passes décisives. En clair, Cristiano Ronaldo doit à présent conserver la mainmise entre la grâce de Messi, au sommet de son art, et la fougue de Neymar, en progressive montée en puissance. La bataille à distance continue, et c’est maintenant à CR7 de prouver que sur le Vieux Continent, il reste encore le taulier numéro un.

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:04 Euro Millions : 130 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
Hier à 16:30 La LFP doit verser 2000 euros à Luzenac 17 Hier à 15:20 Virtus Entella bientôt réintégré en Serie B ? 7 Hier à 14:50 Un groupe lance une chanson géniale pour Bielsa 19 Hier à 13:47 Un club de 3e division espagnole ne veut plus que Vinicius Jr joue 46
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi