Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Euro 2020
  2. // Gr.F
  3. // Hongrie-Portugal (0-3)

Cristiano Ronaldo, Michel Platini dans le rétroviseur

En inscrivant un doublé face à la Hongrie (3-0) pour l’entrée en lice du Portugal dans cet Euro 2020, Cristiano Ronaldo est devenu seul meilleur buteur de l’histoire de l’Euro avec 11 buts. Reléguant ainsi Michel Platini à la seconde place.

Modififié
En entrant sur la pelouse de la Puskás Aréna, Cristiano Ronaldo a déjà battu un record en devenant le premier joueur de l’histoire à disputer 5 championnats d’Europe différents. Sauf que CR7 n’est pas du genre à se contenter d’un record. Alors il a voulu en chasser un autre : celui du meilleur buteur de l’histoire de l’Euro qu’il partageait jusque-là avec Michel Platini (9 buts). Une mission accomplie à 3 minutes du terme lorsque l’attaquant de la Juventus a envoyé son penalty au fond des filets. Avant de s’offrir un doublé après un violent crochet sur Péter Gulácsi dans les arrêts de jeu, pour se rapprocher à 3 unités du record en sélection de l’Iranien Ali Daei (109 réalisations). Alors oui, Michel Platini a planté ses 9 pions en un seul Euro, mais ce n’est pas de la faute du Portugais - qui a lui planté dans chaque édition qu’il a disputée - si l’ancien président de l’UEFA n’a pas réussi à se qualifier pour les éditions de 1980 et 1988.

Un retard à l'allumage


Pour autant, ce serait mentir que dire que Cristiano Ronaldo a fait un super match. Comme ses coéquipiers, il a longtemps eu les pieds carrés. À l’image de cette frappe qu’il envoie en tribunes juste avant la pause alors qu’il était seul à quelques centimètres des cages. L’ancien du Real Madrid aurait même pu battre ce record avant si Diogo Jota ne l’avait pas oublié. Mais comme à chaque fois en sélection, CR7 finit par faire trembler les filets et termine même avec un doublé. Comme en 2016 face à cette même Hongrie qui a marqué autant de buts que lui dans son histoire à l’Euro. Avant la rencontre, Cristiano Ronaldo avait évoqué ce record qui lui tenait les bras : « C’est mon cinquième Euro, mais c’est comme si c’était mon premier. Au-delà du record qui ne me rend pas euphorique, c'est un bon record, mais un bon record, ce serait de gagner l'Euro deux fois de suite. » Pour cela, lui et ses coéquipiers devront toutefois éviter d’attendre les 10 dernières minutes de jeu et l’entrée en jeu de Renato Sanches pour enfin réussir à aligner 3 passes.

Et les autres dans tout ça ?


Le problème lorsque l’on sauve les miches de sa sélection à chaque match, c’est que tout le monde attend qu’on enfile son costume de sauveur de la patrie. Et si Cristiano Ronaldo n’est pas du genre à s'effondrer face à la pression, ce nouveau doublé rappelle la CR7 dépendance de cette équipe lusitanienne. Comme si l’attaquant de la Juventus était le seul qui pouvait débloquer une situation. Et finalement, le fait que ce soit Raphaël Guerreiro, bien aidé par le défenseur adverse, qui ouvre le score est symptomatique de l’état d’esprit des autres joueurs offensifs que sont Diogo Jota, Bernardo Silva et Bruno Fernandes qui semblent perdre leur football dès que l’enjeu se présente. Est-ce qu’ils ne supportent pas la pression ? Impossible à savoir tant ils rayonnent dans leurs clubs respectifs. Est-ce la faute de Cristiano Ronaldo qui les empêche de s’amuser ? Peut-être. Quoi qu’il en soit, Bernardo Silva et Diogo Jota n’ont pas gagné des points face à la Hongrie. Et Fernando Santos pourrait tenter une autre composition dans les prochains matchs avec André Silva, João Félix ou encore Rafa Silva. Une chose est sûre, Cristiano Ronaldo, lui, sera titulaire. Et il va à nouveau sauver le Portugal.




Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 21:17 Viens mater PSG – City lors d’une projection So Foot !
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
À lire ensuite
Les notes des Bleus