Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Juventus-Atlético

Cristiano Ronaldo et l'Atlético en dix matchs

Cristiano Ronaldo a tout connu en 32 matchs face à l'Atlético. Des victoires (15), des buts (22), mais aussi des désillusions. Aucune à signaler en revanche en Ligue des champions où le Portugais est toujours sorti avec le sourire lors de ses confrontations avec les Colchoneros. Retour sur les différentes prestations de CR7 face à l'Atlético.

Modififié

Lorsqu'il a vu triple

  • 11 avril 2012 Atlético 1-4 Real Madrid Liga


    Dans la catégorie match absolu de Cristiano Ronaldo, ce déplacement au Vicente-Calderón pour la 33e journée de Liga 2011-2012 se place très très haut. Déjà auteur d’un doublé à l’aller (4-1) pour souhaiter la bienvenue en Liga à Diego Simeone, CR7 a fait encore plus fort lors du retour en claquant un triplé. Et de fort belle manière. Un coup franc de 40 mètres (oui, oui) pour ouvrir le bal, avant d’enchaîner sur une frappe des 20 mètres en pleine lucarne et de terminer sur un penalty des familles. Pour le plus grand seum de Thibaut Courtois. Mais que l’Atlético de 2019 se rassure, le Portugais ne sait plus tirer un coup franc.

  • 19 novembre 2016 Atlético 0-3 Real Madrid Liga


    Juve : un miracle ou ça raque

    Cristiano Ronaldo aimait le stade Vicente-Calderón où il a planté pas moins de 10 pions. C’est donc assez logiquement que le quintuple Ballon d’or a voulu rendre un dernier hommage à son stade fétiche en s’offrant un triplé pour le dernier derby là-bas en Liga. Avec au programme encore un coup franc – dévié par Stefan Savić –, encore un penalty et un but offert par Gareth Bale. Le tout célébré en se mettant accroupi face caméra, la main sous le menton tel Le Penseur de Rodin. Il devait probablement réfléchir à comment il devra s’y prendre en 2019 pour retourner l’Atlético au Juventus Stadium.

  • 2 mai 2017 Real Madrid 3-0 Atlético Demi-finale aller de Ligue des champions


    Déjà bourreau de l’Atlético en Ligue des champions en 2014, 2015 et 2016, Cristiano Ronaldo a remis ça en 2017 afin de compléter son carré magique. Un triplé – coup de boule, demi-volée sous la barre, but de raccroc – lors de la demi-finale aller afin de mettre le Real Madrid en position de force. Deux ans plus tard, la Juventus n’est pas en position de force, mais ce résultat suffira tout de même à faire le bonheur de la Vieille Dame.


    Lorsqu'il a vu rouge

  • 17 mai 2013 Atlético 2-1 (ap) Real Madrid Finale de Coupe du Roi


    Tout avait bien commencé pour Cristiano Ronaldo lors de cette finale de Coupe du Roi au Santiago-Bernabéu avec un coup de tête qui termine au fond des filets. Sauf que Diego Costa a égalisé, puis Miranda s’est élevé dans le ciel en prolongation. De quoi énerver CR7 qui laisse traîner son pied sur le visage de Gabi et prend un carton rouge. Un geste qui déclenche un début d'échauffourée entre Pepe et Diego Simeone. Mais que Cristiano fasse attention, son garde du corps Pepe ne sera pas là cette fois-ci pour le protéger. Bon, il aura tout de même Giorgio et Leonardo.


    Lorsqu'il a vu l’infirmerie

  • 19 août 2014 Real Madrid 1-1 Atlético Supercoupe d’Espagne


    Reposé, la peau bronzée, Cristiano Ronaldo était prêt à entamer la saison 2014-2015 de la meilleure des manières. Un coup d’œil à la première période du Portugais suffit pourtant pour comprendre qu’il n’est pas en forme physique. Blessé, le champion d’Europe 2016 reste au vestiaire à la pause et laisse James Rodríguez faire ses premiers pas avec le Real Madrid et claquer son premier but. Moise Kean sait ce qu’il lui reste à faire en cas de pépin physique de CR7.




    Lorsqu'il est passé à côté

  • 7 février 2015 Atlético 4-0 Real Madrid Liga


    Si Cristiano Ronaldo a souvent planté face à l’Alético, il lui est aussi arrivé de rater totalement son match. C’était notamment le cas lors de la lourde défaite au Vicente-Calderón en février 2015. Un revers 4-0 – avec notamment un but de Mario Mandžukić – lors duquel CR7 n’a tenté qu’une petite frappe. Un match à la Nolan Roux, en somme.


    Lorsqu'il a fini torse nu

  • 24 mai 2014 Real Madrid 4-1 (ap) Atlético Finale de Ligue des champions


    C’est bien connu, Cristiano Ronaldo ne perd pas une occasion de montrer ses abdominaux. Alors même lorsqu'il fait une finale moisie, jouée sur une jambe, et qu’il inscrit le penalty du 4-1 en fin de prolongation, il n’hésite pas à retirer son maillot et à faire le beau au poteau de corner. Pas de quoi faire oublier le coup de tête salvateur de Sergio Ramos, et celui de Gareth Bale, quelques minutes plus tôt. Mais les supporters de la Juve ne lui en voudront pas s’il termine torse nu ce mardi soir. Même si c’est pour fêter une passe décisive sur le triplé de Dybala.



  • 28 mai 2016 Real Madrid 1-1 (5-4 TAB) Atlético Finale de Ligue des champions


    Même adversaire, même conséquence. À savoir un Cristiano Ronaldo qui court partout le torse à l’air. Sauf que cette fois-ci, le Portugais peut légèrement plus s’emparer de la lumière puisqu'il n’a pas tremblé au moment d’inscrire le tir au but décisif pour faire pleurer une seconde fois en deux ans les supporters de l’Atlético. En cas de tir au but ce mardi soir, la Juventus est prévenue : il faut juste placer le ballon sur le côté puisque Jan Oblak n'esquisse jamais un mouvement.


    Lorsqu'il a été patient

  • 22 avril 2015 Real Madrid 1-0 Atlético Quart de finale retour de Ligue des champions


    C’est bien connu, lorsqu'une équipe affronte l’Atlético de Madrid en match aller-retour, elle doit se montrer patiente. Or, la patience n’est pas la plus grande qualité de Cristiano Ronaldo. Pourtant, lors de ce quart de finale de Ligue des champions 2015, CR7 et le Real Madrid se sont montrés patients après le 0-0 à l’aller. Jusqu’à cette 88e minute lorsque le Portugais se bat pour offrir un caviar à Javier Hernández qui libère le Santiago-Bernabéu. Tout ça pour se faire éliminer au tour suivant par la... Juventus. Des Turinois qui vont devoir, en revanche, éviter de se montrer trop patients ce mardi soir, car il y a quand même deux buts de retard à combler.


    Lorsqu'il a fait le rageux

  • 27 février 2016 Real Madrid 0-1 Atlético Liga


    Alors que l’Atlético s’est imposé au Santiago-Bernabéu grâce à un but d'Antoine Griezmann, Cristiano Ronaldo, qui est passé à côté de son match, a décidé de régler quelques comptes en zone mixte : « Si tout le monde était à mon niveau, nous serions premiers. Je ne veux manquer de respect à personne, à aucun de mes coéquipiers. Moi, j'aime jouer avec Pepe, Karim, Bale, Marcelo... Je ne veux pas dire que Jesé, Lucas, Kovačić ne sont pas bons. Ils sont bons, mais... » En cas de d’élimination ce mardi soir, CR7 pourra toujours s’offrir un remake : « Moi, j’aime jouer avec Sami, Juan et Douglas. »



    Par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    C1 - 8es de finale retour - Juventus-Atletico




    Dans cet article


    il y a 5 heures Birmingham pourrait se voir retirer 12 points 8
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE